Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nathalie Stutzmann - Brahms/Lieder

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms/Lieder

Nathalie Stutzmann

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Brahms/Lieder

Nathalie Stutzmann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Meine Liebe ist grün, Op. 63/5
00:01:43

Felix Schumann, Lyricist - Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

2
Der Gang zum Liebchen, Op. 48/1: Es glänzt der Mond nieder
00:01:53

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

3
Sapphische Ode, Op. 94/4: Rosen brach ich Nachts mir am dunklen Hage
00:02:33

Inger Södergren, Piano - Harvey Schmidt, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

4
Von ewiger Liebe, Op. 43/1: Dunkel, wie dunkel in Wald und in Feld
00:04:52

Wentzig, Lyricist - Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

5
Verzagen, Op. 72/4: Ich sitz am Strande der rauschenden See
00:02:43

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Lemcke, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

6
Wie Melodien zieht es mir leise durch den Sinn, Op. 105/1
00:01:51

Inger Södergren, Piano - Klaus Groth, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

7
Vergebliches Ständchen, Op. 84/4: Guten Abend, mein Schatz
00:01:44

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

8
Mädchenlied, Op. 107/5: Auf die Nacht in der Spinnstub'n
00:01:47

Inger Södergren, Piano - Paul Heyse, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

9
Unbewegte laue Luft, Op. 57/8
00:04:05

Inger Södergren, Piano - Georg Friedrich Daumer, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

10
Die Mainacht, Op. 43/2: Wann der silberne Mond
00:03:46

Inger Södergren, Piano - Ludwig Heinrich Christoph Hölty, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

11
Ständchen, Op. 106/1: Der Mond steht über dem Berge
00:01:49

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Franz Kugler, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

12
An eine Äolsharfe, Op. 19/5: Angelehnt an die Efeuwand
00:04:27

Inger Södergren, Piano - Eduard Mörike, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

13
Wie rafft ich mich auf in der Nacht, Op. 32/1
00:04:29

Inger Södergren, Piano - August Graf von Platen, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

14
Botschaft, Op. 47/1: Wehe, Lüftchen, lind und lieblich
00:02:03

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P)1997 BMG Entertainment

15
Heimweh II, Op. 63/8: O wüßt ich doch den Weg zurück
00:03:34

Inger Södergren, Piano - Klaus Groth, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

16
Immer leiser wird mein Schlummer, Op. 105/2
00:04:09

Inger Södergren, Piano - Hermann Lingg, Lyricist - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

Vier ernste Gesänge, Op. 121: Denn es gehet dem Menschen wie dem Vieh, Op. 121/1 (Johannes Brahms)

17
Vier ernste Gesänge, Op. 121: Denn es gehet dem Menschen wie dem Vieh, Op. 121/1
00:04:47

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

18
Vier ernste Gesänge, Op. 121: Ich wandte mich und sahe an alle, Op. 121/2
00:04:14

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

19
Vier ernste Gesänge, Op. 121: O Tod, wie bitter bist du, Op. 121/3
00:04:19

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

20
Vier ernste Gesänge, Op. 121: Wenn ich mit Menschen- und mit Engelszungen redete, Op. 121/4
00:05:13

Inger Södergren, Piano - Teije Van Geest, Producer - Johannes Brahms, Composer - Traditional, Lyricist - Nathalie Stutzmann, Contralto

(P) 1997 BMG Entertainment

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Nathalie Stutzmann

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Sofia Coppola on air

A l'occasion des 20 ans de la sortie de son film “Virgin Suicides”, Qobuz passe en revue quelques grands moments musicaux de la filmographie de Sofia Coppola, à travers ses collaborations avec le duo français Air ou Thomas Mars du groupe Phoenix.

Dans l'actualité...