Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vadim Gluzman - Bruch: Violin Concerto No. 1, Romance, String Quintet in A Minor

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bruch: Violin Concerto No. 1, Romance, String Quintet in A Minor

Vadim Gluzman

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Ce disque propose des interprétations subtiles et colorés des grandes pages concertantes avec violon de Max Bruch. Le Concerto connait ici une vision d'un naturel éblouissant, et le violon de Gluzman, poétique, magnifiquement chantant, obtient un soutien expressif sans limites du chef Andrew Litton. Un enchantement ! En vérité, que connaît-on vraiment de l’œuvre de Max Bruch, hormis son premier concerto pour violon (et, dans une moindre mesure, Kol Nidrei pour violoncelle et orchestre) ? Pratiquement rien… cette semaine Qobuz vous proposera donc de dépasser les frontières de ce premier concerto de 1866, qui connut d’emblée un succès éclatant et planétaire à telle enseigne que le compositeur en conçut quelque amertume et déclara bientôt qu’il était lassé de voir débarquer chez lui des violonistes qui voulaient absolument le lui jouer. Voici donc, en plus de l’inévitable concerto joué par le violoniste né soviétique en 1973 – dorénavant citoyen israélien – Vadim Gluzman, la Romance op. 85 initialement conçue pour alto mais ici jouée au violon, suivie du bien trop rare quintette à cordes de 1918, un ouvrage conçu certes au début du XXe siècle mais que l’on imaginerait également à sa place cinquante ans plus tôt… la malédiction de Bruch à qui l’on a souvent reproché de n’être pas en phase avec son temps : qu’importe, si la musique est belle ? © SM/Qobuz

Plus d'informations

Bruch: Violin Concerto No. 1, Romance, String Quintet in A Minor

Vadim Gluzman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin Concerto No. 1 in G Minor, Op. 26 (Max Bruch)

1
Violin Concerto No. 1 in G Minor, Op. 26: I. Prelude: Allegro moderato
00:08:16

Vadim Gluzman, violin - Andrew Litton, Conductor - Bergen Philharmonic Orchestra, Orchestra

2011 BIS

2
Violin Concerto No. 1 in G Minor, Op. 26: II. Adagio
00:08:40

Vadim Gluzman, violin - Andrew Litton, Conductor - Bergen Philharmonic Orchestra, Orchestra

2011 BIS

3
Violin Concerto No. 1 in G Minor, Op. 26: III. Finale: Allegro energico
00:07:33

Vadim Gluzman, violin - Andrew Litton, Conductor - Bergen Philharmonic Orchestra, Orchestra

2011 BIS

Romance in F Major, Op. 85 (Max Bruch)

4
Romanze in F Major, Op. 85
00:08:56

Vadim Gluzman, violin - Andrew Litton, Conductor - Bergen Philharmonic Orchestra, Orchestra

2011 BIS

String Quintet in A Minor (Max Bruch)

5
String Quintet in A Minor: I. Allegro
00:09:46

Vadim Gluzman, violin - Sandis Steinbergs, violin - Reinis Birznieks, cello - Maxim Rysanov, viola - Ilze Klava, viola

2011 BIS

6
String Quintet in A Minor: II. Allegro molto
00:03:33

Vadim Gluzman, violin - Sandis Steinbergs, violin - Reinis Birznieks, cello - Maxim Rysanov, viola - Ilze Klava, viola

2011 BIS

7
String Quintet in A Minor: III. Adagio non troppo
00:04:05

Vadim Gluzman, violin - Sandis Steinbergs, violin - Reinis Birznieks, cello - Maxim Rysanov, viola - Ilze Klava, viola

2011 BIS

8
String Quintet in A Minor: IV. Allegro
00:07:12

Vadim Gluzman, violin - Sandis Steinbergs, violin - Reinis Birznieks, cello - Maxim Rysanov, viola - Ilze Klava, viola

2011 BIS

Descriptif de l'album

Ce disque propose des interprétations subtiles et colorés des grandes pages concertantes avec violon de Max Bruch. Le Concerto connait ici une vision d'un naturel éblouissant, et le violon de Gluzman, poétique, magnifiquement chantant, obtient un soutien expressif sans limites du chef Andrew Litton. Un enchantement ! En vérité, que connaît-on vraiment de l’œuvre de Max Bruch, hormis son premier concerto pour violon (et, dans une moindre mesure, Kol Nidrei pour violoncelle et orchestre) ? Pratiquement rien… cette semaine Qobuz vous proposera donc de dépasser les frontières de ce premier concerto de 1866, qui connut d’emblée un succès éclatant et planétaire à telle enseigne que le compositeur en conçut quelque amertume et déclara bientôt qu’il était lassé de voir débarquer chez lui des violonistes qui voulaient absolument le lui jouer. Voici donc, en plus de l’inévitable concerto joué par le violoniste né soviétique en 1973 – dorénavant citoyen israélien – Vadim Gluzman, la Romance op. 85 initialement conçue pour alto mais ici jouée au violon, suivie du bien trop rare quintette à cordes de 1918, un ouvrage conçu certes au début du XXe siècle mais que l’on imaginerait également à sa place cinquante ans plus tôt… la malédiction de Bruch à qui l’on a souvent reproché de n’être pas en phase avec son temps : qu’importe, si la musique est belle ? © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Vadim Gluzman
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Dans l'actualité...