Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Kills|Keep On Your Mean Side

Keep On Your Mean Side

The Kills

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Même à une époque où la débauche de moyens en studio n’est plus vraiment une règle d’or, les Kills cultivent le minimalisme. En apparence austère, Keep On Your Mean Side est tout à fait rafraîchissant, avec son blues punk dépouillé, s’appuyant sur une boîte à rythmes, la passionaria Alison « VV » Mosshart chante et joue un peu de guitare, tandis que le ténébreux Jamie « Hotel » Hince se charge avec brio de tout le reste (il chante aussi, faisant surtout les chœurs).

Leur goût prononcé pour la provocation et le scandale transparaît dans toutes les compositions. Ainsi de « Fried My Little Brains » et « Monkey 23 » – qui ne parlent certainement pas de la consommation quotidienne des caramels mous –, « Kissy Kissy » et ses paroles très sexuelles ou encore « Fuck The People » au rythme tribal, apparemment inspirée par l’affaire Rey-Maupin. Ladite affaire paraît vraiment à l’origine même de leur démarche si l’on en juge par la couverture de l’album, avec les photomatons et empreintes digitales apparaissant sur ce qui ressemble à s’y méprendre à un (faux) casier judiciaire.

Mais, comme pour les deux amants diaboliques, on préfère retenir le côté romantique de cette affaire, la complicité et la tendresse évidentes qui unissent ces deux musiciens de talent et qui donnent un résultat passionnant.


©Copyright Music Story Frédéric Régent 2016

Plus d'informations

Keep On Your Mean Side

The Kills

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Superstition
00:04:40

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

2
Cat Claw
00:03:32

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

3
Pull A U
00:03:23

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

4
Kissy Kissy
00:05:02

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

5
Fried My Little Brains
00:02:08

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

6
Hand
00:00:50

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

7
Hitched
00:04:02

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

8
Black Rooster
00:04:24

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

9
Wait
00:04:47

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

10
Fuck The People
00:04:17

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

11
Monkey 23
00:03:06

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

12
Gypsy Death And You
00:02:10

The Kills, interprète

2003 Domino Recording Co Ltd

Descriptif de l'album

Même à une époque où la débauche de moyens en studio n’est plus vraiment une règle d’or, les Kills cultivent le minimalisme. En apparence austère, Keep On Your Mean Side est tout à fait rafraîchissant, avec son blues punk dépouillé, s’appuyant sur une boîte à rythmes, la passionaria Alison « VV » Mosshart chante et joue un peu de guitare, tandis que le ténébreux Jamie « Hotel » Hince se charge avec brio de tout le reste (il chante aussi, faisant surtout les chœurs).

Leur goût prononcé pour la provocation et le scandale transparaît dans toutes les compositions. Ainsi de « Fried My Little Brains » et « Monkey 23 » – qui ne parlent certainement pas de la consommation quotidienne des caramels mous –, « Kissy Kissy » et ses paroles très sexuelles ou encore « Fuck The People » au rythme tribal, apparemment inspirée par l’affaire Rey-Maupin. Ladite affaire paraît vraiment à l’origine même de leur démarche si l’on en juge par la couverture de l’album, avec les photomatons et empreintes digitales apparaissant sur ce qui ressemble à s’y méprendre à un (faux) casier judiciaire.

Mais, comme pour les deux amants diaboliques, on préfère retenir le côté romantique de cette affaire, la complicité et la tendresse évidentes qui unissent ces deux musiciens de talent et qui donnent un résultat passionnant.


©Copyright Music Story Frédéric Régent 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

In Utero - 20th Anniversary Remaster

Nirvana

El Camino

The Black Keys

El Camino The Black Keys

"Let's Rock"

The Black Keys

"Let's Rock" The Black Keys

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par The Kills

No Wow

The Kills

No Wow The Kills

Ash & Ice

The Kills

Ash & Ice The Kills

Little Bastards

The Kills

Little Bastards The Kills

Blood Pressures

The Kills

Blood Pressures The Kills

No Wow

The Kills

No Wow The Kills

Playlists

Dans la même thématique...

Entering Heaven Alive

Jack White

My Universe

Coldplay

My Universe Coldplay

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

Blue Banisters

Lana Del Rey

Blue Banisters Lana Del Rey
Les Grands Angles...
Jack White au secours du rock

Des White Stripes à son virage en solitaire, Jack White aura sonné le glas d’un rock faisandé. Avec "Seven Nation Army", le génie aux mille projets prophétise : la relève du rock revient en force. En attendant, retour sur le phénomène White.

Les Black Keys en 10 chansons

Dès 2001, les Black Keys ont rappelé à la Terre entière d’où venait vraiment le blues, virant tout gras apparent et solos superflus. Du sauvage, du brutal, du minimaliste et du cru joué seulement à deux. Un style unique que Dan Auerbach et Patrick Carney ont réussi à faire évoluer sur deux décennies sans jamais vendre leur âme au diable, invariablement posté en embuscade au carrefour du delta du Mississippi. La preuve en dix chansons.

8 femmes qui ont marqué la musique électronique

Des pionnières de la musique concrète aux vedettes du clubbing du XXIe siècle, Qobuz revient sur le parcours de huit femmes qui ont marqué, chacune à leur manière, la musique électronique des cinquante dernières années.

Dans l'actualité...