Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Robert Hunger-Bühler - Beethoven: Egmont, Op. 84 (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: Egmont, Op. 84 (Live)

Aapo Hakkinen, Helsinki Baroque Orchestra, Elisabeth Breuer

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Lorsqu’il choisit de mettre en musique le drame de Goethe, Beethoven suit ses propres aspirations. Ce sujet dramatique rêve l'utopie d'une humanité libre, un rêve déjà exalté dans son opéra Fidelio et qui culmine dans sa Neuvième Symphonie. Écrite en 1788, la pièce de Goethe met en scène le comte Egmont, un homme bon et idéaliste, aux prises avec un duc despotique représentant l’envahisseur espagnol dans les Flandres. Arrêté, emprisonné et abandonné, il est condamné à mort. Son martyre apparaît alors comme une victoire contre le pouvoir absolu. Sujet en or pour Beethoven. Plein d'enthousiasme, il envoie sa partition au poète... qui le laisse sans réponse.
On doit à Herbert von Karajan une version complète de cette musique de scène avec la soprano Gundula Janowitz, enregistrée pour la grande « Édition Beethoven » à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur en 1970. Cette nouvelle édition, enregistrée en concert à Helsinki, semble être la première « historiquement renseignée » et sur instruments d’époque. Elle inclue la présence d’un récitant, en l’occurrence l’acteur, metteur en scène et auteur suisse-alémanique Robert Hunger-Bühler, membre du Schauspielhaus de Zürich.
Les productions révolutionnaires de Monteverdi, Haendel et des opéras de Koželuch ont valu à l’Helsinki Chamber Orchestra une grande reconnaissance. Depuis 2011, sa série mensuelle a atteint un public vaste, nouveau et enthousiaste. Une sélection visionnaire de répertoires et d'artistes invités a enflammé le public, du jamais vu dans la musique baroque en Finlande. Parmi les solistes et directeurs invités figurent Franco Fagioli, Isabelle Faust, Reinhard Goebel, Werner Güra, Erich Höbarth, René Jacobs, Sophie Karthäuser, Julia Lezhneva, Riccardo Minasi, Enrico Onofri, Valer Sabadus, Carolyn Sampson, Skip Sempé et Dmitry Sinkovsky. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Beethoven: Egmont, Op. 84 (Live)

Robert Hunger-Bühler

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Incidental Music to Egmont, Op. 84 (Ludwig van Beethoven)

1
Egmont, Op. 84: I. Overture (Live) 00:11:17

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

2
Egmont, Op. 84: II. Die Trommel gerühret (Live) 00:03:50

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Elisabeth Breuer, Artist, MainArtist

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

3
Egmont, Op. 84: III. Entracte I. Andante (Live) 00:05:26

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

4
Egmont, Op. 84: IV. Entracte II. Larghetto (Live) 00:06:03

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

5
Egmont, Op. 84: V. Freudvoll und leidvoll (Live) 00:02:09

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Elisabeth Breuer, Artist, MainArtist

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

6
Egmont, Op. 84: VI. Entracte III. Allegro - Marcia. Vivace (Live) 00:06:26

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

7
Egmont, Op. 84: VII. Entracte IV. Poco sostenuto e risoluto - Larghetto - Andante agitato (Live) 00:04:55

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

8
Egmont, Op. 84: VIII. Clärchens Tod (Live) 00:05:01

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

9
Egmont, Op. 84: IX. Melodrama. Poco sostenuto - Poco vivace - Andante con moto (Live) 00:06:00

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra - Robert Hunger-Bühler, MainArtist,

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

10
Egmont, Op. 84: X. Siegessymphonie. Allegro con brio (Live) 00:01:13

Ludwig van Beethoven, Composer - Aapo Hakkinen, Conductor - Helsinki Baroque Orchestra, Orchestra, MainArtist

(C) 2019 Ondine (P) 2019 Ondine

Descriptif de l'album

Lorsqu’il choisit de mettre en musique le drame de Goethe, Beethoven suit ses propres aspirations. Ce sujet dramatique rêve l'utopie d'une humanité libre, un rêve déjà exalté dans son opéra Fidelio et qui culmine dans sa Neuvième Symphonie. Écrite en 1788, la pièce de Goethe met en scène le comte Egmont, un homme bon et idéaliste, aux prises avec un duc despotique représentant l’envahisseur espagnol dans les Flandres. Arrêté, emprisonné et abandonné, il est condamné à mort. Son martyre apparaît alors comme une victoire contre le pouvoir absolu. Sujet en or pour Beethoven. Plein d'enthousiasme, il envoie sa partition au poète... qui le laisse sans réponse.
On doit à Herbert von Karajan une version complète de cette musique de scène avec la soprano Gundula Janowitz, enregistrée pour la grande « Édition Beethoven » à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur en 1970. Cette nouvelle édition, enregistrée en concert à Helsinki, semble être la première « historiquement renseignée » et sur instruments d’époque. Elle inclue la présence d’un récitant, en l’occurrence l’acteur, metteur en scène et auteur suisse-alémanique Robert Hunger-Bühler, membre du Schauspielhaus de Zürich.
Les productions révolutionnaires de Monteverdi, Haendel et des opéras de Koželuch ont valu à l’Helsinki Chamber Orchestra une grande reconnaissance. Depuis 2011, sa série mensuelle a atteint un public vaste, nouveau et enthousiaste. Une sélection visionnaire de répertoires et d'artistes invités a enflammé le public, du jamais vu dans la musique baroque en Finlande. Parmi les solistes et directeurs invités figurent Franco Fagioli, Isabelle Faust, Reinhard Goebel, Werner Güra, Erich Höbarth, René Jacobs, Sophie Karthäuser, Julia Lezhneva, Riccardo Minasi, Enrico Onofri, Valer Sabadus, Carolyn Sampson, Skip Sempé et Dmitry Sinkovsky. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Steve Reich, l'animal minimal

Il est l'un des pionniers de la musique minimaliste. Mais aussi l’un des compositeurs contemporains les plus joués. A 80 ans, Steve Reich est une sorte d’intouchable gourou qui ne cesse d’influencer des hordes de musiciens jusque dans la sphère techno. Son évolution personnelle, son rapport au jazz ou aux musiques ethniques mais aussi la transmission de ses œuvres de génération en génération : le New-Yorkais se livre sans langue de bois.

Dans l'actualité...