Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mariss Jansons - Dvořák: Stabat mater, Op. 58

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Dvořák: Stabat mater, Op. 58

Chor des Bayerischen Rundfunks, Mariss Jansons

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

On ne sait pas trop ce qui a pu pousser Dvořák à se lancer dans la composition d’un Stabat Mater de dimensions symphoniques au début de l’année 1876 ; après quelques mois d’écriture, il laissa le manuscrit inachevé pour s’adonner à d’autres tâches. Par contre, on peut imaginer ce qui le poussa à reprendre et achever son ouvrage à partir de l’été 1877 : la mort tragique de ses deux jeunes enfants à trois semaines d’intervalle… Dix mouvements, dont neuf lents et contemplatifs, voilà un ouvrage atypique de quatre-vingt minutes qui annonce, dans son ampleur, le Requiem de Verdi. Mariss Jansons nous propose ici un enregistrement réalisé en public en mars 2015, avec un quatuor de solistes de belle qualité, à la tête du magnifique Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise. Sa vision d’ampleur symphonique, mahlérienne, rend justice à cette partition que l’on n’entend pas assez souvent en concert. © SM/Qobuz 2016

Plus d'info

Dvořák: Stabat mater, Op. 58

Mariss Jansons

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Stabat mater, Op. 58, B. 71

1
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 1, Stabat mater dolorosa 00:17:40

Erin Wall, Performer - Mihoko Fujimura, Performer - Christian Elsner, Performer - Liang Li, Performer - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

2
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 2, Quis est homo? 00:09:53

Erin Wall, Performer - Mihoko Fujimura, Performer - Christian Elsner, Performer - Liang Li, Performer - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

3
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 3, Eia, mater 00:07:11

Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

4
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 4, Fac, ut ardeat cor meum 00:08:25

Liang Li, Performer - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

5
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 5, Tui nati vulnerati 00:04:02

Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

6
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 6, Fac me tecum flere 00:06:43

Christian Elsner, Performer - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

7
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 7, Virgo virginum praeclara 00:05:31

Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

8
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 8, Fac, ut portem Christi mortem 00:04:29

Erin Wall, Performer - Christian Elsner, Performer - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

9
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 9, Inflammatus et accensus 00:05:14

Mihoko Fujimura, Performer - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

10
Stabat mater, Op. 58, B. 71: No. 10, Quando corpus morietur 00:08:43

Erin Wall, Performer - Mihoko Fujimura, Performer - Christian Elsner, Performer - Liang Li, Performer - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Mariss Jansons, Conductor - Jacopone da Todi, Lyricist - Antonin Dvorak, Composer

2016 BR-Klassik

Descriptif de l'album

On ne sait pas trop ce qui a pu pousser Dvořák à se lancer dans la composition d’un Stabat Mater de dimensions symphoniques au début de l’année 1876 ; après quelques mois d’écriture, il laissa le manuscrit inachevé pour s’adonner à d’autres tâches. Par contre, on peut imaginer ce qui le poussa à reprendre et achever son ouvrage à partir de l’été 1877 : la mort tragique de ses deux jeunes enfants à trois semaines d’intervalle… Dix mouvements, dont neuf lents et contemplatifs, voilà un ouvrage atypique de quatre-vingt minutes qui annonce, dans son ampleur, le Requiem de Verdi. Mariss Jansons nous propose ici un enregistrement réalisé en public en mars 2015, avec un quatuor de solistes de belle qualité, à la tête du magnifique Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise. Sa vision d’ampleur symphonique, mahlérienne, rend justice à cette partition que l’on n’entend pas assez souvent en concert. © SM/Qobuz 2016

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Mariss Jansons

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...