Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ensemble Organum - Compostela "Ad vesperas Sancti Iacobi"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Compostela "Ad vesperas Sancti Iacobi"

Ensemble Organum and Marcel Pérès

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le Codex Calixtinus fut compilé jusqu’en 1140, au cours de plusieurs décennies pendant lesquelles les rédacteurs rajoutaient de nouveaux miracles attribués à saint Jacques le Majeur, le saint patron de Compostelle. Ce précieux manuscrit comporte un bon nombre de lignes musicales assez précises, avec leur texte, de sorte que Marcel Pérès et son Ensemble Organum peuvent nous en donner une lecture d’une grande authenticité. Certes, on ne sait pas exactement comment chantaient les moines de l’époque, et Pérès a semble-t-il privilégié le style de chant traditionnel connu de nos jours sous le vocable « chant à la corse » (quand bien même on est principalement dans la monodie ici, et non pas dans la polyphonie) plutôt que celui « à la byzantine » avec ses intervalles assez spécifiques. Il rajoute des soutiens de basse profonde, et parfois il superpose deux lignes mélodiques différentes qui illustrent un seul et même texte. L’expérience est des plus stupéfiantes ; et quoi qu’il en soit de l’authenticité, il y a fort à parier que d’une lecture à l’autre y compris au XIIe siècle, les différences auraient été considérables en fonction de l’effectif, des capacités des chanteurs individuels, de leur niveau de compréhension et leur interprétation des éléments non-écrits qu’il convenait de compléter selon la tradition et les usages du moment. Enregistrement réalisé en 2005. © SM/Qobuz

Plus d'info

Compostela "Ad vesperas Sancti Iacobi"

Ensemble Organum

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
I. Hymnus peregrinorum "Dum pater familias" 00:06:55

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

2
II. Conductus processionis "Resonet nostra domino caterva" 00:03:13

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

3
III. Antiphona "Ad sepulcrum beati Iacobi" - Psalmus "Laudate pueri dominum" 00:06:37

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

4
IV. Antiphona "O quanta sanctitate et gracia" - Psalmus " Laudate dominum omnes gentes" 00:05:55

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

5
V. Antiphona "Gaudeat plebs gallecianorum" - Psalmus "Lauda anima mea dominum" 00:08:14

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

6
VI. Antiphona " Sanctissime apostole Iacobe" - Psalmus "Laudate dominum quoniam bonus est psalmus" 00:05:33

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

7
VII. Antiphona "Jacobe servorum spes" - Psalmus "Lauda Ierusalem dominum" 00:04:02

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

8
VIII. Responsorium in organo "Dum esset salvator in monte" 00:12:01

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

9
IX. Hymnus "Felix per omnes dei plebs" 00:09:51

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

10
X. Antiphona ad magnificat "O lux et decus Hyspanie" 00:03:41

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

11
XI. Benedicamus Domino "Deo Gracias" 00:05:55

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

12
XII. Conductus "Congaudeant catholici" 00:06:25

Marcel Pérés, Conductor - Ensemble Organum, Choir - Codex Calixtinus

harmonia mundi musique Sound Arts AG

Descriptif de l'album

Le Codex Calixtinus fut compilé jusqu’en 1140, au cours de plusieurs décennies pendant lesquelles les rédacteurs rajoutaient de nouveaux miracles attribués à saint Jacques le Majeur, le saint patron de Compostelle. Ce précieux manuscrit comporte un bon nombre de lignes musicales assez précises, avec leur texte, de sorte que Marcel Pérès et son Ensemble Organum peuvent nous en donner une lecture d’une grande authenticité. Certes, on ne sait pas exactement comment chantaient les moines de l’époque, et Pérès a semble-t-il privilégié le style de chant traditionnel connu de nos jours sous le vocable « chant à la corse » (quand bien même on est principalement dans la monodie ici, et non pas dans la polyphonie) plutôt que celui « à la byzantine » avec ses intervalles assez spécifiques. Il rajoute des soutiens de basse profonde, et parfois il superpose deux lignes mélodiques différentes qui illustrent un seul et même texte. L’expérience est des plus stupéfiantes ; et quoi qu’il en soit de l’authenticité, il y a fort à parier que d’une lecture à l’autre y compris au XIIe siècle, les différences auraient été considérables en fonction de l’effectif, des capacités des chanteurs individuels, de leur niveau de compréhension et leur interprétation des éléments non-écrits qu’il convenait de compléter selon la tradition et les usages du moment. Enregistrement réalisé en 2005. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Ensemble Organum

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Steve Reich, l'animal minimal

Il est l'un des pionniers de la musique minimaliste. Mais aussi l’un des compositeurs contemporains les plus joués. A 80 ans, Steve Reich est une sorte d’intouchable gourou qui ne cesse d’influencer des hordes de musiciens jusque dans la sphère techno. Son évolution personnelle, son rapport au jazz ou aux musiques ethniques mais aussi la transmission de ses œuvres de génération en génération : le New-Yorkais se livre sans langue de bois.

Dans l'actualité...