Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Adam Fischer - Mahler: Symphony No. 1

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mahler: Symphony No. 1

Adam Fischer and Düsseldorfer Symphoniker

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Langue disponible : anglais

For the third installment in Adam Fischer's Mahler cycle on CAvi-music, he leads the Düsseldorf Symphony in a straightforward and polished presentation of the Symphony No. 1 in D major, assembled from several concert recordings in February 2017. This 2018 release offers a nearly flawless version of one of Mahler's most popular symphonies, and Fischer prudently avoids any anachronistic associations with the symphony's earlier form as a symphonic poem. The Blumine movement, rejected by Mahler but frequently reinstated in recordings of the 1990s and 2000s, has not been included here, and even the nickname "Titan," which Mahler only used for two early performances, has been dropped. Fischer instead performs the score as Mahler published it in 1899, and confidently puts forward a realization that owes nothing to unfounded speculation. Indeed, this performance is so technically assured, carefully paced, and eloquently expressed, it fits into the mainstream of classic interpretations since the 1950s, and thanks to the exceptional engineering and editing, this is one of the best sounding of modern live recordings. Highly recommended.
© TiVo

Plus d'informations

Mahler: Symphony No. 1

Adam Fischer

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Symphony No. 1 in D Major: I. Langsam schleppend. Wie ein Naturlaut - Im Anfang sehr gemaechlich Live
00:15:31

Adam Fischer, Conductor, Primary - Düsseldorfer Symphoniker, Primary - Gustav Mahler, Composer

Deutschlandradio/Avi-Service for music, Cologne/Germany 2017

2
Symphony No. 1 in D Major: II. Kraeftig bewegt, doch nicht zu schnell Live
00:07:43

Adam Fischer, Conductor, Primary - Düsseldorfer Symphoniker, Primary - Gustav Mahler, Composer

Deutschlandradio/Avi-Service for music, Cologne/Germany 2017

3
Symphony No. 1 in D Major: III. Feierlich und gemessen, ohne zu schleppen Live
00:10:04

Adam Fischer, Conductor, Primary - Gustav Mahler, Composer

Deutschlandradio/Avi-Service for music, Cologne/Germany 2017

4
Symphony No. 1 in D Major: IV. Stürmisch bewegt Live
00:19:41

Adam Fischer, Conductor, Primary - Düsseldorfer Symphoniker, Primary - Gustav Mahler, Composer

Deutschlandradio/Avi-Service for music, Cologne/Germany 2017

Descriptif de l'album

For the third installment in Adam Fischer's Mahler cycle on CAvi-music, he leads the Düsseldorf Symphony in a straightforward and polished presentation of the Symphony No. 1 in D major, assembled from several concert recordings in February 2017. This 2018 release offers a nearly flawless version of one of Mahler's most popular symphonies, and Fischer prudently avoids any anachronistic associations with the symphony's earlier form as a symphonic poem. The Blumine movement, rejected by Mahler but frequently reinstated in recordings of the 1990s and 2000s, has not been included here, and even the nickname "Titan," which Mahler only used for two early performances, has been dropped. Fischer instead performs the score as Mahler published it in 1899, and confidently puts forward a realization that owes nothing to unfounded speculation. Indeed, this performance is so technically assured, carefully paced, and eloquently expressed, it fits into the mainstream of classic interpretations since the 1950s, and thanks to the exceptional engineering and editing, this is one of the best sounding of modern live recordings. Highly recommended.
© TiVo

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Adam Fischer

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...