Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Various Interprets - Célèbres œuvres d'orgue (Édition 5.1)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Célèbres œuvres d'orgue (Édition 5.1)

Johann Sebastian Bach

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Multicanal 5.1

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Ce projet de première intégrale des oeuvres de Bach, sur instruments anciens et en stéréo deux canaux et son surround, est né en Alsace en avril 2008 à l'Abbatiale St.Maurice dans le village de Ebersmunster. L'organiste hollandais Ewald Kooiman avait choisi de jouer une série d'instruments alsaciens construits par Andreas Silbermann (1678-1734) et son fils Johann Andreas Silbermann (1712-1783). Suite au décès de Kooiman, après le volume 8, le label fit appel à ses élèves Ute Gremmel-Geuchen, Herhard Gnann et Bernhardt Klaprott pour clore cette intégrale.

Plus d'informations

Célèbres œuvres d'orgue (Édition 5.1)

Various Interprets

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Praeludium und Fuge C-Dur BWV 566 (Johann Sebastian Bach)

1
Praeludium und Fuge C-Dur BWV 566
00:11:47

Ute Gremmel-Geuchen, organ

Schmücke dich o liebe Seele BWV 654 (Johann Sebastian Bach)

2
Schmücke dich o liebe Seele BWV 654
00:07:20

Ewald Kooiman, organ

Nun komm' der Heiden Heiland BWV661 (Johann Sebastian Bach)

3
Nun komm' der Heiden Heiland BWV661
00:03:18

Ewald Kooiman, organ

Triosonate G-Dur BWV 530 (Johann Sebastian Bach)

4
Vivace
00:04:17

Bernhard Klapprott, organ

5
Lento
00:09:04

Bernhard Klapprott, organ

6
Allegro
00:03:53

Bernhard Klapprott, organ

Praeludium G-Dur BWV 550 (Johann Sebastian Bach)

7
Praeludium G-Dur BWV 550
00:03:06

Ute Gremmel-Geuchen, organ

Fuge G-Dur BWV 550 (Johann Sebastian Bach)

8
Fuge G-Dur BWV 550
00:04:40

Ute Gremmel-Geuchen, organ

Fantasie c-Moll BWV 537 (Johann Sebastian Bach)

9
Fantasie c-Moll BWV 537
00:04:58

Ewald Kooiman, organ

Fuge c-Moll BWV 537 (Johann Sebastian Bach)

10
Fuge c-Moll BWV 537
00:04:36

Ewald Kooiman, organ

Fuge c-Moll BWV 575 (Johann Sebastian Bach)

11
Fuge c-Moll BWV 575
00:04:04

Gerhard Gnann, organ

Concerto a-Moll BWV 593 (Johann Sebastian Bach)

12
I. ohne Bezeichnung
00:03:51

Gerhard Gnann, organ

13
II. Largo
00:03:54

Gerhard Gnann, organ

14
III. Allegro
00:04:02

Gerhard Gnann, organ

Toccata d-Moll BWV 565 (Johann Sebastian Bach)

15
Toccata d-Moll BWV 565
00:02:27

Ewald Kooiman, organ

Fuge d-Moll BWV 565 (Johann Sebastian Bach)

16
Fuge d-Moll BWV 565
00:06:42

Ewald Kooiman, organ

Descriptif de l'album

Ce projet de première intégrale des oeuvres de Bach, sur instruments anciens et en stéréo deux canaux et son surround, est né en Alsace en avril 2008 à l'Abbatiale St.Maurice dans le village de Ebersmunster. L'organiste hollandais Ewald Kooiman avait choisi de jouer une série d'instruments alsaciens construits par Andreas Silbermann (1678-1734) et son fils Johann Andreas Silbermann (1712-1783). Suite au décès de Kooiman, après le volume 8, le label fit appel à ses élèves Ute Gremmel-Geuchen, Herhard Gnann et Bernhardt Klaprott pour clore cette intégrale.

Détails de l'enregistrement original : 82:24 - DDD - Enregistré entre avril 2008 et juin 2011 - Notes en français, angalsi et allemand

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Various Interprets

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Dans l'actualité...