Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Andrew Shore - GREAT OPERATIC ARIAS (Sung in English), VOL. 9 - Andrew Shore

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

GREAT OPERATIC ARIAS (Sung in English), VOL. 9 - Andrew Shore

Andrew Shore Great Operatic Arias

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Extraits d'opéra / Andrew Shore, baryton, Philharmonia Orchestra, London Philharmonic Orchestra, English National Opera Orchestra, dir. David Parry & Paul Daniel

Plus d'informations

GREAT OPERATIC ARIAS (Sung in English), VOL. 9 - Andrew Shore

Andrew Shore

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

L'elisir d'amore (Gaetano Donizetti)

1
L'elisir d'amore: Act I Scene 5: Cavatina: Attention! Attention! You country folk! (Udite, udite, o rustici)
00:08:00

Andrew Shore, baryton (Dulcamara) - Philharmonia Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

2
L'elisir d'amore: Act I Scene 6: Recitative: Good doctor, beg your pardon - Duet: It was Tristan who employed it (Voglio dire … lo stupendo elisir)
00:08:07

Andrew Shore, baryton (Dulcamara) - Barry Banks (Nemorino) - Philharmonia Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

3
L'elisir d'amore: Act II Scene 7: Duet: How he loved me - With a look of love and laughter (Quanto amore)
00:07:12

Andrew Shore, baryton (Dulcamara) - Mary Plazas (Adina) - Philharmonia Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

4
L'elisir d'amore: Act II: Finale: It will give you cheeks like peaches (Ei corregge ogni difetto)
00:02:38

Andrew Shore, baryton (Dulcamara) - Mary Plazas (Adina) - Bary Banks (Nemorino) - Ashley Holland (Belcore) - Philharmonia Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

Il barbiere di Siviglia (The Barber of Seville) * (Gioachino Rossini)

5
Il barbiere di Siviglia (The Barber of Seville) *: Il barbiere di Siviglia (The Barber of Seville), Act I: Aria: Dare you offer such excuses (A un dottore della mia sorte)
00:06:43

Andrew Shore, baryton (Bartolo) - English National Opera Orchestra - Gabriele Bellini, direction

2002 Chandos

L'Italiana in Algeri (The Italian Girl in Algiers)

6
L'Italiana in Algeri (The Italian Girl in Algiers): L'Italiana in Algeri (The Italian Girl in Algiers), Act I: Duet: All the changes in my fortune (Ai capricci della sorte)
00:08:03

Andrew Shore, baryton (Taddeo) - Della JOnes (Isabella) - London Philharmonic Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

Don Giovanni, K. 527 (Sung in English) (Wolfgang Amadeus Mozart)

7
Don Giovanni, K. 527 (Sung in English): Don Giovanni, K. 527, Act I: Look here: this not so little volume - Aria: Pretty lady, I have something to show you (Madamina, il catalogo e questo)
00:05:57

Andrew Shore, baryton (Leporello) - Philharmonia Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

Don Pasquale (Gaetano Donizetti)

8
Don Pasquale: Act I: She'll be here by midday - Quite unexpectedly passion inflame me (Un foco insolito, mi sento addosso)
00:02:55

Andrew Shore, baryton (Pasquale) - Jason Howard (Malatesta) - London Philharmonic Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

9
Don Pasquale: Act III: Well good evening! You're in a hurry (Signorina, in tanta fretta)
00:05:53

Andrew Shore, baryton (Pasquale) - Lynne Dawson (Norina) - London Philharmonic Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

10
Don Pasquale: Act III: Don Pasquale … Ah brother … a living corpse is standing before you (Cognato, in me vedete un morto che cammina)
00:10:08

Andrew Shore, baryton (Pasquale) - Jason Howard (Malatesta) - London Philharmonic Orchestra - David Parry, direction

2002 Chandos

Falstaff (Giuseppe Verdi)

11
Falstaff: Falstaff, Act I: Hey, Page boy! (L'onore! Ladri)
00:04:57

Andrew Shore, baryton (Falstaff) - English National Opera Orchestra - Paul Daniel, direction

2002 Chandos

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Les rivaux : Haendel et Porpora à Londres

Après la récente parution du formidable opéra "Germanico in Germania" de Nicola Porpora, le contre-ténor Max Emanuel Cencic poursuit son hommage à Nicola Porpora par un album-récital, enregistré en compagnie de l’ensemble Armonia Atenea sous la direction de George Petrou. Dans ce texte inédit et savoureux, il évoque la rivalité féroce qui opposa Porpora à Haendel à Londres…

Le Teatro Massimo, trésor palermitain

Qobuz a récemment fait le voyage à Palerme pour rencontrer la Diva Angela Gheorghiu, qui y chantait Adrienne Lecouvreur au Théâtre Massimo. Appelons le théâtre par son nom complet : le Teatro Massimo Vittorio Emanuele ! Il est installé affectivement et géographiquement au cœur de la capitale sicilienne. Contemporain de l’Opéra Garnier, c’est un monument grandiose construit dans le goût néoclassique qui fleurissait un peu partout dans le monde à la fin du 19ème siècle. C’est le plus vaste opéra d’Italie et le troisième opéra d’Europe après ceux de Paris (Palais Garnier) et de Vienne. Nous avons rencontré Francesco Giambrone, sovrintendante del Teatro Massimo…

Dans l'actualité...