Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Huelgas Ensemble - Firminus Caron - Twilight of the Middle Ages

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Firminus Caron - Twilight of the Middle Ages

Huelgas Ensemble

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Firmin Caron (Fl. 1460–1475) ch'étot un compositeu picard et pi un canteu édch Moïen Âche éd l' Arnaissance. Caron il o foait des musiques sacrées et pi profanes. O connoait chonq messes et pi granmin d'canchons profanes. Ouf… Et le présent enregistrement propose divers moments de ces cinq messes, autant que plusieurs canchons profanes, conservées dans des manuscrits au Vatican ; des chansons pourtant, pour certaines, paillardes voire obscènes (« ramboure luy son bas, foullès cul espuisé, coullies de fer et vit de plomb, et con d’acier… », d’autres empreintes d’amour courtois. De Caron l’on ne sait pratiquement rien, ni lieu ni date de naissance et de mort ; en 1469 il était « maître des petites écoles » d’Amiens, l’année suivante Primus musicus à la cathédrale de la ville, puis magister in artibus en 1472. Nombre de ses illustres contemporains le citent, le louent et le « parodient » (c’est-à-dire qu’ils empruntent certaines de ses mélodies pour en faire des cantus firmus ou les retravailler de diverses manières), parmi lesquels rien moins que Agricola, Tinctoris ou Compère. On perd sa trace après 1475, peut-être en Italie à en juger par le grand corpus de manuscrits italiens comportant telle ou telle de ses œuvres. Les voix du Huelgas Ensemble, basé en Belgique malgré le nom à consonance ibérique, prêtent vie à cette musique venue du fond de la fin du Moïen Âche et du début de l’Arnaissance, comme le diraient les Picards, dont Caron fut l’un des plus illustres musiciens de l’époque. © SM/Qobuz


« [...] À partir des cinq messes et de la vingtaine de chansons qui composent son œuvre, Van Nevel a bâti un beau panorama, bien qu’un peu court : une section de chacune des messes, puis trois rondeaux, et une chanson combinatoire (au texte particulièrement salé), interprétés dans diverses versions et configurations vocales qui magnifient le détail de ce contrepoint richement orné, aux phrases interminables. La plénitude des extraits de messe, l’incroyable tapis de sons flûtés pianissimo de la chanson Le despourveu, prouvent que le Huelgas n’a rien perdu de son exigence et de son inspiration.» (Diapason, juin 2016 / David Fiala)

Plus d'informations

Firminus Caron - Twilight of the Middle Ages

Huelgas Ensemble

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Messe "L'homme armé" (Firminus Caron)

1
Kyrie 00:02:50

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Messe "Jhesus autem transiens" (Firminus Caron)

2
Gloria 00:06:12

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Messe "Sanguis sanctorum" (Firminus Caron)

3
Credo 00:08:14

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Messe "Clemence et Benigna" (Firminus Caron)

4
Sanctus 00:04:14

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Messe "Accueilly m'a la belle" (Firminus Caron)

5
Agnus Dei 00:07:41

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Accueilly m'a la belle (Chanson) (Firminus Caron)

6
Accueilly m'a la belle (Chanson) 00:06:26

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Le despourveu infortuné (Firminus Caron)

7
Le despourveu infortuné 00:06:43

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Corps contre corps (Firminus Caron)

8
Corps contre corps 00:03:00

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Hélas que pourra devenir mon cueur (Firminus Caron)

9
Hélas que pourra devenir mon cueur 00:09:13

Huelgas Ensemble - Paul Van Nevel, Conductor - Firminus Caron, Composer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Firmin Caron (Fl. 1460–1475) ch'étot un compositeu picard et pi un canteu édch Moïen Âche éd l' Arnaissance. Caron il o foait des musiques sacrées et pi profanes. O connoait chonq messes et pi granmin d'canchons profanes. Ouf… Et le présent enregistrement propose divers moments de ces cinq messes, autant que plusieurs canchons profanes, conservées dans des manuscrits au Vatican ; des chansons pourtant, pour certaines, paillardes voire obscènes (« ramboure luy son bas, foullès cul espuisé, coullies de fer et vit de plomb, et con d’acier… », d’autres empreintes d’amour courtois. De Caron l’on ne sait pratiquement rien, ni lieu ni date de naissance et de mort ; en 1469 il était « maître des petites écoles » d’Amiens, l’année suivante Primus musicus à la cathédrale de la ville, puis magister in artibus en 1472. Nombre de ses illustres contemporains le citent, le louent et le « parodient » (c’est-à-dire qu’ils empruntent certaines de ses mélodies pour en faire des cantus firmus ou les retravailler de diverses manières), parmi lesquels rien moins que Agricola, Tinctoris ou Compère. On perd sa trace après 1475, peut-être en Italie à en juger par le grand corpus de manuscrits italiens comportant telle ou telle de ses œuvres. Les voix du Huelgas Ensemble, basé en Belgique malgré le nom à consonance ibérique, prêtent vie à cette musique venue du fond de la fin du Moïen Âche et du début de l’Arnaissance, comme le diraient les Picards, dont Caron fut l’un des plus illustres musiciens de l’époque. © SM/Qobuz


« [...] À partir des cinq messes et de la vingtaine de chansons qui composent son œuvre, Van Nevel a bâti un beau panorama, bien qu’un peu court : une section de chacune des messes, puis trois rondeaux, et une chanson combinatoire (au texte particulièrement salé), interprétés dans diverses versions et configurations vocales qui magnifient le détail de ce contrepoint richement orné, aux phrases interminables. La plénitude des extraits de messe, l’incroyable tapis de sons flûtés pianissimo de la chanson Le despourveu, prouvent que le Huelgas n’a rien perdu de son exigence et de son inspiration.» (Diapason, juin 2016 / David Fiala)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?