Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sébastien Daucé - Du Mont : O Mysterium (Motets, Elévations pour Louis XIV)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Du Mont : O Mysterium (Motets, Elévations pour Louis XIV)

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Pendant vingt ans (de 1663 à 1683), Henry du Mont a dirigé la Musique de la Chapelle du Roi soleil ; il élabora pour la messe quotidienne du souverain un nouveau répertoire musical constitué de motets à grand chœur et de pièces plus intimes pour voix solistes. Les premiers visaient à transposer “à l’ordinaire” le format des grandes fresques conçues pour des cérémonies extraordinaires ; c’est à ces “grands motets” que Sébastien Daucé consacre une lecture renouvelée qui, tout en reliant particularités musicales et données historiques, en révèle toutes les beautés jusque dans leurs moindres détails ! (Note de l'éditeur)


« Une fois de plus, Correspondances impressionne par la qualité horlogère de son travail (lisibilité polyphonique, émission parfaite des voix) qui jamais ne bride l’expression. L’altière beauté de la musique de Du Mont n’est pas que marmoréenne et elle ne refuse jamais les rinceaux qui lui donnent du rythme et du relief. Venu du pays de Liège sous influence italienne et auteur de nombreuses chansons profanes, le compositeur sait dynamiser un texte. C’est cette double exposition, entre solennité et grâce, que Sébastien Daucé et ses musiciens ont su admirablement révéler. [...] Ce disque apporte un regard nouveau sur un compositeur de premier ordre et complète une discographie où se distinguent les enregistrements de Frédéric Desenclos (Alpha) et Bruno Boterf (Ricercar). » (Classica, juin 2016 / Philippe Venturini)


« En 1981, Philippe Herreweghe (HM) révélait les splendeurs de la musique de Du Mont, chargé de pourvoir entre 1663 et 1682 aux offices en présence du roi alors que la cour, itinérante, n’était pas encore installée à Versailles. [...] Alors que Philippe Herreweghe, comme Philippe Pierlot (Ricercar), s’en tenait aux cordes, avec des pupitres étoffés, Sébastien Daucé ne conserve qu’un archet (violons et violes) par partie mais y joint deux flûtes et un basson. [...] Deux visions en somme, la nouvelle plus rhétorique (détachant les mots dans "Memor esto"), l’ancienne plus veloutée et mystérieuse. [...] Quant aux Elévations, admirons la beauté des étagements sonores [...] Un apport notable à la discographie de Du Mont.» (Diapason, septembre 2016 / Jean-Philippe Grosperrin)

Plus d'info

Du Mont : O Mysterium (Motets, Elévations pour Louis XIV)

Sébastien Daucé

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Motets pour la chapelle du Roy (Christophe Ballard, 1686) (Henry Du Mont)

1
Memorare, opiissima Virgo Maria 00:07:36

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

4
O æterne misericors Deus 00:08:50

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

6
O mysterium 00:07:19

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

9
O dulcissima 00:10:55

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

12
Super flumina Babylonis 00:10:18

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Motets à III parties (Christophe Ballard, 1681) (Henry Du Mont)

2
Jesu dulcedo cordium (Elévation) 00:03:41

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

5
Sub umbra noctis profundæ (Elévation) 00:04:21

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

8
Ave Regina cælorum (Elévation) 00:03:29

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Motets à IV parties (Christophe Ballard, 1681) (Henry Du Mont)

3
Desidero te millies (Elévation) 00:03:07

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Cantica Sacra (Robert Ballard, 1652) (Henry Du Mont)

7
Allemanda Gravis 00:03:10

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Motets à deux voix (Robert Ballard, 1668) (Henry Du Mont)

10
Quam pulchra es (Elévation) 00:04:57

Ensemble Correspondances (Caroline Weynants, Dessus - Caroline Dangin-Bardot, Dessus) - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Motets à III parties (Henry Du Mont)

11
O præcelsum (Elévation) 00:03:27

Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor & Organ - Henry Du Mont, Composer

harmonia mundi 2016

Descriptif de l'album

Pendant vingt ans (de 1663 à 1683), Henry du Mont a dirigé la Musique de la Chapelle du Roi soleil ; il élabora pour la messe quotidienne du souverain un nouveau répertoire musical constitué de motets à grand chœur et de pièces plus intimes pour voix solistes. Les premiers visaient à transposer “à l’ordinaire” le format des grandes fresques conçues pour des cérémonies extraordinaires ; c’est à ces “grands motets” que Sébastien Daucé consacre une lecture renouvelée qui, tout en reliant particularités musicales et données historiques, en révèle toutes les beautés jusque dans leurs moindres détails ! (Note de l'éditeur)


« Une fois de plus, Correspondances impressionne par la qualité horlogère de son travail (lisibilité polyphonique, émission parfaite des voix) qui jamais ne bride l’expression. L’altière beauté de la musique de Du Mont n’est pas que marmoréenne et elle ne refuse jamais les rinceaux qui lui donnent du rythme et du relief. Venu du pays de Liège sous influence italienne et auteur de nombreuses chansons profanes, le compositeur sait dynamiser un texte. C’est cette double exposition, entre solennité et grâce, que Sébastien Daucé et ses musiciens ont su admirablement révéler. [...] Ce disque apporte un regard nouveau sur un compositeur de premier ordre et complète une discographie où se distinguent les enregistrements de Frédéric Desenclos (Alpha) et Bruno Boterf (Ricercar). » (Classica, juin 2016 / Philippe Venturini)


« En 1981, Philippe Herreweghe (HM) révélait les splendeurs de la musique de Du Mont, chargé de pourvoir entre 1663 et 1682 aux offices en présence du roi alors que la cour, itinérante, n’était pas encore installée à Versailles. [...] Alors que Philippe Herreweghe, comme Philippe Pierlot (Ricercar), s’en tenait aux cordes, avec des pupitres étoffés, Sébastien Daucé ne conserve qu’un archet (violons et violes) par partie mais y joint deux flûtes et un basson. [...] Deux visions en somme, la nouvelle plus rhétorique (détachant les mots dans "Memor esto"), l’ancienne plus veloutée et mystérieuse. [...] Quant aux Elévations, admirons la beauté des étagements sonores [...] Un apport notable à la discographie de Du Mont.» (Diapason, septembre 2016 / Jean-Philippe Grosperrin)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sébastien Daucé
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Histoire de labels : 5 questions à Klaus Heymann, fondateur de Naxos

A l'occasion du 30ème anniversaire de son label, Klaus Heymann a créé pour nous "sa" playlist de 30 plages, qui regroupe des enregistrements qui furent marquants dans l'histoire de Naxos, et d'autres plus récents, qui montrent la créativité et l'ambition actuelle de la marque.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...