Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Hank Mobley - Hank Mobley

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Hank Mobley

Hank Mobley

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Malgré un son moins charismatique que celui d’un John Coltrane ou d’un Sonny Rollins, Hank Mobley reste un maître du saxophone ténor. Le célèbre critique Leonard Feathers, auteur de nombreuses notes de pochettes d’albums, le qualifiera d’ailleurs de « champion des poids moyens du sax ténor ». Avec des solos osés, parfois joliment complexes, ce natif de Géorgie ayant grandi dans le New Jersey fut l’un des meilleurs défenseurs de ce hard bop unique qui résonna sur de nombreux albums Blue Note durant les années 50 et 60. C’est d’ailleurs sur ce célèbre label que Mobley, véritable marathonien des studios d’enregistrement, gravera une trentaine de disques. Sur celui-ci, le jazzman alors âgé de 27 ans est entouré de Bill Hardman à la trompette, Curtis Porter au saxophone, Sonny Clark au piano, Paul Chambers à la contrebasse et Art Taylor à la batterie. Une session sans faux pas (comme quasiment toutes les productions Blue Note de l’époque), bouclée en une seule journée (le 23 juin 1957) et tout au long de laquelle Hank Mobley (qui a quitté l’année précédente les Jazz Messengers dont il fut l’un des co-fondateurs avec Horace Silver et Art Blakey) prend soin que ses complices d’un jour gardent le swing salvateur bien au centre de leur viseur. Durant la décennie suivante, avec des chefs-d'œuvre comme Soul Station (1960), Workout (1961), No Room For Squares (1963) ou bien The Turnaround! (1965), Mobley franchira un cap supplémentaire avec un style plus original et personnel et des sidemen d’un tout autre calibre (Lee Morgan, Donald Byrd, Andrew Hill, Herbie Hancock, Philly Joe Jones). En attendant, cet éponyme Hank Mobley et sa superbe pochette est une belle redécouverte. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Hank Mobley

Hank Mobley

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Mighty Moe And Joe
00:06:55

Bill Hardman, Trumpet, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Curtis Porter, Composer, Alto Saxophone, AssociatedPerformer - Hank Mobley, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Paul Chambers, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Art Taylor, Drums, AssociatedPerformer - Sonny Clark, Piano, AssociatedPerformer - Kevin Gray, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Blue Note Records Release; ℗ 1957 Capitol Records, LLC

2
Falling In Love With Love
00:05:29

Bill Hardman, Trumpet, AssociatedPerformer - Richard Rodgers, ComposerLyricist - Lorenz Hart, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Curtis Porter, Alto Saxophone, AssociatedPerformer - Hank Mobley, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Paul Chambers, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Art Taylor, Drums, AssociatedPerformer - Sonny Clark, Piano, AssociatedPerformer - Kevin Gray, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Blue Note Records Release; ℗ 1957 Capitol Records, LLC

3
Bags' Groove
00:05:58

Bill Hardman, Trumpet, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Curtis Porter, Alto Saxophone, AssociatedPerformer - Hank Mobley, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Paul Chambers, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Milt Jackson, Composer - Art Taylor, Drums, AssociatedPerformer - Sonny Clark, Piano, AssociatedPerformer - Kevin Gray, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Blue Note Records Release; ℗ 1957 Capitol Records, LLC

4
Double Exposure
00:08:08

Bill Hardman, Trumpet, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Curtis Porter, Alto Saxophone, AssociatedPerformer - Hank Mobley, Composer, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Paul Chambers, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Art Taylor, Drums, AssociatedPerformer - Sonny Clark, Piano, AssociatedPerformer - Kevin Gray, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Blue Note Records Release; ℗ 1957 Capitol Records, LLC

5
News
00:08:11

Bill Hardman, Trumpet, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Curtis Porter, Composer, Alto Saxophone, AssociatedPerformer - Hank Mobley, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Paul Chambers, Bass Guitar, AssociatedPerformer - Art Taylor, Drums, AssociatedPerformer - Sonny Clark, Piano, AssociatedPerformer - Kevin Gray, Mastering Engineer, StudioPersonnel

A Blue Note Records Release; ℗ 1957 Capitol Records, LLC

Descriptif de l'album

Malgré un son moins charismatique que celui d’un John Coltrane ou d’un Sonny Rollins, Hank Mobley reste un maître du saxophone ténor. Le célèbre critique Leonard Feathers, auteur de nombreuses notes de pochettes d’albums, le qualifiera d’ailleurs de « champion des poids moyens du sax ténor ». Avec des solos osés, parfois joliment complexes, ce natif de Géorgie ayant grandi dans le New Jersey fut l’un des meilleurs défenseurs de ce hard bop unique qui résonna sur de nombreux albums Blue Note durant les années 50 et 60. C’est d’ailleurs sur ce célèbre label que Mobley, véritable marathonien des studios d’enregistrement, gravera une trentaine de disques. Sur celui-ci, le jazzman alors âgé de 27 ans est entouré de Bill Hardman à la trompette, Curtis Porter au saxophone, Sonny Clark au piano, Paul Chambers à la contrebasse et Art Taylor à la batterie. Une session sans faux pas (comme quasiment toutes les productions Blue Note de l’époque), bouclée en une seule journée (le 23 juin 1957) et tout au long de laquelle Hank Mobley (qui a quitté l’année précédente les Jazz Messengers dont il fut l’un des co-fondateurs avec Horace Silver et Art Blakey) prend soin que ses complices d’un jour gardent le swing salvateur bien au centre de leur viseur. Durant la décennie suivante, avec des chefs-d'œuvre comme Soul Station (1960), Workout (1961), No Room For Squares (1963) ou bien The Turnaround! (1965), Mobley franchira un cap supplémentaire avec un style plus original et personnel et des sidemen d’un tout autre calibre (Lee Morgan, Donald Byrd, Andrew Hill, Herbie Hancock, Philly Joe Jones). En attendant, cet éponyme Hank Mobley et sa superbe pochette est une belle redécouverte. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Hank Mobley
Dinner Hank Mobley
Soul Station Hank Mobley
No Room For Squares Hank Mobley
Workout Hank Mobley

Playlists

Dans la même thématique...
Big Vicious Avishai Cohen (tp)
From This Place Pat Metheny
Beautiful Vinyl Hunter Ashley Henry
Les Grands Angles...
Saxophone : les ténors du ténor

Comment le saxophone, cet instrument inventé par un Belge pour les orchestres militaires est-il devenu l’apanage d’un genre ? Comment les jazzmen ont-ils fait main basse sur l’invention d’Adolphe Sax ? Premier volet d’une série consacrée aux géants de l’instrument, en commençant – à tout seigneur tout honneur – par le ténor et ses nombreux adeptes, de Coleman Hawkins à Wayne Shorter.

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Rudy Van Gelder, LE son du jazz

Considéré comme le plus grand ingénieur du son de l’histoire du jazz, Rudy Van Gelder fut une sorte d'artisan qui travailla avec les plus grands musiciens de l'après-guerre pour Blue Note, Impulse!, Prestige, CTI et Savoy.

Dans l'actualité...