Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Various Artists|I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico

I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico

Various Artists

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

À sa sortie le 12 mars 1967, combien imaginait que le premier album d’un jeune groupe new-yorkais managé par Andy Warhol (qui en signe la fameuse pochette à la banane) et baptisé Velvet Underground deviendrait l’un des plus grands disques de toute l’histoire du rock’n’roll ? Un des plus influents surtout… Pour relire ses onze chansons devenues presque toutes onze classiques, l’alléchant casting trans-générationnel a, comme souvent dans ce genre d’exercice, deux options : la reprise sage dans les rails de l’original ou la déconstruction revendiqué. Michael Stipe de R.E.M. entame les hostilités avec une introduction à la clarinette de Doug Wieselman pour un Sunday Morning assez épuré. Épurée également et fantomatique, la Femme Fatale de Sharon Van Etten qui avance à deux à l’heure et finit par fasciner. Andrew Bird a davantage travaillé sa copie en choisissant Venus in Furs. Il allège légèrement cette symphonie en forme de descente aux enfers en travaillant joliment les cordes et les voix.

Changement radical de paysage avec un Run Run Run viscéralement primitif de Kurt Vile, qui conserve l’esprit de la version de 1967. L’exact opposé d’Annie Clark alias St. Vincent qui démonte le puzzle All Tomorrow’s Parties pour en faire une pièce arty déroutante mais pleine de trouvailles, ou de Courtney Barnett qui se contente de reprendre I’ll Be Your Mirror seule à la guitare, histoire de ne mettre en exergue que la prose de Lou Reed. Finalement, ceux qui tirent le plus à eux la couverture sont les jeunes Irlandais de Fontaines D.C. qui font de The Black Angel’s Death Song un titre sonnant avant tout comme du Fontaines D.C. Pour boucler la fiesta, le doyen Iggy Pop, seul contemporain de la bande de Lou Reed présent sur cet album-hommage, se lance dans un European Son barré et électrique (Matt Sweeney pilote le tsunami guitaristique). Un furieux bolide chamanique qui renverse tout sur son passage et referme I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico de la plus belle des manières. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico

Various Artists

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Sunday Morning
Michael Stipe
00:03:50

MICHAEL STIPE, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - John Cale, ComposerLyricist - Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Marc Urselli, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bill Frisell, Guitar, AssociatedPerformer - HAL WILLNER, Producer, Co-Producer, Strings, AssociatedPerformer - Doug Wieselman, Clarinet, AssociatedPerformer - Andy LeMaster, Producer, Mixer, Percussion, Co-Producer, Recording Engineer, Bass, Synthesizer Programming, Background Vocalist, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Jabbath Roa, Recording Engineer, StudioPersonnel - Lynda Stipe, Vocals, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

2
I’m Waiting For The Man
Matt Berninger
00:03:44

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Joe Lambert, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Sean O'Brien, Producer, Mixer, Guitar, Mandolin, Piano, Recording Engineer, Prepared Piano, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Matt Berninger, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Sam KS, Drums, AssociatedPerformer - Garret Lang, Bass, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

3
Femme Fatale
Sharon Van Etten
00:04:42

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Heather McIntosh, Cello, AssociatedPerformer - Sharon Van Etten, Producer, Piano, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Angel Olsen, Vocals, AssociatedPerformer - Devin Hoff, Bass, AssociatedPerformer - Jorge Balbi, Drums, AssociatedPerformer - Marta Honer, Strings, AssociatedPerformer - Charley Damski, String Arranger, AssociatedPerformer - Daniel Knowles, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

4
Venus In Furs
Andrew Bird
00:06:55

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - David Boucher, Mixer, StudioPersonnel - Andrew Bird, Producer, Violin, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - Lucius, MainArtist - Jess Wolfe, Producer, Vocals, AssociatedPerformer - Holly Laessig, Producer, Vocals, AssociatedPerformer - Joseph Lorge, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

5
Run Run Run
Kurt Vile
00:06:59

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Sarah Register, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Kyle Spence, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Chris Koltay, Engineer, StudioPersonnel - Kurt Vile, Producer, Guitar, Vocals, Mellotron, MainArtist, AssociatedPerformer - Rob Laakso, Producer, Mixer, Guitar, Bass, Synthesizer Programming, Background Vocalist, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Jesse Trbovich, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

6
All Tomorrow’s Parties
St. Vincent
00:04:51

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - St. Vincent, MainArtist - Thomas Bartlett, Producer, Mixer, Engineer, Piano, Mellotron, Synthesizer Programming, MainArtist, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Annie Clark, Producer, Vocals, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

7
Heroin
Thurston Moore
00:07:24

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Kristian Craig Robinson, Mixer, Engineer, StudioPersonnel - Thurston Moore, Producer, Guitar, Recording Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer - Bobby Gillespie, Vocalist, FeaturedArtist, AssociatedPerformer - Jonah Falco, Drums, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

8
There She Goes Again
King Princess
00:03:28

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Brad Oberhofer, Drums, Keyboards, Percussion, Background Vocalist, AssociatedPerformer - Mike Malchicoff, Producer, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - King Princess, Producer, Vocals, Bass, MainArtist, AssociatedPerformer - Jonah Feingold, Guitar, AssociatedPerformer

℗ 2021 Zelig Music, LLC/ Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

9
I’ll Be Your Mirror
Courtney Barnett
00:02:27

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Tucker Martine, Mixer, StudioPersonnel - Courtney Barnett, Producer, Guitar, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - James Bridges, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

10
The Black Angel’s Death Song
Fontaines D.C.
00:03:11

John Cale, ComposerLyricist - Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Alexis Smith, Recording Engineer, StudioPersonnel - Dan Carey, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Chris Bolster, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tom Coll, Drums, AssociatedPerformer - FONTAINES D.C., MainArtist - Carlos O’Connell, Guitar, Piano, AssociatedPerformer - Conor Curley, Guitar, Harmonium, AssociatedPerformer - Grian Chatten, Percussion, Vocals, AssociatedPerformer - Conor Deegan, Bass Guitar, Piano, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

11
European Son
Iggy Pop
00:07:45

Sterling Morrison, ComposerLyricist - Matt Sweeney, Producer, Bass Guitar, Electric Guitar, MainArtist, AssociatedPerformer - Iggy Pop, Electric Guitar, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer - John Cale, ComposerLyricist - Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Maureen Ann Tucker, ComposerLyricist - Daniel Schlett, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

12
Run Run Run (Radio Edit)
Kurt Vile
00:04:04

Lou Reed, ComposerLyricist - Bob Ludwig, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Sarah Register, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Kyle Spence, Drums, Percussion, AssociatedPerformer - Chris Koltay, Engineer, StudioPersonnel - Kurt Vile, Producer, Guitar, Vocals, Mellotron, MainArtist, AssociatedPerformer - Rob Laakso, Producer, Mixer, Guitar, Bass, Synthesizer Programming, Background Vocalist, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Jesse Trbovich, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer

℗ 2021 UMG Recordings, Inc.

Descriptif de l'album

À sa sortie le 12 mars 1967, combien imaginait que le premier album d’un jeune groupe new-yorkais managé par Andy Warhol (qui en signe la fameuse pochette à la banane) et baptisé Velvet Underground deviendrait l’un des plus grands disques de toute l’histoire du rock’n’roll ? Un des plus influents surtout… Pour relire ses onze chansons devenues presque toutes onze classiques, l’alléchant casting trans-générationnel a, comme souvent dans ce genre d’exercice, deux options : la reprise sage dans les rails de l’original ou la déconstruction revendiqué. Michael Stipe de R.E.M. entame les hostilités avec une introduction à la clarinette de Doug Wieselman pour un Sunday Morning assez épuré. Épurée également et fantomatique, la Femme Fatale de Sharon Van Etten qui avance à deux à l’heure et finit par fasciner. Andrew Bird a davantage travaillé sa copie en choisissant Venus in Furs. Il allège légèrement cette symphonie en forme de descente aux enfers en travaillant joliment les cordes et les voix.

Changement radical de paysage avec un Run Run Run viscéralement primitif de Kurt Vile, qui conserve l’esprit de la version de 1967. L’exact opposé d’Annie Clark alias St. Vincent qui démonte le puzzle All Tomorrow’s Parties pour en faire une pièce arty déroutante mais pleine de trouvailles, ou de Courtney Barnett qui se contente de reprendre I’ll Be Your Mirror seule à la guitare, histoire de ne mettre en exergue que la prose de Lou Reed. Finalement, ceux qui tirent le plus à eux la couverture sont les jeunes Irlandais de Fontaines D.C. qui font de The Black Angel’s Death Song un titre sonnant avant tout comme du Fontaines D.C. Pour boucler la fiesta, le doyen Iggy Pop, seul contemporain de la bande de Lou Reed présent sur cet album-hommage, se lance dans un European Son barré et électrique (Matt Sweeney pilote le tsunami guitaristique). Un furieux bolide chamanique qui renverse tout sur son passage et referme I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico de la plus belle des manières. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Wish You Were Here

Pink Floyd

Wish You Were Here Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd

Back To Black

Amy Winehouse

Back To Black Amy Winehouse
À découvrir également
Par Various Artists

Here It Is: A Tribute to Leonard Cohen

Various Artists

30 Soulful Moments in Jazz

Various Artists

30 Soulful Moments in Jazz Various Artists

Bossa Nova - The New Wave of Brazilian Music 1958-1962

Various Artists

Grease

Various Artists

Grease Various Artists

A Christmas Gift For You From Phil Spector

Various Artists

Playlists

Dans la même thématique...

The Lockdown Sessions

Roger Waters

The Lockdown Sessions Roger Waters

Money For Nothing

Dire Straits

Money For Nothing Dire Straits

Revolver

The Beatles

Revolver The Beatles

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Harvest

Neil Young

Harvest Neil Young
In your panoramas...
Know your Lemmy

Le 28 décembre 2015, Lemmy Kilmister s’éteignait après plus de 40 ans à la tête de Motörhead, le groupe de rock'n'roll le plus bruyant de l'histoire. Un cancer foudroyant a finalement emporté celui qui était devenu une icône que l'on croyait immortelle, tant sa disparition avait été maintes fois annoncée puis démentie. Motörhead, qui s'est logiquement éteint avec lui, aura donc traversé quatre décennies avec des hauts et des bas. Et surtout beaucoup de malentendus, sans mauvais jeu de mot en rapport avec la puissance sonore dégagée sur scène...

Rammstein, metal über alles

Si Rammstein a rendu le metal industriel accessible comme jamais au grand public, sa manière de s’amuser avec les clichés et de flirter avec les limites du politiquement correct a parfois choqué, tout en contribuant à la popularité d’un groupe qui a marqué l’histoire de la musique grâce à ses textes, ses pochettes, ses clips et surtout son imparable sens du spectacle.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Alors que Tinariwen édite, vingt ans plus tard, son tout premier album retrouvé sur une vieille cassette, retour sur la scène des musiciens originaires du Sahara, qui ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

In the news...