Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Krystian Zimerman|Lutoslawski : Piano Concerto, Symphony No.2

Lutoslawski : Piano Concerto, Symphony No.2

Krystian Zimerman, Berliner Philharmoniker, Simon Rattle

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

On n’oubliera jamais que Krystian Zimerman avait créé (à Salzbourg en 1988) puis enregistré le concerto pour piano de Lutosławski, dont il est le dédicataire, avec le compositeur en personne à la baguette : c’est dire si le soliste peut nous faire partager de première(s) main(s) la parole du maître. Le revoici dans ce même concerto, accompagné par le Philharmonique de Berlin et Sir Simon Rattle, encore une magnifique expérience d’osmose entre un soliste et les quatre-vingt musiciens berlinois. Bien plus tardif dans le geste créatif du compositeur que la deuxième symphonie – écrite en 1967 dans un langage plus inspiré par l’avant-garde que le Polonais venait récemment de découvrir, le rideau de fer que l’on sait ayant retardé l’arrivée des nouveautés « de l’Ouest » : la rupture avec son langage antérieur fut radicale –, le Concerto n’hésite pas à renouer avec Bartók de par le délicat tissu pianistique, ou avec Prokofiev pour certains accents plus musclés. C’est là le plus génial Lutosławski de la période tardive. On notera que sur cet enregistrement, la symphonie est enregistrée en concert. © SM/Qobuz


« [...] Vingt-quatre ans après l'avoir magistralement enregistré avec le compositeur et le BBC Symphony (DG), Zimerman récidive avec Rattle et les Berliner Philharmoniker dans une lecture également épurée, lucide, intense. [...] Dans leur lecture à la fois fluide et électrique, Krystian Zimerman et Simon Rattle se gardent de suggérer un quelconque adieu nostalgique au vieil univers postromantique. Par leur complicité coloriste, leur puissance contenue, leur palette dynamique idéalement contrôlée, ils privilégient à l'inverse le propos enflammé et direct du compositeur. Le couplage avec la Symphonie n°2, première partition orchestrale d'envergure de Lutoslawski après le Concerto pour orchestre, et premier chef-d'œuvre de sa maturité, est pertinent. D'autant que l'interprétation de Rattle et des Berliner [...] est traversée par un souffle impétueux. [...] (Diapason, octobre 2015 / Patrick Szersnovicz)

Plus d'informations

Lutoslawski : Piano Concerto, Symphony No.2

Krystian Zimerman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Concerto for Piano and Orchestra (Witold Lutosławski)

1
I. Dotted Quarter Note = 110 - Quarter Note = 70
Krystian Zimerman
00:05:53

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Presto - Poco meno mosso - Lento
Krystian Zimerman
00:04:39

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
III. Eighth Note ca. 85 - Largo
Krystian Zimerman
00:07:56

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
IV. Quarter Note = 84 - Presto
Krystian Zimerman
00:07:41

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No. 2 (Witold Lutosławski)

5
I. Hésitant (Live At Philharmonie Berlin / 2013)
Sir Simon Rattle
00:12:27

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Stiftung Berliner Philharmoniker

6
II. Direct (Live At Philharmonie Berlin / 2013)
Sir Simon Rattle
00:13:41

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Christoph Franke, Producer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Witold Lutosławski, Composer

℗ 2015 Stiftung Berliner Philharmoniker

Descriptif de l'album

On n’oubliera jamais que Krystian Zimerman avait créé (à Salzbourg en 1988) puis enregistré le concerto pour piano de Lutosławski, dont il est le dédicataire, avec le compositeur en personne à la baguette : c’est dire si le soliste peut nous faire partager de première(s) main(s) la parole du maître. Le revoici dans ce même concerto, accompagné par le Philharmonique de Berlin et Sir Simon Rattle, encore une magnifique expérience d’osmose entre un soliste et les quatre-vingt musiciens berlinois. Bien plus tardif dans le geste créatif du compositeur que la deuxième symphonie – écrite en 1967 dans un langage plus inspiré par l’avant-garde que le Polonais venait récemment de découvrir, le rideau de fer que l’on sait ayant retardé l’arrivée des nouveautés « de l’Ouest » : la rupture avec son langage antérieur fut radicale –, le Concerto n’hésite pas à renouer avec Bartók de par le délicat tissu pianistique, ou avec Prokofiev pour certains accents plus musclés. C’est là le plus génial Lutosławski de la période tardive. On notera que sur cet enregistrement, la symphonie est enregistrée en concert. © SM/Qobuz


« [...] Vingt-quatre ans après l'avoir magistralement enregistré avec le compositeur et le BBC Symphony (DG), Zimerman récidive avec Rattle et les Berliner Philharmoniker dans une lecture également épurée, lucide, intense. [...] Dans leur lecture à la fois fluide et électrique, Krystian Zimerman et Simon Rattle se gardent de suggérer un quelconque adieu nostalgique au vieil univers postromantique. Par leur complicité coloriste, leur puissance contenue, leur palette dynamique idéalement contrôlée, ils privilégient à l'inverse le propos enflammé et direct du compositeur. Le couplage avec la Symphonie n°2, première partition orchestrale d'envergure de Lutoslawski après le Concerto pour orchestre, et premier chef-d'œuvre de sa maturité, est pertinent. D'autant que l'interprétation de Rattle et des Berliner [...] est traversée par un souffle impétueux. [...] (Diapason, octobre 2015 / Patrick Szersnovicz)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

À découvrir également
Par Krystian Zimerman

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Beethoven: Piano Concerto No. 1 in C Major, Op. 15

Krystian Zimerman

Schubert : Piano Sonatas D 959 & 960

Krystian Zimerman

Chopin: Piano Concerto nos. 1 & 2

Krystian Zimerman

Ravel: Piano Concertos; Valses nobles et sentimentales

Krystian Zimerman

Playlists

Dans la même thématique...

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...