Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vadim Gluzman - Brahms: Violin Concerto in D Major, Op. 77 & Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms: Violin Concerto in D Major, Op. 77 & Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen"

Vadim Gluzman

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Brahms: Violin Concerto in D Major, Op. 77 & Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen"

Vadim Gluzman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin Concerto in D Major, Op. 77 (Johannes Brahms)

1
Violin Concerto in D Major, Op. 77: I. Allegro non troppo (cadenza by J. Joachim)
00:22:38

Vadim Gluzman, Performer - Luzerner Sinfonieorchester, Orchestra - James Gaffigan, Conductor - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

2
Violin Concerto in D Major, Op. 77: II. Adagio
00:08:43

Vadim Gluzman, Performer - Luzerner Sinfonieorchester, Orchestra - James Gaffigan, Conductor - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

3
Violin Concerto in D Major, Op. 77: III. Allegro giocoso, ma non troppo vivace
00:08:13

Vadim Gluzman, Performer - Luzerner Sinfonieorchester, Orchestra - James Gaffigan, Conductor - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen" (Johannes Brahms)

4
Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen": I. Vivace, ma non troppo
00:11:00

Vadim Gluzman, Performer - Angela Yoffe, Performer - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

5
Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen": II. Adagio
00:07:18

Vadim Gluzman, Performer - Angela Yoffe, Performer - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

6
Violin Sonata No. 1 in G Major, Op. 78 "Regen": III. Allegro molto moderato
00:09:00

Vadim Gluzman, Performer - Angela Yoffe, Performer - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

Violin Sonata in A Minor, WoO 2 "F-A-E" (Johannes Brahms)

7
Violin Sonata in A Minor, WoO 2 "F-A-E": III. Scherzo in C Minor
00:05:56

Vadim Gluzman, Performer - Angela Yoffe, Performer - Johannes Brahms, Composer

2017 BIS

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Vadim Gluzman

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...