Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Víkingur Ólafsson - Johann Sebastian Bach

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Johann Sebastian Bach

Víkingur Ólafsson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Après un premier album somptueux qu’il avait consacré en 2016 chez Deutsche Grammophon aux œuvres pour piano de Philip Glass, voici que le pianiste islandais Víkingur Ólafsson, né en 1984, revient sous l’étiquette jaune avec un album sobrement intitulé « Johann Sebastian Bach ».

Sous les doigts précis et vigoureux de Víkingur Ólafsson, Bach prend un coup de jeune qui met sa perruque tout de travers. Ce Bach-là swingue et danse avec une joie prodigieuse, mais il sait aussi se gorger de mélancolie dans les Préludes de choral. Le programme, fort original, propose en trente-cinq pistes des extraits du Clavier bien tempéré, mais aussi des Inventions et des Sinfonias, des transcriptions signées Rachmaninov, Busoni, Siloti et Wilhelm Kempff et les rares Variations à la manière italienne, BWV 989, d’une virtuosité haute en couleurs et qui permettent au pianiste d’utiliser pleinement la variété d’un toucher à la fois très articulé, toujours bien timbré et profondément dans le clavier.

Ce pianiste singulier a grandi à Reykjavík en commençant l’étude du piano très jeune sous la direction de sa mère, professeur de piano. Il a ensuite travaillé à la Juilliard School de New York avant de revenir dans son pays pour donner des concerts avec Philip Glass et Björk pour la Télévision Islandaise. Féru de musique contemporaine, Víkingur Ólafsson a créé en outre six concertos pour piano de compositeurs islandais, ainsi que plusieurs compositions pour piano seul ou de musique de chambre. Avant de signer un contrat exclusif avec Deutsche Grammophon en 2016, Ólafsson a sorti trois albums sous son propre label Dirrindí. La musicalité passionnée et la curiosité intellectuelle de Víkingur Ólafsson lui ont valu de nombreux prix d’interprétation en Islande dont celui de « Musicien de l’année », ainsi que le « Prix de l’optimisme » islandais. Un optimisme qu’il met ici au service de la musique de Bach avec une gourmandise évidente. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Johann Sebastian Bach

Víkingur Ólafsson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Prelude & Fughetta in G Major, BWV 902

1
1. Prelude 00:03:26

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Chorale Prelude 'Nun freut euch, lieben Christen g'mein', BWV 734

2
Chorale Prelude 'Nun freut euch, lieben Christen g'mein', BWV 734 (Transcr. Wilhelm Kempff) 00:01:51

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Wilhelm Kempff, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Prelude & Fugue in E Minor (Well-Tempered Clavier, Book I, No. 10), BWV 855

3
1. Prelude 00:02:03

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
2. Fugue 00:01:16

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Organ Sonata No. 4, BWV 528

5
2. Andante [Adagio] (Transcr. by August Stradal) 00:05:26

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - August Stradal, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Prelude & Fugue in D Major (Well-Tempered Clavier, Book I, No. 5), BWV 850

6
1. Prelude 00:01:02

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

7
2. Fugue 00:01:45

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Chorale Prelude 'Nun komm der Heiden Heiland', BWV 659

8
Chorale Prelude 'Nun komm der Heiden Heiland', BWV 659 (Transcr. by Ferruccio Busoni) 00:05:04

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Ferruccio Busoni, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Prelude & Fugue in C Minor (Well-Tempered Clavier, Book I, No. 2), BWV 847

9
1. Prelude 00:01:24

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

10
2. Fugue 00:01:38

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

'Widerstehe doch der Sünde', Aria (Alto) from Cantata, BWV 54

11
'Widerstehe doch der Sünde', Aria (Alto) from Cantata, BWV 54 (Transcr. by Víkingur Ólafsson) 00:04:26

Víkingur Ólafsson, Piano & Transcription - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Aria variata (alla maniera italiana) in A Minor, BWV 989

12
Aria 00:01:50

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

13
Variation I. Largo 00:01:09

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

14
Variation II 00:00:55

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

15
Variation III 00:00:55

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

16
Variation IV. Allegro 00:00:55

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

17
Variation V. Un poco allegro 00:00:59

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

18
Variation VI. Andante 00:02:06

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

19
Variation VII. Un poco allegro 00:00:47

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

20
Variation VIII. Allegro 00:00:49

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

21
Variation IX 00:01:08

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

22
Variation X 00:01:46

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

23
Aria da capo 00:01:18

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Invention No. 12 in A Major, BWV 783

24
Invention No. 12 in A Major, BWV 783 00:01:19

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Sinfonia No. 12 in A Major, BWV 798

25
Sinfonia No. 12 in A Major, BWV 798 00:01:23

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Suite from the Partita No.3 in E Major for Solo Violin, BWV 1006

26
2. Gavotte (Transcr. by Sergey Rachmaninov) 00:02:48

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Sergey Vasil'yevich Rachmaninov, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

27
J.S. Bach: Prelude In E Minor, BWV 855 (Arr. Piano In B Minor By Alexander Siloti) 00:03:00

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Alexander Iljitsch Siloti, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Sinfonia No. 15 in B Minor, BWV 801

28
Sinfonia No. 15 in B Minor, BWV 801 00:01:19

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Invention No. 15 in B Minor, BWV 786

29
Invention No. 15 in B Minor, BWV 786 00:01:11

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Concerto in D Minor, BWV 974 (after Oboe Concerto by Alessandro Marcello)

30
1. Andante 00:02:17

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

31
2. Adagio 00:04:10

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

32
3. Presto 00:03:31

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Chorale Prelude 'Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ', BWV 639

33
Chorale Prelude 'Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ', BWV 639 (Transcr. by Ferruccio Busoni) 00:03:08

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Ferruccio Busoni, Transcription - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Fantasia & Fugue in A Minor, BWV 904

34
1. Fantasia 00:03:54

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

35
2. Fugue 00:05:14

Víkingur Ólafsson, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer - Christopher Tarnow, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Après un premier album somptueux qu’il avait consacré en 2016 chez Deutsche Grammophon aux œuvres pour piano de Philip Glass, voici que le pianiste islandais Víkingur Ólafsson, né en 1984, revient sous l’étiquette jaune avec un album sobrement intitulé « Johann Sebastian Bach ».

Sous les doigts précis et vigoureux de Víkingur Ólafsson, Bach prend un coup de jeune qui met sa perruque tout de travers. Ce Bach-là swingue et danse avec une joie prodigieuse, mais il sait aussi se gorger de mélancolie dans les Préludes de choral. Le programme, fort original, propose en trente-cinq pistes des extraits du Clavier bien tempéré, mais aussi des Inventions et des Sinfonias, des transcriptions signées Rachmaninov, Busoni, Siloti et Wilhelm Kempff et les rares Variations à la manière italienne, BWV 989, d’une virtuosité haute en couleurs et qui permettent au pianiste d’utiliser pleinement la variété d’un toucher à la fois très articulé, toujours bien timbré et profondément dans le clavier.

Ce pianiste singulier a grandi à Reykjavík en commençant l’étude du piano très jeune sous la direction de sa mère, professeur de piano. Il a ensuite travaillé à la Juilliard School de New York avant de revenir dans son pays pour donner des concerts avec Philip Glass et Björk pour la Télévision Islandaise. Féru de musique contemporaine, Víkingur Ólafsson a créé en outre six concertos pour piano de compositeurs islandais, ainsi que plusieurs compositions pour piano seul ou de musique de chambre. Avant de signer un contrat exclusif avec Deutsche Grammophon en 2016, Ólafsson a sorti trois albums sous son propre label Dirrindí. La musicalité passionnée et la curiosité intellectuelle de Víkingur Ólafsson lui ont valu de nombreux prix d’interprétation en Islande dont celui de « Musicien de l’année », ainsi que le « Prix de l’optimisme » islandais. Un optimisme qu’il met ici au service de la musique de Bach avec une gourmandise évidente. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Víkingur Ólafsson
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Alicia de Larrocha joue Iberia d’Albéniz

Correspondances intimes, ou l’évocation d’une relation si étroite entre une œuvre et un interprète que ce dernier l’a réenregistré plusieurs fois. Ici, la pianiste Alicia de Larrocha et Iberia d’Albéniz. Retour sur ses trois enregistrements.

Dans l'actualité...