Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Torleif Thedéen - Khachaturian : Cello Concerto in E Minor & Concerto-Rhapsody

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Khachaturian : Cello Concerto in E Minor & Concerto-Rhapsody

Torleif Thedéen, Staatsorchester Rheinische Philharmonie, Daniel Raiskin

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, subscribe to Sublime+

La Danse du sabre est à Khatchatourian ce que la Danse du feu est à Manuel de Falla ; à la fois une vitrine de leur art pour le grand public en même temps qu’un arbre cachant la forêt de leurs compositions. Remarqué par Prokofiev dès ses œuvres de jeunesse, ce compositeur soviétique d’origine arménienne est devenu l’un des compositeurs officiellement appréciés de l’Union Soviétique qui le couvre de récompenses, il n’eut pas vraiment à souffrir d’une mise à l’index comme de nombreux collègues, même si le Concerto pour violoncelle présenté ici lui a valu d’être dénoncé pour formalisme.
Auteur de ballets (Gayaneh, Spartacus), de symphonies et de concertos, Aram Khatchatourian étudia le violoncelle et le piano, deux instruments pour lesquels il écrivit souvent. Cet album présente deux œuvres concertantes écrites pour le violoncelle, en dépit de ce qu’une faute d’impression sur la pochette et surtout dans le livret peut mettre en doute.
Créé en 1946, le Concerto pour violoncelle reste assez peu joué. Bien qu’écrit selon les trois mouvements classiques, c’est une partition plutôt libre et d’humeur changeante, principalement basée sur des citations de musiques folkloriques auxquelles se mêle celle du Dies Irae de l’église catholique. Cette liberté de ton est encore plus exacerbée dans la Rhapsodie pour violoncelle, écrite à l’intention de la folle virtuosité de Mstislav Rostropovitch qui la crée en 1964 à Gorki. L’œuvre est comme un condensé du style du compositeur, incluant à nouveau musique populaire, mélismes orientaux et citations du Dies Irae et de sa propre Danse du sabre. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Khachaturian : Cello Concerto in E Minor & Concerto-Rhapsody

Torleif Thedéen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Cello Concerto in E minor (Aram Ilyitch Khatchaturian)

1
Cello Concerto in E Minor: I. Allegro moderato
00:15:36

Aram Khachaturian, Composer - Torleif Thedéen, Artist, MainArtist - Daniel Raiskin, Conductor - Staatsorchester Rheinische Philharmonie, Orchestra

(C) 2019 CPO (P) 2019 CPO

2
Cello Concerto in E Minor: II. Andante sostenuto
00:07:35

Aram Khachaturian, Composer - Torleif Thedéen, Artist, MainArtist - Daniel Raiskin, Conductor - Staatsorchester Rheinische Philharmonie, Orchestra

(C) 2019 CPO (P) 2019 CPO

3
Cello Concerto in E Minor: III. Allegro battula
00:09:13

Aram Khachaturian, Composer - Torleif Thedéen, Artist, MainArtist - Daniel Raiskin, Conductor - Staatsorchester Rheinische Philharmonie, Orchestra

(C) 2019 CPO (P) 2019 CPO

Concerto Rhapsody for Piano and Orchestra in E minor (Aram Ilyitch Khatchaturian)

4
Concerto-Rhapsody for Cello and Orchestra in D minor
00:24:36

Aram Khachaturian, Composer - Torleif Thedéen, Artist, MainArtist - Daniel Raiskin, Conductor - Staatsorchester Rheinische Philharmonie, Orchestra

(C) 2019 CPO (P) 2019 CPO

Descriptif de l'album

La Danse du sabre est à Khatchatourian ce que la Danse du feu est à Manuel de Falla ; à la fois une vitrine de leur art pour le grand public en même temps qu’un arbre cachant la forêt de leurs compositions. Remarqué par Prokofiev dès ses œuvres de jeunesse, ce compositeur soviétique d’origine arménienne est devenu l’un des compositeurs officiellement appréciés de l’Union Soviétique qui le couvre de récompenses, il n’eut pas vraiment à souffrir d’une mise à l’index comme de nombreux collègues, même si le Concerto pour violoncelle présenté ici lui a valu d’être dénoncé pour formalisme.
Auteur de ballets (Gayaneh, Spartacus), de symphonies et de concertos, Aram Khatchatourian étudia le violoncelle et le piano, deux instruments pour lesquels il écrivit souvent. Cet album présente deux œuvres concertantes écrites pour le violoncelle, en dépit de ce qu’une faute d’impression sur la pochette et surtout dans le livret peut mettre en doute.
Créé en 1946, le Concerto pour violoncelle reste assez peu joué. Bien qu’écrit selon les trois mouvements classiques, c’est une partition plutôt libre et d’humeur changeante, principalement basée sur des citations de musiques folkloriques auxquelles se mêle celle du Dies Irae de l’église catholique. Cette liberté de ton est encore plus exacerbée dans la Rhapsodie pour violoncelle, écrite à l’intention de la folle virtuosité de Mstislav Rostropovitch qui la crée en 1964 à Gorki. L’œuvre est comme un condensé du style du compositeur, incluant à nouveau musique populaire, mélismes orientaux et citations du Dies Irae et de sa propre Danse du sabre. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor
Live In Europe Melody Gardot
À découvrir également
Par Torleif Thedéen
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...