Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Imogen Cooper - Chopin: Works for Piano

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Chopin: Works for Piano

Imogen Cooper

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La pianiste britannique Imogen Cooper (*1949) est entrée à douze ans au Conservatoire de Paris où elle étudia avec rien moins que Jacques Février et Yvonne Lefébure. Après un premier prix de piano, elle poursuivit son parcours pédagogique avec Alfred Brendel, Jörg Demus et Paul Badura-Skoda. Une habituée du New York Philharmonic, de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, du Concertgebouw d’Amsterdam, du Gewandhaus de Leipzig, de l’Orchestre du Festival de Budapest , du London Symphony Orchestra et du Philharmonia Orchestra, on la voit et l’entend moins souvent à Paris que ce que pourrait laisser imaginer son prestigieux apprentissage parisien. Sa lecture de ces quelques chefs-d’œuvre de Chopin part d’un postulat des plus sains : il convient de corriger tout dosage inconsidéré du son qui peut rendre sa musique trop bruyante et opaque, car il convient de garder à l’esprit qu’il écrivit pour les délicats instruments d’Érard et de Pleyel, et non pas d’immenses et imposants pianos modernes ! Une remise en question radicale des dosages sonores, des équilibres, de la conception des rubatos, bref, Imogen Cooper propose une vision nouvelle et délibérément « classiciste » de Chopin, dégagée de la gangue postromantique. Et subitement on entend un tout nouveau monde dans des ouvrages que l’on croyait connaître par cœur… © SM/Qobuz

Plus d'info

Chopin: Works for Piano

Imogen Cooper

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Polonaise No. 7 in A-Flat Major, Op. 61, 'Polonaise-fantaisie'

1
Polonaise No. 7 in A-Flat Major, Op. 61, "Polonaise-fantaisie" 00:13:21

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

2 Nocturnes, Op. 62

2
Nocturne No. 17 in B Major, Op. 62, No. 1 00:07:39

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

3
Nocturne No. 18 in E Major, Op. 62, No. 2 00:05:55

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Fantasie in F Minor, Op. 49

4
Fantasie in F Minor, Op. 49 00:13:00

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Ballade No. 4 in F Minor, Op. 52

5
Ballade No. 4 in F Minor, Op. 52 00:12:16

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Nocturnes, Op. 27

6
Nocturne No. 8 in D-Flat Major, Op. 27, No. 2 00:07:07

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Ballade No. 1 in G Minor, Op. 23

7
Ballade No. 1 in G Minor, Op. 23 00:09:54

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Nocturne No. 16 in E-Flat Major, Op. 55, No. 2

8
Nocturne No. 16 in E-Flat Major, Op. 55, No. 2 00:06:23

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Berceuse in D-Flat Major, Op. 57

9
Berceuse in D-Flat Major, Op. 57 00:05:14

Frederic Chopin, Composer - Imogen Cooper, Artist, MainArtist

(P) 2016 Chandos

Descriptif de l'album

La pianiste britannique Imogen Cooper (*1949) est entrée à douze ans au Conservatoire de Paris où elle étudia avec rien moins que Jacques Février et Yvonne Lefébure. Après un premier prix de piano, elle poursuivit son parcours pédagogique avec Alfred Brendel, Jörg Demus et Paul Badura-Skoda. Une habituée du New York Philharmonic, de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, du Concertgebouw d’Amsterdam, du Gewandhaus de Leipzig, de l’Orchestre du Festival de Budapest , du London Symphony Orchestra et du Philharmonia Orchestra, on la voit et l’entend moins souvent à Paris que ce que pourrait laisser imaginer son prestigieux apprentissage parisien. Sa lecture de ces quelques chefs-d’œuvre de Chopin part d’un postulat des plus sains : il convient de corriger tout dosage inconsidéré du son qui peut rendre sa musique trop bruyante et opaque, car il convient de garder à l’esprit qu’il écrivit pour les délicats instruments d’Érard et de Pleyel, et non pas d’immenses et imposants pianos modernes ! Une remise en question radicale des dosages sonores, des équilibres, de la conception des rubatos, bref, Imogen Cooper propose une vision nouvelle et délibérément « classiciste » de Chopin, dégagée de la gangue postromantique. Et subitement on entend un tout nouveau monde dans des ouvrages que l’on croyait connaître par cœur… © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Imogen Cooper

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours comme aucun autre la figure du chef d’orchestre. A la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Dans l'actualité...