Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Andris Nelsons - Bruckner: Symphony No.7, Wagner: Siegfried's Funeral March

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bruckner: Symphony No.7, Wagner: Siegfried's Funeral March

Gewandhausorchester Leipzig, Andris Nelsons

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Andris Nelsons poursuit son intégrale des symphonies de Bruckner avec le Gewandhaus de Leipzig dont il est désormais le directeur musical. À la tête de ce fabuleux orchestre aux sonorités mordorées, le chef letton renoue avec l’époque des mythiques enregistrements brucknériens de Jochum, Böhm, Haitink ou Wand. La perfection orchestrale, la plasticité des masses sonores, la cohérence dans tous les pupitres, l’incroyable réserve de puissance font de ce nouvel enregistrement un véritable évènement.
Andris Nelsons a parfaitement résumé la musique de Bruckner en disant qu’elle « élève l’âme ». Sous sa baguette, la musique du grand Autrichien est une véritable expérience spirituelle qui dépasse la mystique catholique pour atteindre une métaphysique universelle, une ouverture sur un ailleurs ouvrant des perspectives infinies. Les tempi sont amples, le mystère rôde, la science des nuances subtiles, la construction savamment pensée, toute cette pâte sonore chante, gonfle, avec un art du chant par ailleurs intense, lumineux, sinueux et une beauté sonore de chaque instant propre à nous enivrer, mais sans jamais forcer le trait ni la démonstration.
L’adoration que Bruckner vouait à son dieu Wagner est bien connue, mais elle prend une dimension supérieure avec l’adjonction d’une dose wagnérienne en complément de chaque symphonie. Ici, la Marche funèbre de Siegfried, extraite du Crépuscule des dieux, prend tout son sens lorsqu’on sait que Bruckner avait conçu le merveilleux Adagio de sa 7e comme un hommage à Wagner, disparu pendant qu’il composait cette symphonie. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Bruckner: Symphony No.7, Wagner: Siegfried's Funeral March

Andris Nelsons

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Götterdämmerung, WWV 86D / Act 3 (Richard Wagner)

1
Siegfried's Funeral March (Live)
00:09:12

Richard Wagner, ComposerLyricist - Gewandhausorchester Leipzig, Orchestra, MainArtist - Everett Porter, Producer, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andris Nelsons, Conductor, MainArtist - Lauran Jurrius, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No.7 In E Major, WAB 107 - Ed. Haas (Anton Bruckner)

2
1. Allegro moderato (Live)
00:21:40

Anton BRUCKNER, Composer - Gewandhausorchester Leipzig, Orchestra, MainArtist - Everett Porter, Producer, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andris Nelsons, Conductor, MainArtist - Robert Haas, Contributor, Work Editor - Lauran Jurrius, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
2. Adagio. Sehr feierlich und sehr langsam (Live)
00:23:06

Anton BRUCKNER, Composer - Gewandhausorchester Leipzig, Orchestra, MainArtist - Everett Porter, Producer, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andris Nelsons, Conductor, MainArtist - Robert Haas, Contributor, Work Editor - Lauran Jurrius, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
3. Scherzo. Sehr schnell - Trio. Etwas langsamer (Live)
00:09:42

Anton BRUCKNER, Composer - Gewandhausorchester Leipzig, Orchestra, MainArtist - Everett Porter, Producer, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andris Nelsons, Conductor, MainArtist - Robert Haas, Contributor, Work Editor - Lauran Jurrius, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
4. Finale. Bewegt, doch nicht schnell (Live)
00:13:04

Anton BRUCKNER, Composer - Gewandhausorchester Leipzig, Orchestra, MainArtist - Everett Porter, Producer, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Andris Nelsons, Conductor, MainArtist - Robert Haas, Contributor, Work Editor - Lauran Jurrius, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Andris Nelsons poursuit son intégrale des symphonies de Bruckner avec le Gewandhaus de Leipzig dont il est désormais le directeur musical. À la tête de ce fabuleux orchestre aux sonorités mordorées, le chef letton renoue avec l’époque des mythiques enregistrements brucknériens de Jochum, Böhm, Haitink ou Wand. La perfection orchestrale, la plasticité des masses sonores, la cohérence dans tous les pupitres, l’incroyable réserve de puissance font de ce nouvel enregistrement un véritable évènement.
Andris Nelsons a parfaitement résumé la musique de Bruckner en disant qu’elle « élève l’âme ». Sous sa baguette, la musique du grand Autrichien est une véritable expérience spirituelle qui dépasse la mystique catholique pour atteindre une métaphysique universelle, une ouverture sur un ailleurs ouvrant des perspectives infinies. Les tempi sont amples, le mystère rôde, la science des nuances subtiles, la construction savamment pensée, toute cette pâte sonore chante, gonfle, avec un art du chant par ailleurs intense, lumineux, sinueux et une beauté sonore de chaque instant propre à nous enivrer, mais sans jamais forcer le trait ni la démonstration.
L’adoration que Bruckner vouait à son dieu Wagner est bien connue, mais elle prend une dimension supérieure avec l’adjonction d’une dose wagnérienne en complément de chaque symphonie. Ici, la Marche funèbre de Siegfried, extraite du Crépuscule des dieux, prend tout son sens lorsqu’on sait que Bruckner avait conçu le merveilleux Adagio de sa 7e comme un hommage à Wagner, disparu pendant qu’il composait cette symphonie. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Plays Live Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Andris Nelsons
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Histoire de labels : 5 questions à Klaus Heymann, fondateur de Naxos

A l'occasion du 30ème anniversaire de son label, Klaus Heymann a créé pour nous "sa" playlist de 30 plages, qui regroupe des enregistrements qui furent marquants dans l'histoire de Naxos, et d'autres plus récents, qui montrent la créativité et l'ambition actuelle de la marque.

Dans l'actualité...