Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Concerto Scirocco - Bernardi : Lux Æterna. Ein Salzburger Requiem

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bernardi : Lux Æterna. Ein Salzburger Requiem

Voces Suaves - Concerto Scirocco

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après avoir redécouvert la musique de Giovanni Croce, maestro di cappella à la cathédrale Saint-Marc de Venise, les ensembles Voces Suaves et Concerto Scirocco nous emmènent à Salzbourg et mettent en lumière le compositeur Stefano Bernardi, né à Vérone et contemporain de Monteverdi. Bernardi atteignit le sommet de sa carrière à Salzbourg, quand il fut nommé premier Kapellmeister de la nouvelle cathédrale, poste qu’il occupa de 1628 à 1634.
Bernardi contribua grandement à l’intégration du "nuovo stile" italien à Salzbourg, en particulier de caractéristiques comme la polychoralité et le "stile concertato", et peut donc être considéré comme l’ancêtre musical de musiciens salzbourgeois plus récents et plus célèbres. Son Requiem majestueux, dont le manuscrit est conservé dans les archives de la cathédrale de Salzbourg, témoigne de la carrure exceptionnelle de sa musique. La Sequentia est particulièrement impressionnante, qui forme le cœur de l’œuvre et s’ouvre avec une section Dies irae élaborée, basée sur la fameuse séquence. Le Requiem ainsi qu’un certain nombre de motets, litanies de Bernardi complétant le programme sont enregistrés ici en première mondiale. © Arcana


« [...] les timbres des deux ensembles se conjugent admirablement. Cordes frottées, cuivres, orgue et dulciane donnent ainsi un relief extraordinaire aux œuvres concertantes, sans jamais nuire à la parfaite transparence de la polyphonie.» (Diapason, février 2020 / Guillaume Bunel)

Plus d'informations

Bernardi : Lux Æterna. Ein Salzburger Requiem

Concerto Scirocco

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Missa pro defunctis (Stefano Bernardi)

1
I. Introitus
Voces Suaves
00:05:13

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

2
II. Kyrie eleison
Voces Suaves
00:02:52

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

3
III. Sequentia
Voces Suaves
00:15:51

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

4
IV. Offertorium
Voces Suaves
00:06:19

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

5
V. Sanctus
Voces Suaves
00:03:08

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

6
VI. Agnus Dei
Voces Suaves
00:02:09

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

7
VII. Communio
Voces Suaves
00:03:08

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

8
VIII. Libera me, Domine
Voces Suaves
00:03:17

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

9
Sinfonia terza concertata
Concerto Scirocco
00:03:04

Stefano Bernardi, Composer - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

10
Ad te, Domine, levavi animam meam
Voces Suaves
00:02:47

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

11
Sinfonia quarta concertata
Concerto Scirocco
00:03:32

Stefano Bernardi, Composer - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

12
Letanie a 4 concertate
Voces Suaves
00:08:51

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

13
Sinfonia seconda concertata
Concerto Scirocco
00:02:36

Stefano Bernardi, Composer - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

14
De profundis clamavi ad te, Domine
Voces Suaves
00:05:28

Stefano Bernardi, Composer - Voces Suaves, MainArtist - Concerto Scirocco, MainArtist

2019 Outhere Music France 2019 Outhere Music France

Descriptif de l'album

Après avoir redécouvert la musique de Giovanni Croce, maestro di cappella à la cathédrale Saint-Marc de Venise, les ensembles Voces Suaves et Concerto Scirocco nous emmènent à Salzbourg et mettent en lumière le compositeur Stefano Bernardi, né à Vérone et contemporain de Monteverdi. Bernardi atteignit le sommet de sa carrière à Salzbourg, quand il fut nommé premier Kapellmeister de la nouvelle cathédrale, poste qu’il occupa de 1628 à 1634.
Bernardi contribua grandement à l’intégration du "nuovo stile" italien à Salzbourg, en particulier de caractéristiques comme la polychoralité et le "stile concertato", et peut donc être considéré comme l’ancêtre musical de musiciens salzbourgeois plus récents et plus célèbres. Son Requiem majestueux, dont le manuscrit est conservé dans les archives de la cathédrale de Salzbourg, témoigne de la carrure exceptionnelle de sa musique. La Sequentia est particulièrement impressionnante, qui forme le cœur de l’œuvre et s’ouvre avec une section Dies irae élaborée, basée sur la fameuse séquence. Le Requiem ainsi qu’un certain nombre de motets, litanies de Bernardi complétant le programme sont enregistrés ici en première mondiale. © Arcana


« [...] les timbres des deux ensembles se conjugent admirablement. Cordes frottées, cuivres, orgue et dulciane donnent ainsi un relief extraordinaire aux œuvres concertantes, sans jamais nuire à la parfaite transparence de la polyphonie.» (Diapason, février 2020 / Guillaume Bunel)

Détails de l'enregistrement original : Recorded February 2019, Stadtkirche St. Martin, Rheinfelden (Switzerland)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Martha Argerich - Debut Recital

Martha Argerich

Chopin: Piano Concerto No. 1 / Liszt: Piano Concerto No. 1

Martha Argerich

Martha Argerich and Friends Live from Lugano 2015

Martha Argerich

À découvrir également
Par Concerto Scirocco

Picchi: Canzoni da sonar con ogni sorte d'istromenti

Concerto Scirocco

Playlists

Dans la même thématique...

Brahms: Piano Concertos

András Schiff

Brahms: Piano Concertos András Schiff

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cette artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dans l'actualité...