Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pink Floyd - Live at Knebworth 1990

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Live at Knebworth 1990

Pink Floyd

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Il est de ces grands évènements live dont on se souvient grâce à leur moyen de diffusion. Ce fut le cas du concert de Knebworth, incarnation parfaite d’une époque où la télévision (particulièrement la chaîne MTV) relayait des performances captées en direct, sans filet, pour le plus grand plaisir de ceux qui ne pouvaient se rendre sur place. C’est aussi une période dont les fans ont longtemps conservé les archives au format VHS en attendant l’avènement de supports numériques plus stables comme le DVD puis celui du web et du streaming pour renouer avec le son (et parfois l’image) de ces grands moments. Justement, les adeptes du Floyd se sont longtemps contentés de la compilation regroupant quelques titres du groupe venu ce jour soutenir la cause de l’organisation caritative   Nordoff Robbins aux côtés de Genesis, Robert Plant, Eric Clapton, Tears for Fears, Mark Knopfler… Au final, deux chansons seront retenues, Comfortably Numb et Run Like Hell. Maigre butin. Il faudra attendre presque trente ans pour que l’entière performance refasse surface de manière officielle grâce au coffret The Later Years 1987-2019 comprenant les versions audio et vidéo restaurées et remasterisées en haute-définition. Au même titre que Delicate Sound of Thunder, retravaillé pour apparaître dans ce coffret avant de connaître une sortie individuelle un an plus tard, Live at Knebworth 1990 s’extrait lui aussi de la boîte collector pour désormais vivre sa vie en dehors du giron des collectionneurs et se présenter à un plus large public. Retour en 1990, où les costumes à épaulettes se portent trois tailles au-dessus, où le saxophone règne en maître sur la musique mainstream depuis une bonne décennie et où Pink Floyd est confortablement installé dans ce qu’on pourrait appeler l’ère Gilmour. Le groupe a achevé une tournée de presque deux ans pour défendre sur scène son A Momentary Lapse of Reason entre septembre 1987 et juillet 1989. Il remet exceptionnellement le couvert pour la bonne cause le 30 juin 1990 en acceptant de jouer à Knebworth où il n’avait pas remis les pieds depuis son dernier passage en 1975. Pink Floyd a changé mais le public, fidèle, est encore plus fourni qu’à l’époque. L’occasion pour la formation d’interpréter sept morceaux sur scène. Des chansons soigneusement sélectionnées qui ne couvrent que quatre albums seulement : Dark Side of the Moon, Wish You Were Here, The Wall et A Momentary Lapse of Reason. Loin du psychédélisme d’antan et des grandes envolées hypnotiques, le Floyd version 1990 est avant tout une machine de scène qui en met plein les mirettes. Pourtant, ça fonctionne. Parce qu’on ne peut pas lutter contre le divin son de guitare de Gilmour au moment du solo de Comfortably Numb. Parce que Wish You Were Here aura toujours cette beauté déchirante qui nous ramène à l’histoire vécue avec Syd Barrett. La toute jeune Candy Dulfer, à peine 21 ans, révélée par Prince et Dave Stewart, assure les parties de saxophone de Shine On You Crazy Diamond et Money sans même paraître impressionnée par l’évènement. Mais on retiendra surtout cet incroyable moment au cours duquel, Clare Torry, chanteuse originale de The Great Gig In The Sky, revient sur scène pour interpréter la chanson une unique fois en dehors d’une performance réalisée à l’époque en 1973. Historique. Finalement, ça valait la peine d’attendre quelques décennies avant de redécouvrir un concert avec un son Hi-Res à la hauteur de l’évènement. Rien que pour le souvenir. © Chief Brody/Qobuz

Plus d'informations

Live at Knebworth 1990

Pink Floyd

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Shine On You Crazy Diamond (Pts. 1-5) (Live at Knebworth 1990)
00:11:16

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Vocals, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Composer, Guitar, Vocals, Remix - Roger Waters, Composer - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Composer, Keyboards, Vocals - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Candy Dulfer, Saxophone - Jon Carin, Keyboards, Vocals - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

2
The Great Gig In The Sky (Live at Knebworth 1990)
00:05:04

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Remix, Lap Steel Guitar - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Composer, Keyboards - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Jon Carin, Keyboards - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

3
Wish You Were Here (Live at Knebworth 1990)
00:04:43

Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Vocals, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - David Gilmour, Composer, Mixer, Guitar, Vocals - Roger Waters, Composer - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Mixer - Andy Jackson, Mixer, MixingEngineer - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Keyboards, Vocals - Nick Mason, Drums - Tim Renwick, Guitar - Jon Carin, Keyboards, Vocals - Gary Wallis, Percussion

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

4
Sorrow (Live at Knebworth 1990)
00:09:34

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Composer, Guitar, Vocals, Remix - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Keyboards, Vocals - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Jon Carin, Keyboards - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

5
Money (Live at Knebworth 1990)
00:10:10

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Guitar, Vocals, Remix - Roger Waters, Composer - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Keyboards - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Candy Dulfer, Saxophone - Jon Carin, Keyboards - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

6
Comfortably Numb (Live at Knebworth 1990)
00:07:42

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Vocals, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Composer, Guitar, Vocals, Remix - Roger Waters, Composer - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Michael Kamen, Keyboards - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Keyboards, Vocals - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Jon Carin, Keyboards, Vocals - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

7
Run Like Hell (Live at Knebworth 1990)
00:07:12

Vicki Brown, Backing Vocals - Clare Torry, Backing Vocals - Steve Smith, Producer - Guy Pratt, Vocals, Bass - Mike Fraser, Engineer, Recorded by - Sam Brown, Backing Vocals - David Gilmour, Composer, Guitar, Vocals, Remix - Roger Waters, Composer - Chris Kimsey, Producer - Damon Iddins, Engineer - Andy Jackson, Remix - Michael Kamen, Keyboards - Pink Floyd, MainArtist - Richard Wright, Keyboards, Vocals - Nick Mason, Drums, Percussion - Tim Renwick, Guitar - Jon Carin, Keyboards, Vocals - Gary Wallis, Percussion - Durga McBroom, Backing Vocals

© 2021 Pink Floyd (1987) Ltd. ℗ 2019 Pink Floyd (1987) Ltd., under exclusive licence to Parlophone Records Ltd., a Warner Music Group Company.

Descriptif de l'album

Il est de ces grands évènements live dont on se souvient grâce à leur moyen de diffusion. Ce fut le cas du concert de Knebworth, incarnation parfaite d’une époque où la télévision (particulièrement la chaîne MTV) relayait des performances captées en direct, sans filet, pour le plus grand plaisir de ceux qui ne pouvaient se rendre sur place. C’est aussi une période dont les fans ont longtemps conservé les archives au format VHS en attendant l’avènement de supports numériques plus stables comme le DVD puis celui du web et du streaming pour renouer avec le son (et parfois l’image) de ces grands moments. Justement, les adeptes du Floyd se sont longtemps contentés de la compilation regroupant quelques titres du groupe venu ce jour soutenir la cause de l’organisation caritative   Nordoff Robbins aux côtés de Genesis, Robert Plant, Eric Clapton, Tears for Fears, Mark Knopfler… Au final, deux chansons seront retenues, Comfortably Numb et Run Like Hell. Maigre butin. Il faudra attendre presque trente ans pour que l’entière performance refasse surface de manière officielle grâce au coffret The Later Years 1987-2019 comprenant les versions audio et vidéo restaurées et remasterisées en haute-définition. Au même titre que Delicate Sound of Thunder, retravaillé pour apparaître dans ce coffret avant de connaître une sortie individuelle un an plus tard, Live at Knebworth 1990 s’extrait lui aussi de la boîte collector pour désormais vivre sa vie en dehors du giron des collectionneurs et se présenter à un plus large public. Retour en 1990, où les costumes à épaulettes se portent trois tailles au-dessus, où le saxophone règne en maître sur la musique mainstream depuis une bonne décennie et où Pink Floyd est confortablement installé dans ce qu’on pourrait appeler l’ère Gilmour. Le groupe a achevé une tournée de presque deux ans pour défendre sur scène son A Momentary Lapse of Reason entre septembre 1987 et juillet 1989. Il remet exceptionnellement le couvert pour la bonne cause le 30 juin 1990 en acceptant de jouer à Knebworth où il n’avait pas remis les pieds depuis son dernier passage en 1975. Pink Floyd a changé mais le public, fidèle, est encore plus fourni qu’à l’époque. L’occasion pour la formation d’interpréter sept morceaux sur scène. Des chansons soigneusement sélectionnées qui ne couvrent que quatre albums seulement : Dark Side of the Moon, Wish You Were Here, The Wall et A Momentary Lapse of Reason. Loin du psychédélisme d’antan et des grandes envolées hypnotiques, le Floyd version 1990 est avant tout une machine de scène qui en met plein les mirettes. Pourtant, ça fonctionne. Parce qu’on ne peut pas lutter contre le divin son de guitare de Gilmour au moment du solo de Comfortably Numb. Parce que Wish You Were Here aura toujours cette beauté déchirante qui nous ramène à l’histoire vécue avec Syd Barrett. La toute jeune Candy Dulfer, à peine 21 ans, révélée par Prince et Dave Stewart, assure les parties de saxophone de Shine On You Crazy Diamond et Money sans même paraître impressionnée par l’évènement. Mais on retiendra surtout cet incroyable moment au cours duquel, Clare Torry, chanteuse originale de The Great Gig In The Sky, revient sur scène pour interpréter la chanson une unique fois en dehors d’une performance réalisée à l’époque en 1973. Historique. Finalement, ça valait la peine d’attendre quelques décennies avant de redécouvrir un concert avec un son Hi-Res à la hauteur de l’évènement. Rien que pour le souvenir. © Chief Brody/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Martha Argerich - Debut Recital

Martha Argerich

Martha Argerich and Friends Live from Lugano 2015

Martha Argerich

Chopin: Piano Concerto No. 1 / Liszt: Piano Concerto No. 1

Martha Argerich

À découvrir également
Par Pink Floyd

Delicate Sound Of Thunder (2019 Remix) [Live]

Pink Floyd

The Dark Side Of The Moon (Remastered Version)

Pink Floyd

The Wall (2011 Remastered Version)

Pink Floyd

The Later Years (4 CD)

Pink Floyd

One Slip (Delicate Sound Of Thunder Remix) [2020 Edit] [Live]

Pink Floyd

Playlists

Dans la même thématique...

Hardware

Billy F Gibbons

Hardware Billy F Gibbons

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Frank Zappa, pour le meilleur et pour le rire

Plus les années passent depuis la disparition de Frank Zappa le 4 décembre 1993, plus son absence se fait cruellement sentir dans le panorama musical actuel. Non pas qu'on l'ait oublié, mais on cherchera en vain ceux qui peuvent prétendre l’égaler. Le génie aussi cosmique que comique de Frank Zappa n'a aucun équivalent aujourd'hui, car personne, depuis près de trois décennies, n’a été capable comme lui de conjuguer la plus grande exigence musicale avec un humour totalement décomplexé.

Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Dans l'actualité...