Marc Hantaï - Pierre Hantaï J.S. Bach : Sonatas for flute and harpsichord

J.S. Bach : Sonatas for flute and harpsichord

Marc Hantaï - Pierre Hantaï

Paru le 26 janvier 2018 chez Mirare

Artiste principal : Marc Hantai

Genre : Classique > Musique de chambre > Duos

Distinctions : 4F de Télérama ( mai 2018) - Diapason d'or ( mars 2018)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 88.20 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Marc Hantaï - Pierre Hantaï sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

La fratrie Hantaï – Marc au traverso, Pierre au clavecin – nous livre ici tout ce que Bach a « vraiment » composé pour la flûte et le clavier, car il existe aussi quelques œuvres d’attribution plus que douteuse, qui n’apparaissent donc pas sur ce disque. Comparée au violon – avec ses six Sonates et partitas pour violon seul et ses six Sonates pour violon et clavecin obligé –, la flûte traversière soliste pourrait faire figure de parent pauvre chez le cantor. Mais il ne faut pas oublier que c’était alors un instrument très récent, (re)venu de France (où on l’appelait « flûte allemande »), que Bach n’a commencé à utiliser dans ses cantates qu’à partir de 1721-1722 environ, et qui n’avait donc encore que très peu de répertoire propre. Ces quatre sonates n’ont rien d’un recueil. Il en manque deux pour parvenir au sacrosaint chiffre de six. Et elles ont été composées sur une période d’une vingtaine d’années. Bien qu’on puisse être tenté de leur prêter un équilibre et une symétrie voulus par l’Ordonnateur – deux sonates avec clavecin obligé (BWV1034 et 1035), deux avec basse continue (1030 et 1032), deux en mineur, deux en majeur, deux en trois mouvements, deux en quatre, deux en mi, et deux à distance de quinte ascendante ou descendante de ce mi central, etc. –, tout cela est sans doute purement fortuit ; elles forment plutôt une famille « recomposée » à postériori. En revanche, ces œuvres pour flûte ont en commun d’être entourées d’un grand nombre d’incertitudes – sur leur chronologie, leur date de composition, leur destinataire, leur forme et leur instrumentation premières, leur genèse. Il ne reste donc à l’auditeur qu'à les écouter, ici données sur une flûte d’après le Bruxellois Joannes Hyacinth Rottenburgh (première moitié du XVIIIe siècle) et un clavecin d’après un Mietke berlinois de 1702. © SM/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 18 pistes Durée totale : 01:14:33

    Flute Sonata in E major, BWV 1035 (Johann Sebastian Bach)
  1. 1 I. Adagio

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  2. 2 II. Allegro

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  3. 3 III. Siciliana

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  4. 4 IV. Allegro assai

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  5. Flute Sonata in B minor, BWV 1030
  6. 5 I. Andante

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  7. 6 II. Largo e dolce

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  8. 7 III. Presto

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  9. Flute Sonata in E minor, BWV 1034
  10. 8 I. Adagio ma non tanto

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  11. 9 II. Allegro

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  12. 10 III. Andante

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  13. 11 IV. Allegro assai

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  14. Partita in A minor, BWV 1013
  15. 12 I. Allemande

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  16. 13 II. Corrente

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  17. 14 III. Sarabande

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  18. 15 IV. Bourée anglaise

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  19. Flute Sonata in A major, BWV 1032
  20. 16 I. Allegro

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  21. 17 II. Largo e dolce

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  22. 18 III. Vivace

    Marc Hantaï, Flute - Pierre Hantai, Harpsichord - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare Mirare

  • Descriptif de l'album
  • La fratrie Hantaï – Marc au traverso, Pierre au clavecin – nous livre ici tout ce que Bach a « vraiment » composé pour la flûte et le clavier, car il existe aussi quelques œuvres d’attribution plus que douteuse, qui n’apparaissent donc pas sur ce disque. Comparée au violon – avec ses six Sonates et partitas pour violon seul et ses six Sonates pour violon et clavecin obligé –, la flûte traversière soliste pourrait faire figure de parent pauvre chez le cantor. Mais il ne faut pas oublier que c’était alors un instrument très récent, (re)venu de France (où on l’appelait « flûte allemande »), que Bach n’a commencé à utiliser dans ses cantates qu’à partir de 1721-1722 environ, et qui n’avait donc encore que très peu de répertoire propre. Ces quatre sonates n’ont rien d’un recueil. Il en manque deux pour parvenir au sacrosaint chiffre de six. Et elles ont été composées sur une période d’une vingtaine d’années. Bien qu’on puisse être tenté de leur prêter un équilibre et une symétrie voulus par l’Ordonnateur – deux sonates avec clavecin obligé (BWV1034 et 1035), deux avec basse continue (1030 et 1032), deux en mineur, deux en majeur, deux en trois mouvements, deux en quatre, deux en mi, et deux à distance de quinte ascendante ou descendante de ce mi central, etc. –, tout cela est sans doute purement fortuit ; elles forment plutôt une famille « recomposée » à postériori. En revanche, ces œuvres pour flûte ont en commun d’être entourées d’un grand nombre d’incertitudes – sur leur chronologie, leur date de composition, leur destinataire, leur forme et leur instrumentation premières, leur genèse. Il ne reste donc à l’auditeur qu'à les écouter, ici données sur une flûte d’après le Bruxellois Joannes Hyacinth Rottenburgh (première moitié du XVIIIe siècle) et un clavecin d’après un Mietke berlinois de 1702. © SM/Qobuz

Détails de l'enregistrement original :

Recorded Haarlem (The Netherlands), September 2016

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

Johann Sebastian Bach dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Mirare

Créé en 2001 par René Martin, le label Mirare tire un trait d’union entre la scène classique et l’industrie du disque. Initiateur de festivals renommés (La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron…), René Martin souhaitait conserver une trace phonographique des manifestations musicales qu’il organisait : « Avoir fondé Mirare n’est que la suite et le complément logique de toutes ces activités. Entre les artistes que nous nous efforçons de faire découvrir, ceux qui n’ont pas encore ou plus de maison de disques, ceux avec lesquels nous avons depuis longtemps établi une complicité, le vivier était tout trouvé. » Cette intuition s’est avérée juste. En dépit de la crise...

Voir la page Mirare Lire l'article

L'instrument

Flûte traversière dans le magazine

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • L'orfèvrerie d'Orouni

    Pour leur 4e album, "Partitions", Rémi Antoni et ses amis propulsent leur indie pop artisanale vers de savants cieux...

    Lire l'article
Plus d'articles

L'époque

Musique Baroque dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Duos dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • L'orfèvrerie d'Orouni

    Pour leur 4e album, "Partitions", Rémi Antoni et ses amis propulsent leur indie pop artisanale vers de savants cieux...

    Lire l'article
Plus d'articles