Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Leila Schayegh - Brahms : Violin Sonatas

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms : Violin Sonatas

Leila Schayegh - Jan Schultsz

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Les sonates pour violon et piano de Brahms furent soumises à un dur criblage d’autocritique qui n’en laissa passer que trois, datant d’un âge mature et contemporaines, respectivement, du Concerto pour violon, du Trio pour piano en ut mineur et de la Sonate pour violoncelle No. 2. D’autres échos, intimes, y résonnent, provenant de lieder sur des poèmes de Klaus Groth. Cette atmosphère romantique d’un Brahms amoureux se reflète dans le jeu des interprètes de ce nouvel enregistrement Glossa : la violoniste Leila Schayegh et le pianiste Jan Schultsz. Schayegh joue sur une copie d’un violon d’époque avec un archet original du milieu du XIXe, tandis que le piano de Schultsz est un Streicher original de 1879. Les deux instrumentistes se proposent de récupérer la tradition interprétative que Brahms, évidemment, connaissait. Schayegh et Schultsz ont travaillé avec Clive Brown et Neal Peres da Costa afin de recréer « l'esprit au-delà de la lettre morte de la partition », en se focalisant avec le plus grand soin sur les questions interprétatives de la musique de cette époque. Et bien entendu, tout en nous offrant une réponse émotionnelle intuitive au lyrisme des deux premières sonates et au climat plus sombre de la Troisième qui imprègnent la musique de la fin du XIXe siècle. © Glossa


« [...] La Suissesse signe la première version du genre complètement convaincante [...] Les interprètes [...] dialoguent avec une liberté proprement inouïe, sans garder les yeux rivés sur le texte imprimé. [...] Le pianiste sait pertinemment où rejoindre sa partenaire pour épouser et renforcer sa ligne lorsque la musique l'exige. S'il faut plusieurs écoutes pour faire le tour des idées induites par cette nouvelle approche, on saisit la poésie qui en émane dès la première audition. Cerise sur le gâteau, [...] chaque transition sonne comme l'évidence même, et l'architecture tient debout toute seule dans l'enchaînement des sections [...] » (Diapason, novembre 2018 / Nicolas Derny)

Plus d'info

Brahms : Violin Sonatas

Leila Schayegh

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen"

1
I. Vivace ma non troppo 00:09:47

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

2
II. Adagio 00:06:21

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

3
III. Allegro molto moderato 00:08:07

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Violin Sonata No. 2 in A major, Op. 100

4
I. Allegro amabile 00:08:02

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

5
II. Andante tranquillo - Vivace 00:05:27

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

6
III. Allegro grazioso (quasi andante) 00:05:16

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Violin Sonata No. 3 in D minor, Op. 108

7
I. Allegro 00:07:57

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

8
II. Adagio 00:03:53

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

9
III. Un poco presto e con sentimento 00:03:05

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

10
IV. Presto agitato 00:06:12

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Johannes Brahms, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Violin Sonata in A Minor "F-A-E"

11
I. Allegro in A Minor (Albert Hermann Dietrich) 00:05:27

Leila Schayegh, Violin - Jan Schultsz, Piano - Albert Dietrich, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Descriptif de l'album

Les sonates pour violon et piano de Brahms furent soumises à un dur criblage d’autocritique qui n’en laissa passer que trois, datant d’un âge mature et contemporaines, respectivement, du Concerto pour violon, du Trio pour piano en ut mineur et de la Sonate pour violoncelle No. 2. D’autres échos, intimes, y résonnent, provenant de lieder sur des poèmes de Klaus Groth. Cette atmosphère romantique d’un Brahms amoureux se reflète dans le jeu des interprètes de ce nouvel enregistrement Glossa : la violoniste Leila Schayegh et le pianiste Jan Schultsz. Schayegh joue sur une copie d’un violon d’époque avec un archet original du milieu du XIXe, tandis que le piano de Schultsz est un Streicher original de 1879. Les deux instrumentistes se proposent de récupérer la tradition interprétative que Brahms, évidemment, connaissait. Schayegh et Schultsz ont travaillé avec Clive Brown et Neal Peres da Costa afin de recréer « l'esprit au-delà de la lettre morte de la partition », en se focalisant avec le plus grand soin sur les questions interprétatives de la musique de cette époque. Et bien entendu, tout en nous offrant une réponse émotionnelle intuitive au lyrisme des deux premières sonates et au climat plus sombre de la Troisième qui imprègnent la musique de la fin du XIXe siècle. © Glossa


« [...] La Suissesse signe la première version du genre complètement convaincante [...] Les interprètes [...] dialoguent avec une liberté proprement inouïe, sans garder les yeux rivés sur le texte imprimé. [...] Le pianiste sait pertinemment où rejoindre sa partenaire pour épouser et renforcer sa ligne lorsque la musique l'exige. S'il faut plusieurs écoutes pour faire le tour des idées induites par cette nouvelle approche, on saisit la poésie qui en émane dès la première audition. Cerise sur le gâteau, [...] chaque transition sonne comme l'évidence même, et l'architecture tient debout toute seule dans l'enchaînement des sections [...] » (Diapason, novembre 2018 / Nicolas Derny)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Leila Schayegh
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...