Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Orelsan|Civilisation

Civilisation

Orelsan

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Orelsan semble constamment égaré dans un monde qui file à toute allure, bien trop vite pour lui, dans une société qu’il voit partir dans tous les sens : violence, politique, écologie, racisme, réseaux sociaux… Le regard qu’il jette sur nos modes de vie est froid. Tel est le thème principal de son quatrième album, Civilisation, paru quelques jours après la sortie de Montre jamais ça à personne, documentaire retraçant sa carrière. On y retrouve les sujets chers au rappeur caennais, comme la difficulté à dire « je t’aime » aux proches sur Shonen, sa détestation pour la culture du paraître sur Baise le monde et l'intensité des luttes sociales sur Manifeste ou L’Odeur de l’essence. Produit par son fidèle beatmaker Skread ainsi que par Phazz, Civilisation propose une variété d’inspirations, détournant toujours les grandes tendances instrumentales pour se les réapproprier. Sur Rêve mieux, tout est calculé pour que le texte soit mis en avant, que chaque phrase choc ressorte au milieu de la production. Orelsan invite son grand pote Gringe sur Casseurs Flowters Infinity, mais surtout le duo de producteurs légendaires The Neptunes sur Dernier Verre. Un titre qui voit briller les talents mélodiques de Pharrell Williams, et qui nous montre un Orelsan soucieux de tenir la dragée haute aux mastodontes en embrassant des thèmes que Drake n’aurait pas reniés. © Brice Miclet/Qobuz

Plus d'informations

Civilisation

Orelsan

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Shonen
00:02:33

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

2
La Quête
00:04:04

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist - Phazz, Composer

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

3
Du propre
00:03:47

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

4
Bébéboa
00:03:02

Orelsan, Composer, MainArtist - Eddie Purple, Composer

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

5
Rêve mieux
00:03:44

Orelsan, MainArtist - Phazz, Composer

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

6
Seul avec du monde autour
00:03:28

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

7
Manifeste
00:07:22

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

8
L'odeur de l'essence
00:04:42

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist - Phazz, Composer

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

9
Jour meilleur
00:03:01

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

10
Baise le monde
00:03:45

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

11
Casseurs Flowters Infinity
00:03:08

Skread, Composer - Gringe, MainArtist - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

12
Dernier verre
00:03:23

Chad Hugo, Composer - The Neptunes, Producer, MainArtist - Pharrell Williams, Composer - Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

13
Ensemble
00:04:43

Skread, Composer, MainArtist - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

14
Athéna
00:02:52

Orelsan, MainArtist - Phazz, Composer

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

15
Civilisation
00:04:05

Skread, Composer - Orelsan, MainArtist

2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music 2021 7th Magnitude / 3ème Bureau / Wagram Music

Descriptif de l'album

Orelsan semble constamment égaré dans un monde qui file à toute allure, bien trop vite pour lui, dans une société qu’il voit partir dans tous les sens : violence, politique, écologie, racisme, réseaux sociaux… Le regard qu’il jette sur nos modes de vie est froid. Tel est le thème principal de son quatrième album, Civilisation, paru quelques jours après la sortie de Montre jamais ça à personne, documentaire retraçant sa carrière. On y retrouve les sujets chers au rappeur caennais, comme la difficulté à dire « je t’aime » aux proches sur Shonen, sa détestation pour la culture du paraître sur Baise le monde et l'intensité des luttes sociales sur Manifeste ou L’Odeur de l’essence. Produit par son fidèle beatmaker Skread ainsi que par Phazz, Civilisation propose une variété d’inspirations, détournant toujours les grandes tendances instrumentales pour se les réapproprier. Sur Rêve mieux, tout est calculé pour que le texte soit mis en avant, que chaque phrase choc ressorte au milieu de la production. Orelsan invite son grand pote Gringe sur Casseurs Flowters Infinity, mais surtout le duo de producteurs légendaires The Neptunes sur Dernier Verre. Un titre qui voit briller les talents mélodiques de Pharrell Williams, et qui nous montre un Orelsan soucieux de tenir la dragée haute aux mastodontes en embrassant des thèmes que Drake n’aurait pas reniés. © Brice Miclet/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

To Pimp A Butterfly

Kendrick Lamar

To Pimp A Butterfly Kendrick Lamar

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana

Back To Black

Amy Winehouse

Back To Black Amy Winehouse

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Orelsan

La fête est finie - EPILOGUE

Orelsan

Le Chant des sirènes

Orelsan

La fête est finie

Orelsan

Perdu d'avance

Orelsan

Perdu d'avance Orelsan

L'odeur de l'essence

Orelsan

Playlists

Dans la même thématique...

SICK!

Earl Sweatshirt

SICK! Earl Sweatshirt

Fighting Demons

Juice WRLD

Fighting Demons Juice WRLD

Sometimes I Might Be Introvert

Little Simz

Certified Lover Boy

Drake

Magic

Nas

Magic Nas
Les Grands Angles...
Baile funk, le rythme contagieux des favelas

Né dans les favelas de Rio à la fin des années 80, le baile funk s’est peu à peu imposé comme le style de musique le plus populaire au Brésil, poussant doucement la samba et la bossa-nova vers les musées. Retour sur l’histoire de ce pur produit carioca qui a fini par trouver sa propre voie vers le mainstream.

L'âge d'or du rap existe-t-il ?

Du milieu des années 80 à celui des années 90, le hip-hop a vécu une révolution artistique sans précédent. Une décennie d’une richesse alors inédite où brillera le talent de Public Enemy, De La Soul, N.W.A, Eric B & Rakim, A Tribe Called Quest et bien d’autres. Alors, le rap c'était mieux avant ?

En Australie, du rap qui Oz

En Australie, une nouvelle génération d’artistes est en train s’approprier le rap à sa manière, en y injectant une grande dose d’Afrique et de sonorités profondes. Car depuis son émergence à la fin des années 1980, le rap local a toujours su se démarquer de son grand-frère américain. Souvent avec brio.

Dans l'actualité...