Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

András Schiff - Brahms: Piano Concertos

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms: Piano Concertos

András Schiff, Orchestra Of The Age Of Enlightenment

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Ce nouvel enregistrement des Concertos pour piano de Brahms a bien des chances de faire date pour toutes sortes de (bonnes) raisons parmi lesquelles se détachent les personnalités des interprètes et l’entrée d’un répertoire inhabituel au catalogue de ECM, le prestigieux label fondé en 1969 par Manfred Eicher pour promouvoir la musique de notre temps. D’autres critères entrent en jeu comme le fait que le pianiste est également le chef d’orchestre pour des œuvres qui exigent pourtant un grand travail de mise en place pour l’un comme pour l’autre. Enfin, et ce n’est pas le moindre attrait de cet enregistrement captivant, le fait de jouer cette musique sur instruments d’époque. Ici, The Orchestra Of The Age Of Enlightenment (Orchestre de l'Age des Lumières) se mêle aux sonorités d’un superbe piano Blüthner construit autour de 1859 à Leipzig, la date restant incertaine à la suite de la destruction de presque toutes les archives du fabricant pendant la Seconde Guerre mondiale.



À la fluidité du jeu inspiré d’András Schiff répond la mécanique légère du piano aux sonorités parfois cristallines, mais avec toute la force (spécialement dans le registre des basses et des aigus) du vénérable instrument dont Brahms lui-même aurait pu jouer. Enregistrés en décembre 2019 dans les studios d’Abbey Road à Londres, ces deux concertos bénéficient d’une prise de son mettant particulièrement en valeur le dialogue du pianiste et de l’orchestre, ce dernier brillant des feux de la passion dès le puissant tutti d’entrée du Concerto en ré mineur, jusqu’aux joyeuses dernières mesures du Concerto en si bémol majeur. Ils ne sont pas nombreux les enregistrements qui viennent remettre les pendules à l’heure. Splendide ! © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Brahms: Piano Concertos

András Schiff

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto No. 1 in D minor, Op. 15 (Johannes Brahms)

1
1. Maestoso
00:22:06

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

2
2. Adagio
00:11:57

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

3
3. Rondo. Allegro non troppo
00:12:55

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

Piano Concerto No. 2 in B flat major, Op. 83 (Johannes Brahms)

4
1. Allegro non troppo
00:17:43

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

5
2. Allegro appassionato
00:09:30

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

6
3. Andante
00:10:06

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

7
4. Allegretto grazioso
00:10:16

Orchestra Of The Age Of Enlightenment, Orchestra, MainArtist - Johannes Brahms, Composer - András Schiff, Conductor/Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Stephan Schellmann, Mixer, Engineer, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John Barrett, Balance Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 2021 ECM Records GmbH

Descriptif de l'album

Ce nouvel enregistrement des Concertos pour piano de Brahms a bien des chances de faire date pour toutes sortes de (bonnes) raisons parmi lesquelles se détachent les personnalités des interprètes et l’entrée d’un répertoire inhabituel au catalogue de ECM, le prestigieux label fondé en 1969 par Manfred Eicher pour promouvoir la musique de notre temps. D’autres critères entrent en jeu comme le fait que le pianiste est également le chef d’orchestre pour des œuvres qui exigent pourtant un grand travail de mise en place pour l’un comme pour l’autre. Enfin, et ce n’est pas le moindre attrait de cet enregistrement captivant, le fait de jouer cette musique sur instruments d’époque. Ici, The Orchestra Of The Age Of Enlightenment (Orchestre de l'Age des Lumières) se mêle aux sonorités d’un superbe piano Blüthner construit autour de 1859 à Leipzig, la date restant incertaine à la suite de la destruction de presque toutes les archives du fabricant pendant la Seconde Guerre mondiale.



À la fluidité du jeu inspiré d’András Schiff répond la mécanique légère du piano aux sonorités parfois cristallines, mais avec toute la force (spécialement dans le registre des basses et des aigus) du vénérable instrument dont Brahms lui-même aurait pu jouer. Enregistrés en décembre 2019 dans les studios d’Abbey Road à Londres, ces deux concertos bénéficient d’une prise de son mettant particulièrement en valeur le dialogue du pianiste et de l’orchestre, ce dernier brillant des feux de la passion dès le puissant tutti d’entrée du Concerto en ré mineur, jusqu’aux joyeuses dernières mesures du Concerto en si bémol majeur. Ils ne sont pas nombreux les enregistrements qui viennent remettre les pendules à l’heure. Splendide ! © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Chopin : Piano Concertos

Benjamin Grosvenor

Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor

Chopin: Etudes

Maurizio Pollini

Chopin: Etudes Maurizio Pollini

Frédéric Chopin : Polonaises

Rafal Blechacz

Chopin : Nocturnes

Fazil Say

Chopin : Nocturnes Fazil Say
À découvrir également
Par András Schiff

Johannes Brahms: Clarinet Sonatas

András Schiff

J.S. Bach: Das Wohltemperierte Clavier

András Schiff

Beethoven : The Piano Sonatas (Live)

András Schiff

J. S. Bach: Partitas Nos. 1-6, BWV 825-830

András Schiff

Schubert : Sonatas & Impromptus

András Schiff

Playlists

Dans la même thématique...

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Dans l'actualité...