Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yan Pascal Tortelier - La Tragédie de Salomé

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

La Tragédie de Salomé

Florent Schmitt

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Henri Dutilleux a dit de Florent Schmitt qu'il avait "redonné à l'école française une certaine notion de grandeur". Les trois oeuvres de cet album, le Psaume 47, la Tragédie de Salomé et Le Palais Hanté, sont absolument remarquables chacune à leur manière, pour leur exubérance rythmique, leur riche orchestration, et leur utilisation inventive des harmonies traditionnelles. Sur cet enregistrement en haute-définition sonore, l'orchestre de Sao Paulo dirigé par Yan Pascal Tortelier, artiste exclusif du label Chandos et récemment récompensé dun Diapason d'Or, font preuve d'une hauteur de vue impressionnante.

Plus d'info

La Tragédie de Salomé

Yan Pascal Tortelier

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50 (Florent Schmitt)

1
La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50: I. Prelude 00:08:37

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

2
La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50: II. Danse des Perles 00:03:49

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

3
La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50: III. Les enchantements sur la mer 00:08:37

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

4
La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50: IV. Danse des eclairs 00:02:52

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

5
La Tragedie de Salome, Symphonic Poem, Op. 50: V. Danse de l'effroi 00:01:44

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

Le palais hante, Op. 49 (Florent Schmitt)

6
Le palais hante, Op. 49 00:13:44

São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

Psalm 47, Op. 38 (Florent Schmitt)

7
Psalm 47, Op. 38: Gloire au Seigneur! 00:04:24

Susan Bullock, soprano - São Paulo Symphony Orchestra Choir - São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

8
Psalm 47, Op. 38: Parce que le Seigneur est tres eleve... 00:04:26

Susan Bullock, soprano - São Paulo Symphony Orchestra Choir - São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

9
Psalm 47, Op. 38: Il a choisi dans son heritage la beaute de Jacob... 00:11:29

Susan Bullock, soprano - São Paulo Symphony Orchestra Choir - São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

10
Psalm 47, Op. 38: Dieu est monte au milieu des chants de joie! 00:08:25

Susan Bullock, soprano - São Paulo Symphony Orchestra Choir - São Paulo Symphony Orchestra - Yan Pascal Tortelier, conductor

2011 Chandos

Descriptif de l'album

Henri Dutilleux a dit de Florent Schmitt qu'il avait "redonné à l'école française une certaine notion de grandeur". Les trois oeuvres de cet album, le Psaume 47, la Tragédie de Salomé et Le Palais Hanté, sont absolument remarquables chacune à leur manière, pour leur exubérance rythmique, leur riche orchestration, et leur utilisation inventive des harmonies traditionnelles. Sur cet enregistrement en haute-définition sonore, l'orchestre de Sao Paulo dirigé par Yan Pascal Tortelier, artiste exclusif du label Chandos et récemment récompensé dun Diapason d'Or, font preuve d'une hauteur de vue impressionnante.

Détails de l'enregistrement original : 68:10 - DDD - Enregistré du 5 au 9 juillet 2010 au Centre culturel Júlio Prestes de São Paulo - Notes en français, anglais et allemand

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Yan Pascal Tortelier

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Tim Burton en 10 albums

Qu’il tourne en prises de vues réelles ou en stop motion, Tim Burton a construit en plus de trente ans un monde cinématographique où le merveilleux poétique côtoie le gothique et l’humour macabre. À quelques exceptions près, c’est le compositeur Danny Elfman qui l’a épaulé dans cette aventure, formant un duo symbiotique : sans les images de Burton, la musique de Elfman n’aurait pas la même saveur et vice versa, ce qu’ils ont encore prouvé en 2019 avec le bouleversant “Dumbo”.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Dans l'actualité...