Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Peter Brotzmann - Live in Beirut

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Live in Beirut

Peter Brötzmann

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Live in Beirut

Peter Brotzmann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Illusion Of Progress 00:29:56

Peter Brotzmann, Primary

2
Yalla Kholoud 00:11:46

Peter Brotzmann, Primary

3
A Daytime Nightmare 00:12:44

Peter Brotzmann, Primary

4
Banyan Revolution 00:05:00

Peter Brotzmann, Primary

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Peter Brotzmann
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Elvis, toujours roi ?

Quarante-deux ans après sa mort, Elvis Presley demeure un précurseur inégalé. Mais si ses essentielles séances de 1954-1955 pour le label Sun restent la pierre angulaire du rock’n’roll, l’aura du King semble aujourd'hui s’estomper chez les plus jeunes au profit des Beatles, des Stones et autres Beach Boys. Et pourtant…

Woodstock, 50 ans après

Woodstock n’était pas le premier rassemblement dédié à la musique. A l’époque, Newport était déjà un rendez-vous régulier pour les amateurs de ce nouveau rock & folk qui inondait la jeunesse américaine – et d’ailleurs. Et les festivals de Monterey (Californie) ou l’Île de Wight (Royaume-Uni) avaient enflammé les deux étés précédents. Mais Woodstock, avec son côté sauvage et la foule d’artistes mythiques qui y ont défilé, fut bien le plus marquant d’entre tous. Si bien qu’un demi-siècle plus tard, on en parle encore avec les yeux qui brillent.

Jimi Hendrix, le ciel a fini d’attendre

Malgré une carrière éclair, Jimi Hendrix a eu le temps de réinventer le blues en repoussant les limites sonores du genre, grâce à sa Stratocaster et à la liberté électrique de son inspiration. Son troisième album posthume <i>Both Sides of the Sky</i>, une compilation d’inédits cinq étoiles, offre un panorama étonnamment large de l'épopée courte mais fulgurante du Voodoo Child.

Dans l'actualité...