Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nicolas Horvath - Glass: Glassworlds, Vol. 3

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Glass: Glassworlds, Vol. 3

Nicolas Horvath

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Né en 1937, Philip Glass découvrit la musique « moderne » dans son adolescence. Lorsqu’il obtint sa maîtrise de composition à Juilliard en 1962, ce diplôme couronnait plusieurs années d’études avec notamment Darius Milhaud. Ses premières œuvres souscrivaient au système dodécaphonique, mais même s’il rencontra un certain succès, il était de moins en moins satisfait de ce qu’il écrivait, ce qui lui fit dire qu’il était parvenu à une sorte d’impasse et qu’il ne croyait plus en la musique. En 1964, une bourse Fulbright le mena à Paris, où il étudia avec Nadia Boulanger et rencontra Ravi Shankar, le virtuose indien du sitar. Chacune à sa manière, ces deux personnalités transformèrent son travail. Il raconte que Nadia Boulanger avait complètement bouleversé sa technique, et que Shankar lui avait fait découvrir une vaste tradition musicale différente dont il ignorait tout. Il rejeta ses conceptions antérieures et élabora un système dans lequel la forme modulaire et la structure répétitive de la musique indienne s’alliaient aux idées occidentales traditionnelles de la mélodie et de l’harmonie tonale basée sur l’accord parfait. Le programme ici proposé par le pianiste Nicolas Horvath prend le temps à rebours, de The Olympians écrit pour les Jeux Olympiques de Los Angeles ou de ses transcriptions d’après ses opéras – Einstein on the Beach ou Akhnaten –, jusqu’à la Sonatine n° 2 de 1959, donnée en première discographique mondiale. © SM/Qobuz 2016

Plus d'informations

Glass: Glassworlds, Vol. 3

Nicolas Horvath

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Metamorphosis I (Philip Glass)

1
Metamorphosis I
00:07:16

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Metamorphosis II (Philip Glass)

2
Metamorphosis II
00:07:18

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Metamorphosis III (Philip Glass)

3
Metamorphosis III
00:03:27

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Metamorphosis IV (Philip Glass)

4
Metamorphosis IV
00:09:57

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Metamorphosis V (Philip Glass)

5
Metamorphosis V
00:06:06

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

The Olympian - Lighting of the Torch and Closing (version for piano) (Philip Glass)

6
The Olympian - Lighting of the Torch and Closing (version for piano)
00:03:18

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Akhnaten (Philip Glass)

7
III. Akhnaten, Act II Scene 3: Dance
00:05:04

Philip Glass, Composer - PAUL BARNES, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

The Late, Great Johnny Ace (Philip Glass)

8
Coda
00:02:04

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Satyagraha (Philip Glass)

9
II. Satyagraha, Act III: Conclusion
00:08:39

Philip Glass, Composer - PAUL BARNES, Composer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

A Secret Solo (Philip Glass)

10
A Secret Solo
00:02:05

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Einstein on the Beach (Philip Glass)

11
I. Einstein on the Beach: Knee Play No. 4
00:06:09

Philip Glass, Composer - PAUL BARNES, Composer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Two Pages (Philip Glass)

12
Two Pages
00:12:52

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Piano Sonatina No. 2 (Philip Glass)

13
Piano Sonatina No. 2
00:02:47

Philip Glass, Composer - Nikolaos Samaltanos, Producer - Nicolas Horvath, Artist, MainArtist

(P) 2016 Grand Piano

Descriptif de l'album

Né en 1937, Philip Glass découvrit la musique « moderne » dans son adolescence. Lorsqu’il obtint sa maîtrise de composition à Juilliard en 1962, ce diplôme couronnait plusieurs années d’études avec notamment Darius Milhaud. Ses premières œuvres souscrivaient au système dodécaphonique, mais même s’il rencontra un certain succès, il était de moins en moins satisfait de ce qu’il écrivait, ce qui lui fit dire qu’il était parvenu à une sorte d’impasse et qu’il ne croyait plus en la musique. En 1964, une bourse Fulbright le mena à Paris, où il étudia avec Nadia Boulanger et rencontra Ravi Shankar, le virtuose indien du sitar. Chacune à sa manière, ces deux personnalités transformèrent son travail. Il raconte que Nadia Boulanger avait complètement bouleversé sa technique, et que Shankar lui avait fait découvrir une vaste tradition musicale différente dont il ignorait tout. Il rejeta ses conceptions antérieures et élabora un système dans lequel la forme modulaire et la structure répétitive de la musique indienne s’alliaient aux idées occidentales traditionnelles de la mélodie et de l’harmonie tonale basée sur l’accord parfait. Le programme ici proposé par le pianiste Nicolas Horvath prend le temps à rebours, de The Olympians écrit pour les Jeux Olympiques de Los Angeles ou de ses transcriptions d’après ses opéras – Einstein on the Beach ou Akhnaten –, jusqu’à la Sonatine n° 2 de 1959, donnée en première discographique mondiale. © SM/Qobuz 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?