Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Olivier Cavé - Haydn & Scarlatti : Chiaro e scuro

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Haydn & Scarlatti : Chiaro e scuro

Olivier Cavé

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Si les sonates pour piano de Haydn sont (raisonnablement) connues, on ignore en général que les premières portaient encore les noms de « Divertimento » ou de « Partita ». Ainsi la paternité de Hob.XVI:6 (composée avant 1766) a-t-elle été reconnue par Haydn comme divertimento, tandis que le manuscrit porte l’indication « partita » et d’autres sources de l’époque parlent déjà de sonate. Quant à la XVI:10 (écrite avant 1767), elle est qui sonate, qui divertimento. Autrement dit… c’est à la tête du client, mais force est de constater qu’à cette époque, Haydn emprunte encore des tournures aux formes anciennes, quand bien même dans le cadre d’une architecture qui est déjà celle de la sonate classique en quatre mouvements dont il fixera lui-même les canons au cours des décennies suivantes. En miroir, on pourra entendre ici quelques sonates de Scarlatti, conçues quelques décennies avant celles de Haydn. La filiation est évidente. Au piano, l’Helvétique Olivier Cavé – disciple de Nelson Goerner, Maria Tipo et Aldo Ciccolini – qui s’est déjà taillé un nom considérable et international dans ce répertoire. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Haydn & Scarlatti : Chiaro e scuro

Olivier Cavé

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonata in D Major, Hob. XVI:37 (Joseph Haydn)

1
I. Allegro con brio 00:05:49

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

2
II. Largo e sostenuto 00:03:50

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

3
III. Finale. Presto ma non troppo 00:03:06

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

Sonata in G Major, Kk. 425 (Domenico Scarlatti)

4
Sonata in G Major, Kk. 425 00:02:54

Olivier Cavé, Piano - Domenico Scarlatti, Composer

Aeon Aeon

Partita in G Major, Hob. XVI:6 (Joseph Haydn)

5
I. Allegro 00:05:13

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

6
II. Menuetto 00:04:27

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

7
III. Adagio 00:03:48

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

8
IV. Allegro molto 00:02:28

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

Sonata in E Major, Kk. 495 (Domenico Scarlatti)

9
Sonata in E Major, Kk. 495 00:04:00

Olivier Cavé, Piano - Domenico Scarlatti, Composer

Aeon Aeon

Divertimento in C Major, Hob. XVI:10 (Joseph Haydn)

10
I. Moderato 00:03:07

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

11
II. Menuet 00:02:56

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

12
III. Finale. Presto 00:02:41

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

Sonata in G Major, Kk. 432 (Domenico Scarlatti)

13
Sonata in G Major, Kk. 432 00:02:03

Olivier Cavé, Piano - Domenico Scarlatti, Composer

Aeon Aeon

Sonata in F Major, Hob. XVI:23 (Joseph Haydn)

14
I. (Allegro moderato) 00:04:24

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

15
II. Adagio 00:05:44

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

16
III. Finale. Presto 00:03:33

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

Sonata in A Major, Kk. 342 (Domenico Scarlatti)

17
Sonata in A Major, Kk. 342 00:02:11

Olivier Cavé, Piano - Domenico Scarlatti, Composer

Aeon Aeon

Sonata in D Major, Hob. XVI:24 (Joseph Haydn)

18
I. Allegro 00:04:13

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

19
II. Adagio 00:03:46

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

20
III. Finale. Presto 00:02:06

Olivier Cavé, Piano - Franz Joseph Haydn, Composer

Aeon Aeon

Sonata in B-Flat Minor, Kk. 128 (Domenico Scarlatti)

21
Sonata in B-Flat Minor, Kk. 128 00:05:17

Olivier Cavé, Piano - Domenico Scarlatti, Composer

Aeon Aeon

Descriptif de l'album

Si les sonates pour piano de Haydn sont (raisonnablement) connues, on ignore en général que les premières portaient encore les noms de « Divertimento » ou de « Partita ». Ainsi la paternité de Hob.XVI:6 (composée avant 1766) a-t-elle été reconnue par Haydn comme divertimento, tandis que le manuscrit porte l’indication « partita » et d’autres sources de l’époque parlent déjà de sonate. Quant à la XVI:10 (écrite avant 1767), elle est qui sonate, qui divertimento. Autrement dit… c’est à la tête du client, mais force est de constater qu’à cette époque, Haydn emprunte encore des tournures aux formes anciennes, quand bien même dans le cadre d’une architecture qui est déjà celle de la sonate classique en quatre mouvements dont il fixera lui-même les canons au cours des décennies suivantes. En miroir, on pourra entendre ici quelques sonates de Scarlatti, conçues quelques décennies avant celles de Haydn. La filiation est évidente. Au piano, l’Helvétique Olivier Cavé – disciple de Nelson Goerner, Maria Tipo et Aldo Ciccolini – qui s’est déjà taillé un nom considérable et international dans ce répertoire. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Olivier Cavé
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Alicia de Larrocha joue Iberia d’Albéniz

Correspondances intimes, ou l’évocation d’une relation si étroite entre une œuvre et un interprète que ce dernier l’a réenregistré plusieurs fois. Ici, la pianiste Alicia de Larrocha et Iberia d’Albéniz. Retour sur ses trois enregistrements.

Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...