Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Manfred Cordes - Leopold I. : Il Sagrifizio d'Abramo - Miserere

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Leopold I. : Il Sagrifizio d'Abramo - Miserere

Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Léopold Ier, empereur romain germanique pendant son long règne (1658-1705) — Roi de Hongrie, Croatie et Bohême, Archiduc d'Autriche — attribua à la musique une place centrale dans la vie culturelle de l'époque baroque. Il a encouragé la production de musique à sa cour de Vienne et a composé plus de 150 airs en italien, des oratorios et des comédies musicales en langue allemande et de nombreuses œuvres sacrées. Son oratorio Il Sagrificio d'Abramo occupe une place particulière parmi les compositions viennoises de la Passion, car la figure d'Isaac y est décrite comme une préfiguration du Christ. En plaçant la scène du sacrifice au premier plan dans la première partie de son texte, le librettiste Conte Caldana lui donne une portée toute nouvelle. Ainsi, Ubidienza (Obéissance) et Humanità (Humanité) deviennent dès le début les partenaires du dialogue avec Abraham. Bien que Léopold n'ait eu que vingt ans à l'époque, il possédait déjà une vraie maîtrise qui lui permettait aussi de rendre dans les tons le désespoir d'une situation et de s'aventurer en partie au-delà des limites tonales respectées et comprises par ses contemporains.
Le Miserere de Léopold séduit avant tout par son instrumentation inhabituelle composée exclusivement d'instruments à cordes. (CPO)

Plus d'informations

Leopold I. : Il Sagrifizio d'Abramo - Miserere

Manfred Cordes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Il Sagrifizio d'Abramo (Prima Parte) (Leopold I.)

1
No. 1 Sonata
Manfred Cordes
00:03:35

Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

2
No. 2 Abramo i lumi inalza (Ubidienza, Abramo, Humanità)
Julian Podger
00:05:01

Margaret Hunter, Soprano (Ubidienza) - Julian Podger, Tenor (Abramo) - Nele Gramß, Soprano (Humanità) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

3
No. 3 Abram se tu non vai (Humanità, Abramo, Ubidienza, 2 Servi, Isac)
Nele Gramß
00:04:26

Nele Gramß, Soprano (Humanità) - Julian Podger, Tenor (Abramo) - Margaret Hunter, Soprano (Ubidienza) - Mirko Ludwig, Tenor (Servo) - Harry van der Kamp, Bass (Servo) - Monika Mauch, Sopran (Isac) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

4
No. 4 A te pur data sia (Abramo, Ubidienza, Isac)
Monika Mauch
00:04:10

Julian Podger, Tenor (Abramo) - Margaret Hunter, Soprano (Ubidienza) - Monika Mauch, Sopran (Isac) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

5
No. 5 Con faccia impavida (Abramo, Isac)
Monika Mauch
00:03:11

Julian Podger, Tenor (Abramo) - Monika Mauch, Sopran (Isac) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

6
No. 6 Qui già non pende sotto dubio (Abramo, Isac, Humanità, Ubidienza)
Monika Mauch
00:08:23

Julian Podger, Tenor (Abramo) - Monika Mauch, Sopran (Isac) - Nele Gramß, Soprano (Humanità) - Margaret Hunter, Soprano (Ubidienza) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

7
No. 7 Figlio dispon la tenera cervice (Abramo, Angelo, Isac)
Monika Mauch
00:05:05

Julian Podger, Tenor (Abramo) - Marie Luise Werneburg, Sopran (Angelo) - Monika Mauch, Sopran (Isac) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

Il Sagrifizio d'Abramo (Seconda Parte) (Leopold I.)

8
No. 8 Sonatina
Manfred Cordes
00:00:39

Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

9
No. 9 Ai colli sanguinosi (Penitenza)
Marnix de Cat
00:06:34

Marnix de Cat, Alto (Penitenza) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

10
No. 10 Al pianto, su, su (Coro di Peccatori)
Manfred Cordes
00:01:26

Margaret Hunter, Soprano - Monika Mauch, Soprano - Nele Gramß, Soprano - Marie Luise Werneburg, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Mirko Ludwig, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

11
No. 11 Flagelli sonanti (Peccator primo)
Margaret Hunter
00:01:46

Margaret Hunter, Sopran (Peccator primo) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

12
No. 12 Mio Dio ne l'ira tua (Peccator secondo)
Mirko Ludwig
00:01:32

Mirko Ludwig, Tenor (Peccator secondo) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

13
No. 13 Io rigaro la stanza (Peccator terzo)
Julian Podger
00:01:53

Julian Podger, Tenor (Peccator terzo) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

14
No. 14 Sparse le chiome vane (Peccator quarto, Choro di Peccatori)
Harry Van Der Kamp
00:03:19

Harry van der Kamp, Bass (Peccator quarto) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

15
No. 15 Si, si piangete (Penitenza)
Marnix de Cat
00:05:35

Marnix de Cat, Alto (Penitenza) - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

16
No. 16 Al comun Dio pietoso (Madrigale)
Manfred Cordes
00:03:52

Margaret Hunter, Soprano - Monika Mauch, Soprano - Nele Gramß, Soprano - Marie Luise Werneburg, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Mirko Ludwig, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

Miserere (Leopold I.)

17
I. Miserere mei, Deus (Arie et Coro)
Manfred Cordes
00:03:47

Monika Mauch, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

18
II. Ecce enim in iniquitatibus conceptus sum (Recitativo, Arie & Coro)
Manfred Cordes
00:03:47

Monika Mauch, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

19
III. Cor mundum crea in me, Deus (Arie & Coro)
Manfred Cordes
00:03:26

Monika Mauch, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

20
IV. domine, labia mea aperies (Recitativo, Arie & Coro)
Manfred Cordes
00:04:22

Monika Mauch, Soprano - Marnix de Cat, Alto - Julian Podger, Tenor - Harry van der Kamp, Bass - Weser-Renaissance Bremen - Manfred Cordes, Conductor - Leopold I., Composer

© 2020 CPO ℗ 2020 CPO

Descriptif de l'album

Léopold Ier, empereur romain germanique pendant son long règne (1658-1705) — Roi de Hongrie, Croatie et Bohême, Archiduc d'Autriche — attribua à la musique une place centrale dans la vie culturelle de l'époque baroque. Il a encouragé la production de musique à sa cour de Vienne et a composé plus de 150 airs en italien, des oratorios et des comédies musicales en langue allemande et de nombreuses œuvres sacrées. Son oratorio Il Sagrificio d'Abramo occupe une place particulière parmi les compositions viennoises de la Passion, car la figure d'Isaac y est décrite comme une préfiguration du Christ. En plaçant la scène du sacrifice au premier plan dans la première partie de son texte, le librettiste Conte Caldana lui donne une portée toute nouvelle. Ainsi, Ubidienza (Obéissance) et Humanità (Humanité) deviennent dès le début les partenaires du dialogue avec Abraham. Bien que Léopold n'ait eu que vingt ans à l'époque, il possédait déjà une vraie maîtrise qui lui permettait aussi de rendre dans les tons le désespoir d'une situation et de s'aventurer en partie au-delà des limites tonales respectées et comprises par ses contemporains.
Le Miserere de Léopold séduit avant tout par son instrumentation inhabituelle composée exclusivement d'instruments à cordes. (CPO)

Détails de l'enregistrement original : Recorded Kirche Sankt Damian und Cosman, Thedinghausen-Lunsen, April 22-24, 2016 - Co-Production CPO / Radio Bremem

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Fragile

Yes

Fragile Yes

Greatest Hits

Tracy Chapman

Greatest Hits Tracy Chapman

Dreamland

Glass Animals

Dreamland Glass Animals

The Cars (2016 Remaster)

The Cars

À découvrir également
Par Manfred Cordes

Michael Praetorius : Easter Mass (Messe de Pâques)

Manfred Cordes

Missa Ave maris stella

Manfred Cordes

Missa Ave maris stella Manfred Cordes

Selle, T.: Auferstehung Christi (Die) (Historia - Sacred Concertos and Motets for Easter)

Manfred Cordes

Cristóbal de Morales : O Magnum Mysterium (Christmas Motets)

Manfred Cordes

Praetorius: Lutheran Choral Concerts

Manfred Cordes

Dans la même thématique...

Beethoven: Christ on the Mount of Olives (Christus Am Ölberge)

Sir Simon Rattle

Johannes-Passion - Die Sieben Worte

Paul Hillier

A. Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia

Les Accents

Buxtehude : Membra Jesu Nostri

Philippe Pierlot

Bach : Easter Oratorio - Actus tragicus

John Eliot Gardiner

Les Grands Angles...
Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Le Rêve d'Elgar devient réalité

The Dream Of Gerontius, après une création catastrophique en 1900, a rapidement accédé au statut d'œuvre-culte du répertoire choral mondial

Dans l'actualité...