Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

James Dickenson - Fricker: Serenade No. 5, Op. 81

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Fricker: Serenade No. 5, Op. 81

James Dickenson, Nick Stringfellow

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Langue disponible : anglais

Written during Peter Racine Fricker’s tenure as professor of music at the University of California Santa Barbara campus, the Serenade No. 5, Op. 81, for violin and cello was written in 1980 and juxtaposes disquietingly atmospheric harmonies with an appealingly modern expression. © Naxos

Plus d'informations

Fricker: Serenade No. 5, Op. 81

James Dickenson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Serenade No. 5, Op. 81 (Peter Racine Fricker)

1
I. Prelude 00:02:24

Peter Racine Fricker, Composer - James Dickenson, Artist, MainArtist - Nick Stringfellow, Artist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

2
II. Scherzino 00:02:07

Peter Racine Fricker, Composer - James Dickenson, Artist, MainArtist - Nick Stringfellow, Artist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

3
III. Serenata 00:02:24

Peter Racine Fricker, Composer - James Dickenson, Artist, MainArtist - Nick Stringfellow, Artist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

4
IV. Elegy in Memoriam R.G. 00:02:26

Peter Racine Fricker, Composer - James Dickenson, Artist, MainArtist - Nick Stringfellow, Artist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

5
V. Postlude 00:04:22

Peter Racine Fricker, Composer - James Dickenson, Artist, MainArtist - Nick Stringfellow, Artist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Descriptif de l'album

Written during Peter Racine Fricker’s tenure as professor of music at the University of California Santa Barbara campus, the Serenade No. 5, Op. 81, for violin and cello was written in 1980 and juxtaposes disquietingly atmospheric harmonies with an appealingly modern expression. © Naxos

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par James Dickenson
Hanover 2001 James Dickenson
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Dans l'actualité...