Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Javier Perianes - Granados & Turina : Piano Quintets

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Granados & Turina : Piano Quintets

Javier Perianes - Cuarteto Quiroga

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quand on pense à « musique espagnole », ce n’est pas nécessairement « musique de chambre » qui vient à l’esprit, plutôt que piano solo ou orchestre. Et pourtant, Granados autant que Turina ont livré à la postérité chacun un quintette avec piano, l’un en 1897, l’autre en 1907, tous deux surtout à la suite d’un très formateur séjour à Paris. Chose très remarquable, aucun de ces deux ouvrages ne fait dans l’hispanisme musical ; Saint-Saëns, Fauré, Franck, Ravel pour Turina, voilà les influences évidentes, même si une certaine ampleur d’écriture brahmsienne se laisse entendre de temps à autres. Deux chefs-d’œuvre à ne pas manquer. Et en guise de bonbon final hispano-debussysant, le Quatuor Quiroga et le pianiste Javier Perianes ont choisi Caliope extrait des Muses d’Andalousie de Turina, une bien belle chose écrite en 1940. © SM/Qobuz


« Oublions tout ce que nous savons du compositeur des Goyescas ! Rien dans ce quintette ne peut suggérer l'Espagne. [...] Comme chez la plupart des compositeurs espagnols, au tournant du siècle, l'influence française se révèle essentielle : en effet, Granados aura rencontré, à Paris, Debussy, Ravel, Fauré, Dukas, d'Indy, Saint-Saëns, etc. [...] Turina suit un parcours parisien comparable à celui de Granados. [...] Déroutant programme joué avec élégance.» (Classica, février 2016 / Stéphane Friédérich)

Plus d'informations

Granados & Turina : Piano Quintets

Javier Perianes

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Quintet in G Minor, Op.49 (Enrique Granados)

1
I. Allegro
00:05:07

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Enrique Granados, Composer

harmonia mundi 2015

2
II. Allegretto quasi andantino
00:05:50

Javier Perianes, Performer, Primary - Cuarteto Quiroga, Primary - Enrique Granados, Composer

harmonia mundi 2015

3
III. Largo - Molto presto
00:04:58

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Enrique Granados, Composer

harmonia mundi 2015

Piano Quintet in G Minor, Op. 1 (Joaquín Turina)

4
I. Fuga lenta
00:08:12

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Joaquín Turina, Composer

harmonia mundi 2015

5
II. Animé
00:08:21

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Joaquín Turina, Composer

harmonia mundi 2015

6
III. Andante - Scherzo
00:07:10

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Joaquín Turina, Composer

harmonia mundi 2015

7
IV. Final. Lentement - Assez vif
00:07:10

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Joaquín Turina, Composer

harmonia mundi 2015

Las musas de Andalucia, Op. 93 (Joaquín Turina)

8
N° 9 Caliope
00:04:26

Javier Perianes, Piano - Cuarteto Quiroga (Aitor Hevia, Violin - Cibrán Sierra, Violin - Josep Puchades, Viola - Helena Poggio, Violoncello) - Joaquín Turina, Composer

harmonia mundi 2015

Descriptif de l'album

Quand on pense à « musique espagnole », ce n’est pas nécessairement « musique de chambre » qui vient à l’esprit, plutôt que piano solo ou orchestre. Et pourtant, Granados autant que Turina ont livré à la postérité chacun un quintette avec piano, l’un en 1897, l’autre en 1907, tous deux surtout à la suite d’un très formateur séjour à Paris. Chose très remarquable, aucun de ces deux ouvrages ne fait dans l’hispanisme musical ; Saint-Saëns, Fauré, Franck, Ravel pour Turina, voilà les influences évidentes, même si une certaine ampleur d’écriture brahmsienne se laisse entendre de temps à autres. Deux chefs-d’œuvre à ne pas manquer. Et en guise de bonbon final hispano-debussysant, le Quatuor Quiroga et le pianiste Javier Perianes ont choisi Caliope extrait des Muses d’Andalousie de Turina, une bien belle chose écrite en 1940. © SM/Qobuz


« Oublions tout ce que nous savons du compositeur des Goyescas ! Rien dans ce quintette ne peut suggérer l'Espagne. [...] Comme chez la plupart des compositeurs espagnols, au tournant du siècle, l'influence française se révèle essentielle : en effet, Granados aura rencontré, à Paris, Debussy, Ravel, Fauré, Dukas, d'Indy, Saint-Saëns, etc. [...] Turina suit un parcours parisien comparable à celui de Granados. [...] Déroutant programme joué avec élégance.» (Classica, février 2016 / Stéphane Friédérich)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Javier Perianes
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Dans l'actualité...