Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Belcea Quartet - Berg, Webern & Schönberg : Chamber Music

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Berg, Webern & Schönberg : Chamber Music

Belcea Quartet - Nicolas Bone - Antônio Meneses

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Vrai, la musique de la Seconde école de Vienne n’est pas nécessairement celle que l’on écoute en accompagnement d’un dîner aux chandelles. Même si… La Nuit transfigurée de Schönberg pourrait très bien s’accommoder de cette intimité sensuelle, car c’est encore là le Schönberg tonal, postromantique, lyrique en diable. Quant à Webern, dont les œuvres majeures ne dépassent pas une poignée de minutes, voire de secondes, le Quatuor Belcea nous en propose le Mouvement lent pour quatuor de 1905, un ouvrage de quasiment dix minutes de romantisme échevelé qui n’a rien à voir avec le Webern plus tardif, plus épuré (plus sec, diront d’aucuns), plus concentré. Webern plus épuré que l’on retrouve, par contre, dans les Cinq mouvements pour quatuor dont l’accord avec les mets dudit dîner aux chandelles évoquera plutôt les oursins, ou la cuisine nouvelle minimaliste – même si les aspects postromantiques n’ont pas encore entièrement disparu, l’on n’est « qu’en » 1909. Quant à la Suite lyrique de Berg, elle porte parfaitement son nom même si le lyrisme que déploie le compositeur s’étire jusque dans les extrêmes de l’acception du mot. Mais les phrases, amples et mouvantes, portent bel et bien cette caractéristique intimement mélodique et théâtrale qui différencie Berg des deux autres représentants viennois. Le présent album s’achève donc avec la très romantique Nuit transfigurée en question, dans sa version pour sextuor à cordes, avec la complicité en particulier du violoncelliste Antônio Meneses. © SM/Qobuz


« [...] Les Belcea au mieux de leur forme, dans un programme exigeant et parfaitement maîtrisé. [...] Si le geste est intense et engagé, les Belcea proposent également [...] des palettes de couleurs et de nuances [...] qu'on ne leur connaissait pas. [...] Les Belcea montrent avec ce beau programme qu'ils entament un nouveau pan de leur carrière discographique.» (Classica, décembre 2015 / Antoine Mignon)


« Le couplage se révèle idéal entre le chef-d'œuvre juvénile de Schönberg, Verklärte Nacht, et la Suite lyrique. [...] Les interprétations du Quatuor Belcea fascinent par leur raffinement, leur sensualité subtilement exacerbée, leurs violents contrastes dynamiques et un jeu privilégiant la variété des timbres.» (Diapason, décembre 2015 / Patrick Szersnovicz)

Plus d'info

Berg, Webern & Schönberg : Chamber Music

Belcea Quartet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Langsamer Satz für Streichquartett (Anton Webern)

1
Langsamer Satz für Streichquartett 00:09:19

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

Fünf Sätze für Streichquartett, Op. 5 (Anton Webern)

2
I. Heftig bewegt 00:02:39

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

3
II. Sehr langsam 00:02:43

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

4
III. Sehr lebhaft 00:00:42

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

5
IV. Sehr langsam 00:01:50

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

6
V. In zarter Bewegung 00:03:48

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

Lyrische Suite (Alban Berg)

7
I. Allegretto gioviale 00:03:11

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

9
III. Allegro Misterioso 00:03:04

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

10
IV. Adagio appassionato 00:06:28

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

11
V. Presto delirando 00:04:29

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

12
VI. Largo desolato 00:07:04

Quatuor Belcea - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

Verklärte Nacht, Op. 4 (Arnold Schönberg)

13
I. Sehr langsam 00:06:07

Quatuor Belcea - Nicolas Bone, Viola - Antonio Meneses, Cello - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

15
III. Schwer betont 00:02:21

Quatuor Belcea - Nicolas Bone, Viola - Antonio Meneses, Cello - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

16
IV. Sehr breit und langsam 00:09:13

Quatuor Belcea - Nicolas Bone, Viola - Antonio Meneses, Cello - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

17
V. Sehr ruhig 00:04:03

Quatuor Belcea - Nicolas Bone, Viola - Antonio Meneses, Cello - Anton Webern, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2014 & 2015 Belcea Quartet / Outhere Music France

Descriptif de l'album

Vrai, la musique de la Seconde école de Vienne n’est pas nécessairement celle que l’on écoute en accompagnement d’un dîner aux chandelles. Même si… La Nuit transfigurée de Schönberg pourrait très bien s’accommoder de cette intimité sensuelle, car c’est encore là le Schönberg tonal, postromantique, lyrique en diable. Quant à Webern, dont les œuvres majeures ne dépassent pas une poignée de minutes, voire de secondes, le Quatuor Belcea nous en propose le Mouvement lent pour quatuor de 1905, un ouvrage de quasiment dix minutes de romantisme échevelé qui n’a rien à voir avec le Webern plus tardif, plus épuré (plus sec, diront d’aucuns), plus concentré. Webern plus épuré que l’on retrouve, par contre, dans les Cinq mouvements pour quatuor dont l’accord avec les mets dudit dîner aux chandelles évoquera plutôt les oursins, ou la cuisine nouvelle minimaliste – même si les aspects postromantiques n’ont pas encore entièrement disparu, l’on n’est « qu’en » 1909. Quant à la Suite lyrique de Berg, elle porte parfaitement son nom même si le lyrisme que déploie le compositeur s’étire jusque dans les extrêmes de l’acception du mot. Mais les phrases, amples et mouvantes, portent bel et bien cette caractéristique intimement mélodique et théâtrale qui différencie Berg des deux autres représentants viennois. Le présent album s’achève donc avec la très romantique Nuit transfigurée en question, dans sa version pour sextuor à cordes, avec la complicité en particulier du violoncelliste Antônio Meneses. © SM/Qobuz


« [...] Les Belcea au mieux de leur forme, dans un programme exigeant et parfaitement maîtrisé. [...] Si le geste est intense et engagé, les Belcea proposent également [...] des palettes de couleurs et de nuances [...] qu'on ne leur connaissait pas. [...] Les Belcea montrent avec ce beau programme qu'ils entament un nouveau pan de leur carrière discographique.» (Classica, décembre 2015 / Antoine Mignon)


« Le couplage se révèle idéal entre le chef-d'œuvre juvénile de Schönberg, Verklärte Nacht, et la Suite lyrique. [...] Les interprétations du Quatuor Belcea fascinent par leur raffinement, leur sensualité subtilement exacerbée, leurs violents contrastes dynamiques et un jeu privilégiant la variété des timbres.» (Diapason, décembre 2015 / Patrick Szersnovicz)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Belcea Quartet
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Dans l'actualité...