Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Deftones|Diamond Eyes

Diamond Eyes

Deftones

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Certaines périodes très sombres donnent parfois naissance à de grands albums. L’histoire vécue ces dernières années par le groupe Deftones pourrait s’apparenter à un drame digne d’avoir droit à son adaptation sur grand écran. Alors que le groupe renoue avec le succès critique (le public ayant toujours été derrière lui) grâce à l’album Saturday Night Wrist, la pire des tuiles lui tombe sur le coin du nez. Par un soir de novembre 2008, son bassiste Chi Cheng est grièvement blessé dans un accident de voiture. Plongé de longs mois dans le coma, il n’émergera que peu de temps avant de sombrer à nouveau. Le groupe arrête net toute composition effectuée dans le cadre de son nouvel et attendu album, Eros.



Certaines formations auraient cessé d’exister, d’autre continué leur carrière coûte que coûte. Les Deftones ont su trouver une autre forme d’équilibre. Après avoir recruté le bassiste Sergio Vega, ami de longue date et ancien Quicksand, le groupe de Sacramento effectue de nombreux concerts pour réunir des fonds et aider la famille Chi Cheng dont l’hospitalisation coûte cher. En juin 2009, il décide de se lancer dans la composition d’un autre album. Diamond Eyes n’est donc pas le fameux Eros dont on aurait changé le titre. Il est le résultat d’un travail collectif réalisé avec son bassiste « temporaire » et le fruit d’une envie de livrer un disque à la fois optimiste et puissant.



Un pari réussi. Deftones est un groupe qui a de la ressource. Loin de se répéter, il n’a pourtant jamais rien perdu de son identité. Diamond Eyes vient par instant nous rappeler certaines heures de l’époque White Pony auxquelles on aurait ajouté un mur de guitares aussi grave que celui produit par Meshuggah. Stephen Carpenter n’a jamais caché son amour pour ce groupe, utilisant lui aussi depuis peu une guitare 8 cordes que l’on peut entendre ronfler tout au long d’un disque au son épais. Moreno avait enfin renoué avec une voix moins pleurnicharde grâce au précédent album. Il a définitivement retrouvé son timbre mélancolique si attachant et lâché à nouveau d’incroyables cris sans paraître geindre ou être à la traîne.



Alors que l’on s’attendait à un disque réalisé à la va-vite, on se retrouve face à une galette aussi marquante que ses illustres aînées. L’urgence de « CMND/CTRL » se frotte à la puissance de « Diamond Eyes » avant de céder la place à la beauté simple de « Sextape ». Deftones n’est pas mort. Il n’est même pas en sommeil. Il se bat avec tout ce qu’il a. Grand bien lui en a pris.
©Copyright Music Story 2016

Plus d'informations

Diamond Eyes

Deftones

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Diamond Eyes (Album Version)
00:03:08

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer - CHRIS LORD-ALGE, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Keith Armstrong, Assistant Mixing Engineer - Nik Karpen, Assistant Mixing Engineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

2
Royal (Album Version)
00:03:32

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

3
CMND/CTRL (Album Version)
00:02:25

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

4
You've Seen the Butcher (Album Version)
00:03:31

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

5
Beauty School (Album Version)
00:04:47

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - CHRIS LORD-ALGE, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Writer, Strings - Paul Figueroa, Engineer, RecordingEngineer

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

6
Prince (Album Version)
00:03:36

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - CHRIS LORD-ALGE, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Writer, Strings - Paul Figueroa, Engineer, RecordingEngineer

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

7
Rocket Skates (Album Version) Explicit
00:04:14

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - CHRIS LORD-ALGE, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Stephen Carpenter, Writer, Strings - Paul Figueroa, Engineer, RecordingEngineer

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

8
Sextape (Album Version)
00:04:01

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

9
Risk (Album Version)
00:03:38

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

10
976-EVIL (Album Version)
00:04:32

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

11
This Place Is Death (Album Version)
00:03:48

Sergio Vega, Bass Guitar, Writer - Nick Raskulinecz, Producer, MixingEngineer - Ted Jensen, MasteringEngineer - Andrew Schubert, AdditionalEngineer - Brad Townsend, AdditionalEngineer - Frank Delgado, Keyboards, Writer, Samples - Deftones, MainArtist - Abe Cunningham, Drums, Writer - Chino Moreno, Guitar, Vocals, Writer - Paul "Fig" Figueroa, Engineer, RecordingEngineer - Stephen Carpenter, Writer, Strings

2008 © 2010 Reprise Records for the U.S. and WEA International Inc. for the world outside the U.S. ℗ 2010 Reprise Records

Descriptif de l'album

Certaines périodes très sombres donnent parfois naissance à de grands albums. L’histoire vécue ces dernières années par le groupe Deftones pourrait s’apparenter à un drame digne d’avoir droit à son adaptation sur grand écran. Alors que le groupe renoue avec le succès critique (le public ayant toujours été derrière lui) grâce à l’album Saturday Night Wrist, la pire des tuiles lui tombe sur le coin du nez. Par un soir de novembre 2008, son bassiste Chi Cheng est grièvement blessé dans un accident de voiture. Plongé de longs mois dans le coma, il n’émergera que peu de temps avant de sombrer à nouveau. Le groupe arrête net toute composition effectuée dans le cadre de son nouvel et attendu album, Eros.



Certaines formations auraient cessé d’exister, d’autre continué leur carrière coûte que coûte. Les Deftones ont su trouver une autre forme d’équilibre. Après avoir recruté le bassiste Sergio Vega, ami de longue date et ancien Quicksand, le groupe de Sacramento effectue de nombreux concerts pour réunir des fonds et aider la famille Chi Cheng dont l’hospitalisation coûte cher. En juin 2009, il décide de se lancer dans la composition d’un autre album. Diamond Eyes n’est donc pas le fameux Eros dont on aurait changé le titre. Il est le résultat d’un travail collectif réalisé avec son bassiste « temporaire » et le fruit d’une envie de livrer un disque à la fois optimiste et puissant.



Un pari réussi. Deftones est un groupe qui a de la ressource. Loin de se répéter, il n’a pourtant jamais rien perdu de son identité. Diamond Eyes vient par instant nous rappeler certaines heures de l’époque White Pony auxquelles on aurait ajouté un mur de guitares aussi grave que celui produit par Meshuggah. Stephen Carpenter n’a jamais caché son amour pour ce groupe, utilisant lui aussi depuis peu une guitare 8 cordes que l’on peut entendre ronfler tout au long d’un disque au son épais. Moreno avait enfin renoué avec une voix moins pleurnicharde grâce au précédent album. Il a définitivement retrouvé son timbre mélancolique si attachant et lâché à nouveau d’incroyables cris sans paraître geindre ou être à la traîne.



Alors que l’on s’attendait à un disque réalisé à la va-vite, on se retrouve face à une galette aussi marquante que ses illustres aînées. L’urgence de « CMND/CTRL » se frotte à la puissance de « Diamond Eyes » avant de céder la place à la beauté simple de « Sextape ». Deftones n’est pas mort. Il n’est même pas en sommeil. Il se bat avec tout ce qu’il a. Grand bien lui en a pris.
©Copyright Music Story 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana

Who's Next

The Who

Who's Next The Who

In Utero - 20th Anniversary Remaster

Nirvana

À découvrir également
Par Deftones

DAISY FORGIVE ME

Deftones

DAISY FORGIVE ME Deftones

Ohms

Deftones

Ohms Deftones

Around the Fur

Deftones

Around the Fur Deftones

White Pony

Deftones

White Pony Deftones

White Pony

Deftones

White Pony Deftones

Playlists

Dans la même thématique...

RAW ('That Little Ol' Band From Texas' Original Soundtrack)

ZZ Top

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Let It Be

The Beatles

Let It Be The Beatles
Les Grands Angles...
Paul McCartney en 10 albums solo

Avec 60 disques d’or, Paul McCartney fait partie des compositeurs les plus efficaces de l’histoire de la pop music. A l’occasion de ses 80 ans, dont 60 passés à écrire des tubes en série, Qobuz revient sur ses années post-Beatles et fait le tri parmi sa discographie pléthorique pour en ressortir dix albums essentiels.

Guns N' Roses : la faim justifie les moyens

Alors que le mythique “Appetite for Destruction” se rapproche des 20 millions d'exemplaires vendus aux États-Unis, qui se souvient aujourd'hui qu'il a bien failli ne jamais voir le jour ? Non seulement les liens qui unissaient Axl Rose, Slash, Duff McKagan, Izzy Stradlin et Steven Adler étaient fragiles, mais le destin s'acharnait sur cette formation qui semblait avoir trois métros de retard sur Mötley Crüe, Ratt, Cinderella ou Dokken. C'était presque par charité que David Geffen avait accepté d'héberger ce groupe SDF sur son label. Il n'aura pas à regretter son altruisme…

Les Beatles en 12 albums

Sept années, à peine, passées en studio. Un héritage incommensurable dont l'influence demeure intacte. Les Beatles sont un cas unique dans l'histoire de la musique pop(ulaire). Le miroir musical des 60’s, ère de transition majeure. Avec les Fab Four – aidés par Bob Dylan outre-Atlantique –, le rock quitte son adolescence insouciante pour entrer dans l'âge adulte. Les quatre garçons dans le vent naïfs et pétillants de Liverpool vont se transformer en artistes indépendants. Une vie qui défile en parallèle de leur discographie.

Dans l'actualité...