Louis Vierne Les Symphonies pour orgue - Volume 2

Les Symphonies pour orgue - Volume 2

Louis Vierne

Paru le 24 février 2017 chez Aeolus

Artiste principal : Daniel Roth

Genre : Classique > Musique symphonique

Distinctions : Diapason d'or ( juillet 2010) - Hi-Res Audio ( mars 2012)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 88.20 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

11,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info
Symphonies n°3 op.28 & n°4 op.32 / Daniel Roth, au grand orgue Aristide Cavaillé-Coll (1862), de l'église Saint-Sulpice, Paris
Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 01:06:25

    Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in F Sharp Minor, op.28 (Louis Vierne)
  1. 1 I. Allegro maëstoso

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  2. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in A Major, op.28
  3. 2 II. Cantilène

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  4. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in D Major
  5. 3 III. Intermezzo

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  6. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in B Minor
  7. 4 Adagio

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  8. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in F Sharp Minor
  9. 5 Final

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  10. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in G Minor, op.32
  11. 6 I. Prélude

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  12. 7 II. Allegro

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  13. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in E Major, op.32
  14. 8 III. Menuet

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  15. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in D Flat Major, op.32
  16. 9 IV. Romance

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  17. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in G Minor, op.32
  18. 10 V. Final

    Daniel Roth, organ Copyright : Aeolus 2017

  • Descriptif de l'album
  • Symphonies n°3 op.28 & n°4 op.32 / Daniel Roth, au grand orgue Aristide Cavaillé-Coll (1862), de l'église Saint-Sulpice, Paris

Détails de l'enregistrement original :

66:32 - DDD - Enregistré du 10 au 12 septembre 2009 - Notes en français, anglais et allemand

  • Présentation
  • Les Troisième et Quatrième symphonies pour orgue de Vierne datent respectivement de 1912 et 1914 ; or, pour le compositeur, 1906 déjà représente « le début des catastrophes » : après un accident, il doit réapprendre l’usage des jambes pour le pédalier, puis il apprend que sa femme le fait cocu avec son meilleur ami, dédicataire de la Seconde symphonie ; Guilmant meurt et Vierne est évincé de son poste de professeur d’orgue au Conservatoire de Paris ; son premier fils meurt de la tuberculose en 1913, le second à la guerre en 1917 en même temps que son frère. N’oublions pas qu’il est né pratiquement aveugle et que les choses n’iront qu’en s’empirant. Le sort, qui a peut-être eu pitié de lui, finit par lui accorder de mourir en beauté, au clavier de son orgue de Notre-Dame de Paris, à l’occasion de son 1750e concert.

        Mais entre 1912 et 1914, sa musique se ressent déjà durement de ces incessants malheurs, en particulier la Quatrième symphonie qui suit de peu la tragique disparition de son jeune fils ; Vierne écrit d’ailleurs qu’il « ne croit pas qu’un musicien qui ne peut ni aimer ni souffrir en tant qu’homme fasse jamais une très belle chose ». Du fond de sa souffrance il tire ces déchirants accents, moins une plainte qu’un âpre tourbillon de tourments, éclairé « un moment d’un reste d’illusion et finissant dans la fièvre » selon ses propres termes.

        Ces deux étonnants chefs-d’œuvre de l’ultime grand organiste compositeur romantique français sont joués sur le titanesque Cavaillé-Coll de Saint-Sulpice à Paris, construit en 1862 sur les éléments préexistants d’un orgue de l’époque classique (1781) de Clicquot : il se veut « un trait d’union entre l’art ancien et l’art nouveau ». Ce n’est donc pas un instrument de la tradition symphonique, mais bel et bien un orgue classique-romantique, moins ample sans doute que certains autres Cavaillé-Coll pur jus, mais capable d’étonnantes combinaisons sonores entre ancien et moderne, remarquablement adaptées au langage de Vierne.

  • Programme

  • Louis Vierne (1870-1937)

    Symphonies
    N° 3 en fa dièse mineur, op. 28
    N° 4 en sol mineur, op. 32


    Daniel Roth au grand orgue Aristide Cavaillé-Coll (1862) de l’Eglise Saint-Sulpice, Paris

    logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

    Streamez ou téléchargez votre musique

    Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

    Choisissez le format qui vous convient

    Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

    Zéro DRM

    Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

    Écoutez vos achats dans nos applications

    Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

    À découvrir

    Dans la même thématique

    À lire autour de l'album

    Plus d'articles

    L'instrument

    Orgue dans le magazine

    Plus d'articles

    L'époque

    Musique Moderne dans le magazine

    Plus d'articles

    Le genre

    Musique symphonique dans le magazine

    Plus d'articles

    Le genre

    Classique dans le magazine

    Plus d'articles

    Actualités

    Plus d'articles