Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Krystian Zimerman|Beethoven: Complete Piano Concertos

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman, London Symphony Orchestra, Simon Rattle

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

La rareté des enregistrements de studio du pianiste polonais Krystian Zimerman sont dus à son extrême exigence en constituant en même temps un excellent argument de marketing. Le pianiste ne laisse rien au hasard, scrutant les partitions à la loupe en cherchant des réponses à ses questions musicales et organologiques touchant à la fois au style comme à la mécanique et aux possibilités de son instrument. Il ne se déplace dans le monde qu’avec ses propres pianos Steinway, les « démontant » et les remontant lui-même pour chaque concert.

Une première intégrale des Concertos de Beethoven avait été commencée pour le même éditeur à Vienne avec Leonard Bernstein en 1989, malheureusement interrompue par la mort de ce dernier, ce qui avait obligé Zimerman à diriger de son clavier les deux premiers concertos. La proximité de sa vision beethovénienne se rapprochant de celle de Sir Simon Rattle, c’est avec ce dernier qu’il vient d’entreprendre une seconde intégrale, enregistrée cette fois à Londres avec le London Symphony Orchestra. On retrouve, dans ce corpus si varié qui part de la fin du XVIIIe siècle pour entrer de plain-pied dans le Romantisme, le jeu hyper articulé de Krystian Zimerman, qui donne une lisibilité exceptionnelle aux lignes beethovéniennes,. Autour de lui, les fabuleux musiciens anglais chantent et dialoguent sous la direction très lyrique de Rattle, particulièrement attentif aux moindres intentions du pianiste, et il y en a beaucoup.

Si la pandémie mondiale n’a pas modifié l’approche musicale, elle a en revanche profondément contrarié la disposition physique des orchestres. Dans leur splendide écrin de St. Luke’s, une église du XVIIIe siècle située au cœur de Londres et abandonnée au début des années 1960 à la suite d’un terrible effondrement de terrain et réhabilitée pour le London Symphony Orchestra au début du XXIe siècle, les musiciens ont été obligés de se répartir selon la stricte réglementation sanitaire en vigueur. Les écrans de protection entre les pupitres, la distanciation sociale de 1,5 mètre entre les cordes et de 2 mètres entre les bois et les cuivres n’ont pourtant pas eu raison de la cohérence et de la splendeur sonore de cet enregistrement. « J’avais l’impression de souffler des signaux de fumée au dessus d’une montagne », a commenté Rattle, ajoutant que cela nous rappelait « combien la musique de Beethoven est importante et pure, c’est une personne merveilleuse avec laquelle converser à la fin d’une période si étrange ». À l’écoute, le message passe avec une ineffable intensité expressive. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto No. 1 in C major, Op. 15 (Ludwig van Beethoven)

1
I. Allegro con brio
00:13:43

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Largo
00:11:17

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
III. Rondo. Allegro
00:08:54

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Concerto No. 2 in B flat major, Op. 19 (Ludwig van Beethoven)

4
I. Allegro con brio
00:13:48

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
II. Adagio
00:09:07

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
III. Rondo. Molto allegro
00:06:15

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Concerto No. 3 in C minor, Op. 37 (Ludwig van Beethoven)

7
I. Allegro con brio
00:16:00

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

8
II. Largo
00:10:13

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

9
III. Rondo. Allegro
00:09:11

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Concerto No. 4 in G major, Op. 58 (Ludwig van Beethoven)

10
I. Allegro moderato
00:19:12

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

11
II. Andante con moto
00:05:12

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

12
III. Rondo. Vivace
00:10:00

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Concerto No. 5 in E flat major, Op. 73 "Emperor" (Ludwig van Beethoven)

13
I. Allegro
00:20:58

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

14
II. Adagio un poco mosso
00:08:21

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

15
III. Rondo. Allegro
00:10:22

Ludwig van Beethoven, Composer - London Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Neil Hutchinson, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel - Krystian Zimerman, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Simon Rattle, Conductor, MainArtist - Jonathan Stokes, Balance Engineer, StudioPersonnel - Rainer Maillard, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Lukas Kowalski, Mixer, Mastering Engineer, StudioPersonnel

℗ 2021 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

La rareté des enregistrements de studio du pianiste polonais Krystian Zimerman sont dus à son extrême exigence en constituant en même temps un excellent argument de marketing. Le pianiste ne laisse rien au hasard, scrutant les partitions à la loupe en cherchant des réponses à ses questions musicales et organologiques touchant à la fois au style comme à la mécanique et aux possibilités de son instrument. Il ne se déplace dans le monde qu’avec ses propres pianos Steinway, les « démontant » et les remontant lui-même pour chaque concert.

Une première intégrale des Concertos de Beethoven avait été commencée pour le même éditeur à Vienne avec Leonard Bernstein en 1989, malheureusement interrompue par la mort de ce dernier, ce qui avait obligé Zimerman à diriger de son clavier les deux premiers concertos. La proximité de sa vision beethovénienne se rapprochant de celle de Sir Simon Rattle, c’est avec ce dernier qu’il vient d’entreprendre une seconde intégrale, enregistrée cette fois à Londres avec le London Symphony Orchestra. On retrouve, dans ce corpus si varié qui part de la fin du XVIIIe siècle pour entrer de plain-pied dans le Romantisme, le jeu hyper articulé de Krystian Zimerman, qui donne une lisibilité exceptionnelle aux lignes beethovéniennes,. Autour de lui, les fabuleux musiciens anglais chantent et dialoguent sous la direction très lyrique de Rattle, particulièrement attentif aux moindres intentions du pianiste, et il y en a beaucoup.

Si la pandémie mondiale n’a pas modifié l’approche musicale, elle a en revanche profondément contrarié la disposition physique des orchestres. Dans leur splendide écrin de St. Luke’s, une église du XVIIIe siècle située au cœur de Londres et abandonnée au début des années 1960 à la suite d’un terrible effondrement de terrain et réhabilitée pour le London Symphony Orchestra au début du XXIe siècle, les musiciens ont été obligés de se répartir selon la stricte réglementation sanitaire en vigueur. Les écrans de protection entre les pupitres, la distanciation sociale de 1,5 mètre entre les cordes et de 2 mètres entre les bois et les cuivres n’ont pourtant pas eu raison de la cohérence et de la splendeur sonore de cet enregistrement. « J’avais l’impression de souffler des signaux de fumée au dessus d’une montagne », a commenté Rattle, ajoutant que cela nous rappelait « combien la musique de Beethoven est importante et pure, c’est une personne merveilleuse avec laquelle converser à la fin d’une période si étrange ». À l’écoute, le message passe avec une ineffable intensité expressive. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

À découvrir également
Par Krystian Zimerman

Beethoven: Piano Concerto No. 1 in C Major, Op. 15

Krystian Zimerman

Schubert : Piano Sonatas D 959 & 960

Krystian Zimerman

Chopin: Piano Concerto nos. 1 & 2

Krystian Zimerman

Ravel: Piano Concertos; Valses nobles et sentimentales

Krystian Zimerman

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Playlists

Dans la même thématique...

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Les Grands Angles...
Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Suzanne Danco, une soprano sincère et sensible

Disparue en août 2000, la cantatrice belge Suzanne Danco reste bien vivante dans le souvenir des mélomanes à la faveur de nombreuses rééditions, dont le superbe coffret de 8 disques publié par Decca Eloquence Australie. Mozartienne accomplie, la soprano belge fit les beaux jours du Festival d’Aix-en-Provence dès ses débuts en 1948, avant d’enregistrer des versions de référence de Shéhérazade de Ravel avec Ansermet, qui la demandait sans cesse pour toute une série de disques essentiels. Ayant eu la chance de la connaître de très près, l’auteur décrira donc l’artiste comme une amie chère.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dans l'actualité...