Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Lars Vogt - Beethoven : Piano Concertos Nos. 2 & 4

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven : Piano Concertos Nos. 2 & 4

Lars Vogt - Royal Northern Sinfonia

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Comme son compatriote et aîné Christian Zacharias, le pianiste allemand Lars Vogt, né en 1970, s’adonne avec passion à la direction d’orchestre. Cet album est la dernière pièce composant sa nouvelle intégrale des concertos de Beethoven (y compris le Triple Concerto) qu’il dirige du clavier, à la tête du Royal Nothern Sinfonia, dont il est le directeur musical depuis 2015. Cet orchestre de chambre anglais de « formation Mozart » (quarante musiciens environ), basé à Newcastle, joue avec les plus grands musiciens de la jeune génération d’aujourd’hui. L’enregistrement des six concertos de Beethoven a été réalisé au cours de trois concerts pris d’assaut par le public. On y retrouve tout l’art du pianiste allemand démultiplié par les musiciens de l’orchestre auxquels il infuse sa façon de chanter par des phrasés larges et amples, mais aussi par cette manière particulière de faire rebondir la musique de Beethoven en accentuant systématiquement les syncopes au risque de la surarticuler. L’ensemble est très vivant grâce à un parcours musical constamment inventif au cours duquel le piano et l’orchestre s’adonnent à une brillante conversation. La prise de son privilégie le piano au point de souligner une certaine dureté de l’interprète qui sait heureusement doser le rêve, la réflexion et l’action, éléments essentiel du langage beethovénien.
© François Hudry/QOBUZ/fév. 2018

Plus d'info

Beethoven : Piano Concertos Nos. 2 & 4

Lars Vogt

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Piano Concerto No. 2 in B-Flat Major, Op. 19

1
I. Allegro con brio 00:14:05

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

2
II. Adagio 00:08:24

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

3
III. Rondo: Molto allegro 00:06:18

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

Piano Concerto No. 4 in G major, Op. 58

4
I. Allegro moderato 00:18:47

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

5
II. Andante con moto 00:04:39

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

6
III. Rondo: Vivace 00:09:58

Ludwig van Beethoven, Composer - Lars Vogt, Artist, MainArtist - Royal Northern Sinfonia, Orchestra

(C) 2018 Ondine (P) 2018 Ondine

Descriptif de l'album

Comme son compatriote et aîné Christian Zacharias, le pianiste allemand Lars Vogt, né en 1970, s’adonne avec passion à la direction d’orchestre. Cet album est la dernière pièce composant sa nouvelle intégrale des concertos de Beethoven (y compris le Triple Concerto) qu’il dirige du clavier, à la tête du Royal Nothern Sinfonia, dont il est le directeur musical depuis 2015. Cet orchestre de chambre anglais de « formation Mozart » (quarante musiciens environ), basé à Newcastle, joue avec les plus grands musiciens de la jeune génération d’aujourd’hui. L’enregistrement des six concertos de Beethoven a été réalisé au cours de trois concerts pris d’assaut par le public. On y retrouve tout l’art du pianiste allemand démultiplié par les musiciens de l’orchestre auxquels il infuse sa façon de chanter par des phrasés larges et amples, mais aussi par cette manière particulière de faire rebondir la musique de Beethoven en accentuant systématiquement les syncopes au risque de la surarticuler. L’ensemble est très vivant grâce à un parcours musical constamment inventif au cours duquel le piano et l’orchestre s’adonnent à une brillante conversation. La prise de son privilégie le piano au point de souligner une certaine dureté de l’interprète qui sait heureusement doser le rêve, la réflexion et l’action, éléments essentiel du langage beethovénien.
© François Hudry/QOBUZ/fév. 2018

À propos

Distinctions : 5 de Diapason (1/06/18)

Distinctions : Gramophone Editor's Choice (1/05/18)

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Lars Vogt
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...