Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pauline Croze - Bossa Nova

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bossa Nova

Pauline Croze

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quatre ans après Le Prix de l'Eden, Pauline Croze émet son quatrième album, le premier à être constitué de reprises et, en l'occurrence, consacré à la bossa nova. Dans un créneau encombré depuis le succès de Chambre Avec Vue d'Henri Salvador, vendu à plus d'un million d'exemplaires en 2000.

Sans viser un tel score ou chercher à monopoliser les hit-parades, l'interprète de « Mise à nu » préfère, en toute simplicité, donner sa propre version d'un style qui a le vent en poupe et, par la même, rendre hommage à de prestigieux prédécesseurs qui ont adapté les classiques de la chanson brésilienne dans les décennies précédentes.

Ainsi, à sa manière délicate, la chanteuse francilienne pose son timbre cristallin et sa cadence sensuelle sur ces adaptations de joyaux comme « Tu verras » de Claude Nougaro, « Les eaux de mars » de Georges Moustaki, « Samba Saravah » de Pierre Barouh, le « Jardin d'hiver » du précité Henri Salvador et son étonnante scansion reggae ou « La fille d'Ipanema », popularisé dans l'Hexagone par Jacqueline François et Nana Mouskouri. Sur « Voce Abusou », qui a inspiré « Fais comme l'oiseau » à Michel Fugain, la frêle demoiselle unit les couplets francophones au refrain lusophone, choeurs célestes compris.

Avant ces belles interprétations, confondantes de naturel, c'est avec facétie que Pauline Croze ouvre le recueil sur un sample de disque rayé, dans sa version de « La Rua Madureira » du regretté Nino Ferrer. La réussite de ce qui est une rencontre loin d'être fortuite tient aussi aux trois interprétations, par des artistes qualifiés, dans la langue d'origine : la grande Flavia Coelho sur le « Essa Moça Ta Differente » de Chico Buarque, Vinicius Cantuaria sur la samba « A Felicidade » de l'immense Antonio Carlos Jobim et Bruno Ferreira sur le doucement cuivré « Chorando Sim » du méconnu Almeidinha, entendu dans le film L'homme de Rio (1964). C'est sur « La chanson d'Orphée (Manha do Carnaval) », composée par Luiz Bonfa pour le film qui a lancé le genre, Orfeu Negro (1959), que se clôt en beauté cet album simple et dépaysant.
© Music-Story

Plus d'informations

Bossa Nova

Pauline Croze

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
La Rua Madureira
00:03:17

Nino Ferrer, MusicPublisher - Pauline Croze, MainArtist - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

2
Tu verras
00:03:29

Pauline Croze, MainArtist - Richard Minier, Producer - Marola Edicoes Musicais Limited, MusicPublisher

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

3
Les eaux de Mars
00:02:59

Pauline Croze, MainArtist - Corcovado Music Corp., MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

4
Essa Moca Ta Diferente
00:03:00

Flavia Coelho, FeaturedArtist - Pauline Croze, MainArtist - Marola Edicoes Musicais Ltda, MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

5
Voce Abusou
00:03:05

Pauline Croze, MainArtist - Universal Music, MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

6
Samba Saravah
00:02:50

Pauline Croze, MainArtist - Richard Minier, Producer - Editions Saravah, MusicPublisher

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

7
Chorando Sim
00:03:38

Bruno Ferreira, FeaturedArtist - Pauline Croze, MainArtist - Richard Minier, Producer - EMI Music Publishing France S.A., MusicPublisher - Pigalle Intersong Editions Musicales Sarl., MusicPublisher

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

8
Jardin d'hiver
00:02:57

Keren Ann Zeidel, MusicPublisher - Pauline Croze, MainArtist - Richard Minier, Producer - Bambi rose, MusicPublisher

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

9
A Felicidade
00:03:07

Vinicius Cantuaria, FeaturedArtist - Pauline Croze, MainArtist - Meridian Editions, MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

10
La fille d'Ipanema
00:02:26

Pauline Croze, MainArtist - UNIVERSAL DUCHESS MUSIC CORPORATION, MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

11
La chanson d'Orphée (Manha Do Carnaval)
00:03:06

Pauline Croze, MainArtist - Meridian Editions, MusicPublisher - Richard Minier, Producer

(C) 2016 Un Plan Simple (P) 2016 Un Plan Simple

Descriptif de l'album

Quatre ans après Le Prix de l'Eden, Pauline Croze émet son quatrième album, le premier à être constitué de reprises et, en l'occurrence, consacré à la bossa nova. Dans un créneau encombré depuis le succès de Chambre Avec Vue d'Henri Salvador, vendu à plus d'un million d'exemplaires en 2000.

Sans viser un tel score ou chercher à monopoliser les hit-parades, l'interprète de « Mise à nu » préfère, en toute simplicité, donner sa propre version d'un style qui a le vent en poupe et, par la même, rendre hommage à de prestigieux prédécesseurs qui ont adapté les classiques de la chanson brésilienne dans les décennies précédentes.

Ainsi, à sa manière délicate, la chanteuse francilienne pose son timbre cristallin et sa cadence sensuelle sur ces adaptations de joyaux comme « Tu verras » de Claude Nougaro, « Les eaux de mars » de Georges Moustaki, « Samba Saravah » de Pierre Barouh, le « Jardin d'hiver » du précité Henri Salvador et son étonnante scansion reggae ou « La fille d'Ipanema », popularisé dans l'Hexagone par Jacqueline François et Nana Mouskouri. Sur « Voce Abusou », qui a inspiré « Fais comme l'oiseau » à Michel Fugain, la frêle demoiselle unit les couplets francophones au refrain lusophone, choeurs célestes compris.

Avant ces belles interprétations, confondantes de naturel, c'est avec facétie que Pauline Croze ouvre le recueil sur un sample de disque rayé, dans sa version de « La Rua Madureira » du regretté Nino Ferrer. La réussite de ce qui est une rencontre loin d'être fortuite tient aussi aux trois interprétations, par des artistes qualifiés, dans la langue d'origine : la grande Flavia Coelho sur le « Essa Moça Ta Differente » de Chico Buarque, Vinicius Cantuaria sur la samba « A Felicidade » de l'immense Antonio Carlos Jobim et Bruno Ferreira sur le doucement cuivré « Chorando Sim » du méconnu Almeidinha, entendu dans le film L'homme de Rio (1964). C'est sur « La chanson d'Orphée (Manha do Carnaval) », composée par Luiz Bonfa pour le film qui a lancé le genre, Orfeu Negro (1959), que se clôt en beauté cet album simple et dépaysant.
© Music-Story

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Pauline Croze
Le monde Pauline Croze
Pauline Croze Pauline Croze
Ne rien faire Pauline Croze
Le prix de l'eden Pauline Croze
Kim Pauline Croze

Playlists

Dans la même thématique...
Agora Bebel Gilberto
African Rumba Various Artists
Lazare et Cécile Anne Sylvestre
Buena Vista Social Club Buena Vista Social Club
Oumniya Souad Massi
Les Grands Angles...
Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Fela, pape de l’afrobeat

Fusion des rythmes de l’ouest africain, de la soul, du funk et du jazz, l’afrobeat de son chamanique créateur disparu il y a 20 ans, influence encore aujourd’hui des hordes de musiciens. Brasier de cuivres et concentré de rythmes : et Fela Anikulapo Kuti inventa la transe la plus bouillonnante des années 70 et 80.

Dans l'actualité...