Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mark Padmore - Beethoven - Haydn - Mozart : Lieder

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven - Haydn - Mozart : Lieder

Mark Padmore - Kristian Bezuidenhout

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

A l’époque à laquelle Mozart s’installa à Vienne, les années 1780, le concept de « Lied » n’était pas encore bien défini ; entre le Lied « artistique » et le « Volkslied », la chanson populaire, la ligne était assez floue et peu de compositeurs s’étaient penchés sur le genre – alors que les autres genres : musique symphonique, sacrée, de chambre, concertante, lyrique, soliste, étaient déjà développés à l’extrême. En l’on dut attendre les années 1820 pour que le Lied artistique se développe, et en flèche qui plus est, avec Schubert en particulier. On ne s’étonnera donc guère que le répertoire des trois grands classiques, Mozart, Haydn et Beethoven, restent très discrets en la matière, et que les sujets abordés – ainsi que le contenu musical – ne s’échappent guère d’une certaine simplicité. Mais ce qui est simplet chez les mauvais devient quand même génial chez les grands, et les quelques Lieder de Haydn, Mozart et Beethoven sont du plus bel effet. Puis An die Hoffnung (1813) et encore plus An die ferne Geliebte de Beethoven (1816) ouvrent clairement la porte aux nouvelles formes. Le ténor Mark Padmore est ici accompagné par le forte-piano Rosenberg de 1820, joué par le délicat Kristian Bezuidenhout. © SM, Qobuz 2015

Plus d'informations

Beethoven - Haydn - Mozart : Lieder

Mark Padmore

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
She never told her love, Hob.XXVIa:34 00:03:22

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Joseph Haydn, Composer

harmonia mundi usa 2015

2
Hark! what I tell to thee (The Spirit Song), Hob.XXVIa:41 00:05:06

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Joseph Haydn, Composer

harmonia mundi usa 2015

3
Antwort auf die Frage eines Mädchens, Hob.XXVIa:46 00:03:47

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Joseph Haydn, Composer

harmonia mundi usa 2015

4
Das Veilchen, K.476 00:02:29

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi usa 2015

5
Abendempfindung, K.523 00:04:42

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi usa 2015

6
Kantate: Die ihr des unermesslichen Weltalls, K.619 00:06:40

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi usa 2015

7
Mailied No.4, Op.52 00:02:09

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

8
Neue Liebe, neues Leben No. 2, Op. 75 00:02:47

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi 2015

9
Aus Goethes Faust No.3, Op.75 00:02:25

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

10
Adelaide, Op. 46 00:05:42

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

11
Selbstgespräch WoO 114 00:03:18

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

12
Resignation, WoO 149 00:03:11

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

13
An die Hoffnung, Op. 94 00:05:48

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

14
An die ferne Geliebte, Op. 98 00:13:19

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

15
Abendlied unter'm gestirnten Himmel, WoO 150 00:05:22

Mark Padmore, Performer, Primary - Kristian Bezuidenhout, Performer, Primary - Ludwig van Beethoven, Composer

harmonia mundi usa 2015

Descriptif de l'album

A l’époque à laquelle Mozart s’installa à Vienne, les années 1780, le concept de « Lied » n’était pas encore bien défini ; entre le Lied « artistique » et le « Volkslied », la chanson populaire, la ligne était assez floue et peu de compositeurs s’étaient penchés sur le genre – alors que les autres genres : musique symphonique, sacrée, de chambre, concertante, lyrique, soliste, étaient déjà développés à l’extrême. En l’on dut attendre les années 1820 pour que le Lied artistique se développe, et en flèche qui plus est, avec Schubert en particulier. On ne s’étonnera donc guère que le répertoire des trois grands classiques, Mozart, Haydn et Beethoven, restent très discrets en la matière, et que les sujets abordés – ainsi que le contenu musical – ne s’échappent guère d’une certaine simplicité. Mais ce qui est simplet chez les mauvais devient quand même génial chez les grands, et les quelques Lieder de Haydn, Mozart et Beethoven sont du plus bel effet. Puis An die Hoffnung (1813) et encore plus An die ferne Geliebte de Beethoven (1816) ouvrent clairement la porte aux nouvelles formes. Le ténor Mark Padmore est ici accompagné par le forte-piano Rosenberg de 1820, joué par le délicat Kristian Bezuidenhout. © SM, Qobuz 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Mark Padmore
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...