Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Beastie Boys|Licensed To Ill

Licensed To Ill

Beastie Boys

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

La fusion du rock et du rap est en marche. A coup de beats lourds et de riffs de guitares efficaces, les Beastie Boys posent les bases de leur style énergique hérité de leur passé punk et de l’apport rap de leur producteur et DJ, Rick Rubin. Ce premier album bat tous les records de ventes pour un disque de rap en restant en tête des ventes pendant sept semaines aux Etats-Unis. Les voix semblent déjà se compléter et se répondre sur des sujets aussi sérieux que la vie d’un adolescent des rues ou aussi léger que le droit de faire la fête. Cette polyvalence leur permet de s’attirer un large public qui se sent forcément concerné, même s’il rejette certains titres musicalement douteux tels que «Girls». Commercialement, le coté décalé est surtout mis en avant avec le single «Fight for your right (to party)» au refrain entraînant et universel. A l’époque, seul Run DMC, dont le trio est proche, a tenté cette fusion avec le rock. Sur Licensed to ill, les Beastie Boys leur empruntent «Slow and low», titre non retenu de l’album King of rock sorti un an plus tôt. Malgré le succès, des désaccords avec Rick Rubin au sujet des royalties mettront fin à leur collaboration ainsi qu’au contrat avec le label Def Jam. rn     
©Copyright Music Story 2016

Plus d'informations

Licensed To Ill

Beastie Boys

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Rhymin & Stealin
The Beastie Boys
00:04:07

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

2
The New Style
The Beastie Boys
00:04:35

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

3
She's Crafty
The Beastie Boys
00:03:35

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

4
Posse In Effect
The Beastie Boys
00:02:26

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

5
Slow Ride
The Beastie Boys
00:02:56

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

6
Girls (Album Version)
The Beastie Boys
00:02:14

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

7
(You Gotta ) Fight For Your Right (To Party) (Album Version)
The Beastie Boys
00:03:27

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 UMG Recordings, Inc., Mit freundlicher Genehmigung: Universal Music Group, Inc.

8
No Sleep Till Brooklyn (Album Version)
The Beastie Boys
00:04:06

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 UMG Recordings, Inc., Mit freundlicher Genehmigung: Universal Music Group, Inc

9
Paul Revere (Album Version)
The Beastie Boys
00:03:41

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 UMG Recordings, Inc.

10
Hold It Now, Hit It (Album Version)
The Beastie Boys
00:03:26

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 UMG Recordings, Inc.

11
Brass Monkey (Album Version)
The Beastie Boys
00:02:37

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 UMG Recordings, Inc.

12
Slow And Low
The Beastie Boys
00:03:38

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

13
Time To Get Ill
The Beastie Boys
00:03:37

The Beastie Boys, The Beastie Boys

℗ 1986 Def Jam Recordings, a division of UMG Recordings, Inc.

Descriptif de l'album

La fusion du rock et du rap est en marche. A coup de beats lourds et de riffs de guitares efficaces, les Beastie Boys posent les bases de leur style énergique hérité de leur passé punk et de l’apport rap de leur producteur et DJ, Rick Rubin. Ce premier album bat tous les records de ventes pour un disque de rap en restant en tête des ventes pendant sept semaines aux Etats-Unis. Les voix semblent déjà se compléter et se répondre sur des sujets aussi sérieux que la vie d’un adolescent des rues ou aussi léger que le droit de faire la fête. Cette polyvalence leur permet de s’attirer un large public qui se sent forcément concerné, même s’il rejette certains titres musicalement douteux tels que «Girls». Commercialement, le coté décalé est surtout mis en avant avec le single «Fight for your right (to party)» au refrain entraînant et universel. A l’époque, seul Run DMC, dont le trio est proche, a tenté cette fusion avec le rock. Sur Licensed to ill, les Beastie Boys leur empruntent «Slow and low», titre non retenu de l’album King of rock sorti un an plus tôt. Malgré le succès, des désaccords avec Rick Rubin au sujet des royalties mettront fin à leur collaboration ainsi qu’au contrat avec le label Def Jam. rn     
©Copyright Music Story 2016

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Beastie Boys

Beastie Boys Music

Beastie Boys

Beastie Boys Music Beastie Boys

Paul's Boutique

Beastie Boys

Paul's Boutique Beastie Boys

Ill Communication (2009 Remastered Edition Bonus Disc)

Beastie Boys

Hello Nasty (Remastered Edition)

Beastie Boys

Shake Your Rump

Beastie Boys

Shake Your Rump Beastie Boys

Playlists

Dans la même thématique...

Mauvais Ordre

Lomepal

Mauvais Ordre Lomepal

Civilisation

Orelsan

Civilisation Orelsan

Super Freaky Girl

Nicki Minaj

Super Freaky Girl Nicki Minaj

Sometimes I Might Be Introvert

Little Simz

Curtain Call: The Hits

Eminem

Les Grands Angles...
Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

L'âge d'or du rap existe-t-il ?

Du milieu des années 80 à celui des années 90, le hip-hop a vécu une révolution artistique sans précédent. Une décennie d’une richesse alors inédite où brillera le talent de Public Enemy, De La Soul, N.W.A, Eric B & Rakim, A Tribe Called Quest et bien d’autres. Alors, le rap c'était mieux avant ?

En Australie, du rap qui Oz

En Australie, une nouvelle génération d’artistes est en train s’approprier le rap à sa manière, en y injectant une grande dose d’Afrique et de sonorités profondes. Car depuis son émergence à la fin des années 1980, le rap local a toujours su se démarquer de son grand-frère américain. Souvent avec brio.

Dans l'actualité...