Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Dimitri Mitropoulos - Mahler : Symphony 8 (Live 1960, Salzburg)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mahler : Symphony 8 (Live 1960, Salzburg)

Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

De 1958 à 1960, Dimitri Mitropoulos faisait des apparitions avec les principaux orchestres des États-Unis et d'Europe. Restée fameuse, cette exécution de la Huitième symphonie de Mahler en août 1960 est très probablement la dernière qui ait été enregistrée, Mitropoulos étant décédé le 2 novembre de la même année durant une répétition de la Troisième symphonie de Mahler à la Scala de Milan. Ce CD est la première publication officielle de ce live, issu d'un enregistrement de la Radio autrichienne, dont le grand intérêt est d'être l'unique témoignage du chef dans cette œuvre dont il n'a jamais réalisé d'enregistrement commercial.
Dimitri Mitropoulos fut un pionnier de Mahler. La lutte faustienne et la conjuration du "Creator Spiritus" dans la Symphonie "des Mille" faisaient partie de ses obsessions. L'exécution de cette Huitième à Salzbourg a été vécue par ceux qui étaient présents comme une expérience extraordinaire qui les a profondément touchés, surtout dans la 2e Partie habitée d'une vraie grandeur, et dont le caractère poignant s'est renforcé dans leur souvenir à l'annonce de sa mort quelques semaines plus tard. Ce live restera un beau mémorial à un chef indûment négligé. © Qobuz


NOTA : Orfeo crédite le Wiener Philharmoniker et le "Konzertvereinigung" du Wiener Staatsopernchor, dans le cadre du Festival de Salzbourg, alors que d'autres versions discographiques, comme celle du label Everest en 1966, crédite l'Orchestre et Chœur du Festival de Vienne (Wiener Festspielorchester, Wiener Festspielchor), donc dans le cadre du Festival de Vienne...

Plus d'informations

Mahler : Symphony 8 (Live 1960, Salzburg)

Dimitri Mitropoulos

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphony No. 8 in E-Flat Major "Symphony of a Thousand" (Gustav Mahler)

1
I. Veni, creator spiritus. Veni, creator spiritus
Mimi Coertse
00:24:06

Mimi Coertse, Soprano - Hilde Zadek, Soprano - Lucretia West, Mezzo-Soprano - Ira Malaniuk, Contralto - Giuseppe Zampieri, Tenor - Hermann Prey, Baritone - Otto Edelmann, Bass-Baritone - Wiener Sängerknaben - Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

DISQUE 2

1
IIa. Final Scene from Faust. Poco adagio
Wiener Philharmonic Orchestra
00:09:50

Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

2
IIb. Final Scene from Faust. Waldung, sie schwankt heran
Wiener Singverein
00:04:25

Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor - Wiener Singverein - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

3
IIc. Final Scene from Faust. Ewiger Wonnebrand
Hermann Prey
00:06:19

Hermann Prey, Baritone - Otto Edelmann, Bass-Baritone - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

4
IId. Final Scene from Faust. Gerettet ist das edle Glied vom Bösen
Giuseppe Zampieri
00:09:10

Giuseppe Zampieri, Tenor - Wiener Sängerknaben - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

5
IIe. Final Scene from Faust. Dir, der Unberührbaren
Wiener Singverein
00:04:13

Wiener Singverein - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

6
IIf. Final Scene from Faust. Bei der Liebe, die den Füßen
Hilde Zadek
00:04:35

Hilde Zadek, Soprano - Lucretia West, Mezzo-Soprano - Ira Malaniuk, Contralto - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

7
IIg. Final Scene from Faust. Neige, neige, du Ohnegleiche
Mimi Coertse
00:05:40

Mimi Coertse, Soprano - Wiener Sängerknaben - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

8
IIh. Final Scene from Faust. Blicket auf zum Retterblick, alle reuig Zarten
Giuseppe Zampieri
00:05:47

Giuseppe Zampieri, Tenor - Wiener Sängerknaben - Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor - Wiener Singverein - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

9
IIi. Final Scene from Faust. Alles Vergängliche ist nur ein Gleichnis
Mimi Coertse
00:06:45

Mimi Coertse, Soprano - Hilde Zadek, Soprano - Lucretia West, Mezzo-Soprano - Ira Malaniuk, Contralto - Giuseppe Zampieri, Tenor - Hermann Prey, Baritone - Otto Edelmann, Bass-Baritone - Wiener Sängerknaben - Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor - Vienna Philharmonic - Dimitri Mitropoulos, Conductor - Gustav Mahler, Composer

(C) 2019 Orfeo (P) 2019 Orfeo

Descriptif de l'album

De 1958 à 1960, Dimitri Mitropoulos faisait des apparitions avec les principaux orchestres des États-Unis et d'Europe. Restée fameuse, cette exécution de la Huitième symphonie de Mahler en août 1960 est très probablement la dernière qui ait été enregistrée, Mitropoulos étant décédé le 2 novembre de la même année durant une répétition de la Troisième symphonie de Mahler à la Scala de Milan. Ce CD est la première publication officielle de ce live, issu d'un enregistrement de la Radio autrichienne, dont le grand intérêt est d'être l'unique témoignage du chef dans cette œuvre dont il n'a jamais réalisé d'enregistrement commercial.
Dimitri Mitropoulos fut un pionnier de Mahler. La lutte faustienne et la conjuration du "Creator Spiritus" dans la Symphonie "des Mille" faisaient partie de ses obsessions. L'exécution de cette Huitième à Salzbourg a été vécue par ceux qui étaient présents comme une expérience extraordinaire qui les a profondément touchés, surtout dans la 2e Partie habitée d'une vraie grandeur, et dont le caractère poignant s'est renforcé dans leur souvenir à l'annonce de sa mort quelques semaines plus tard. Ce live restera un beau mémorial à un chef indûment négligé. © Qobuz


NOTA : Orfeo crédite le Wiener Philharmoniker et le "Konzertvereinigung" du Wiener Staatsopernchor, dans le cadre du Festival de Salzbourg, alors que d'autres versions discographiques, comme celle du label Everest en 1966, crédite l'Orchestre et Chœur du Festival de Vienne (Wiener Festspielorchester, Wiener Festspielchor), donc dans le cadre du Festival de Vienne...

Détails de l'enregistrement original : Recorded live mono by the Österreichischer Rundfunk, Salzburg Festival 28 August 1960, Felsenreitschule, Salzburg (Austria)

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Dimitri Mitropoulos

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Les aventures de Christopher Hogwood chez L'Oiseau-Lyre

Disparu en 2014 à Cambridge des suites d’une tumeur au cerveau, Christopher Hogwood fut un des principaux acteurs de l’immense lame de fond provoquée par le mouvement historique qui s’est emparé de la musique baroque et classique à la fin du XXe siècle. En créant son propre ensemble, l’Academy of Ancient Music en 1973, il a jeté les bases d’une nouvelle conception de l’interprétation historiquement informée, mettant à bas les traditions poussiéreuses. Chef d’orchestre, claveciniste, écrivain et musicologue anglais, il laisse un abondant catalogue pour le label L'Oiseau-Lyre, qui a accompagné son remarquable travail de défricheur.

Sofia Coppola on air

A l'occasion des 20 ans de la sortie de son film “Virgin Suicides”, Qobuz passe en revue quelques grands moments musicaux de la filmographie de Sofia Coppola, à travers ses collaborations avec le duo français Air ou Thomas Mars du groupe Phoenix.

Dans l'actualité...