Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Raphaela Gromes - Hommage à Rossini

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Hommage à Rossini

Raphaela Gromes & Julian Riem

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Il s’agit là d’un triple hommage rendu à Rossini : celui de la violoncelliste Raphaela Gromes qui joue toutes les pièces de l’album, celui de Martinů dans ses Variations sur un thème de Rossini, pour violoncelle et piano, celui d’Offenbach qui concocta une Fantaisie sur des thèmes de Rossini, pour violoncelle et orchestre. Les autres numéros de l’album sont des réécritures d’airs célèbres d’opéras, de quelques Péchés de vieillesse, et d’un mouvement du Stabat Mater, tous offerts au violoncelle qu’accompagne qui le piano, qui l’orchestre. La violoncelliste munichoise Raphaela Gromes, qui remporta en 2011 le Prix Richard Strauss, s’est lancée dans une éblouissante carrière internationale qui l’a menée aux festivals du Schleswig-Holstein, d’Edimbourg, d’Interlaken, avec bon nombre d’orchestres de renom, et autant de partenaires de musique de chambre tels que Mischa Maisky, Alexander Lubimov ou le présent pianiste Julian Riem. Les pièces avec orchestre sont accompagnées par l’Orchestre de la WDR de Cologne. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Hommage à Rossini

Raphaela Gromes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Bianca e Falliero: Tu non sai qual colpo atroce (Arr. for Cello and Orchestra)
00:05:56

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Enrico Delamboye, Conductor - Walburga Dahmen, Recording Engineer - WDR Funkhausorchester, AssociatedPerformer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

2
Soirées musicales: V. L'invito (Arr. for Cello and Piano)
00:03:23

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Piano, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Walburga Dahmen, Recording Engineer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
Soirées musicales: VII. La gita in gondola (Arr. for Cello and Piano)
00:03:23

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Piano, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Walburga Dahmen, Recording Engineer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

4
Soirées musicales: VIII. La danza (Arr. for Cello and Piano)
00:02:53

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Piano, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Walburga Dahmen, Recording Engineer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

5
Stabat Mater: II. Cuius animam (Arr. for Cello and Orchestra)
00:06:12

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Enrico Delamboye, Conductor - Walburga Dahmen, Recording Engineer - WDR Funkhausorchester, AssociatedPerformer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

6
Variations on a Theme of Rossini, H. 290
00:07:46

Bohuslav MARTINU, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Piano - Stephan Cahen, Engineer - Walburga Dahmen, Recording Engineer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
Péchés de vieillesse, Album IX: No. 10, Une larme (Arr. for Cello and Piano)
00:09:51

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Piano - Stephan Cahen, Engineer - Walburga Dahmen, Recording Engineer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

8
Hommage à Rossini, Fantaisie pour violoncelle et orchestra
00:13:04

Jacques Offenbach, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Stephan Cahen, Engineer - Enrico Delamboye, Conductor - Walburga Dahmen, Recording Engineer - WDR Funkhausorchester, AssociatedPerformer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

9
La Cenerentola: Non più mesta (Arr. for Cello and Orchestra)
00:03:08

Gioacchino Rossini, Composer - Thomas Sehringer, Recording Engineer - Julian Riem, Adapter - Stephan Cahen, Engineer - Enrico Delamboye, Conductor - Walburga Dahmen, Recording Engineer - WDR Funkhausorchester, AssociatedPerformer - Raphaela Gromes, Violoncello, MainArtist

(P) 2018 Westdeutscher Rundfunk Köln under exclusive license to Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Il s’agit là d’un triple hommage rendu à Rossini : celui de la violoncelliste Raphaela Gromes qui joue toutes les pièces de l’album, celui de Martinů dans ses Variations sur un thème de Rossini, pour violoncelle et piano, celui d’Offenbach qui concocta une Fantaisie sur des thèmes de Rossini, pour violoncelle et orchestre. Les autres numéros de l’album sont des réécritures d’airs célèbres d’opéras, de quelques Péchés de vieillesse, et d’un mouvement du Stabat Mater, tous offerts au violoncelle qu’accompagne qui le piano, qui l’orchestre. La violoncelliste munichoise Raphaela Gromes, qui remporta en 2011 le Prix Richard Strauss, s’est lancée dans une éblouissante carrière internationale qui l’a menée aux festivals du Schleswig-Holstein, d’Edimbourg, d’Interlaken, avec bon nombre d’orchestres de renom, et autant de partenaires de musique de chambre tels que Mischa Maisky, Alexander Lubimov ou le présent pianiste Julian Riem. Les pièces avec orchestre sont accompagnées par l’Orchestre de la WDR de Cologne. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Raphaela Gromes

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
La grande aventure du Fidelio de Beethoven

Basé sur un fait divers survenu en France pendant la Terreur révolutionnaire (l’histoire d’une jeune femme intrépide se déguisant en homme pour tenter de sauver son mari emprisonné au fond d’un cachot), l’unique opéra de Beethoven a connu une destinée mouvementée, remanié de part et d’autre au fil des années. Nouvelle preuve du génie musical du compositeur allemand, “Fidelio” lui a aussi permis de mettre en musique un livret répondant à ses opinions politiques.

Sibelius : 10 moments clés de la discographie

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...