Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Grete Pedersen - Bach : The Motets

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bach : The Motets

Norwegian Soloists' Choir, Allegria, Grete Pedersen

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

On ne peut que saluer la parution de nouveaux enregistrements des Motets de Bach, ces singulières œuvres inclassables et à la datation parfois problématique. Le point commun entre les Motets qui nous sont parvenus (car beaucoup auraient été perdus) semble être la conception purement chorale de bout en bout du discours musical, l’absence d’instrumentation – si on les donne avec instruments, ces derniers ne font que doubler les parties chorales (hormis pour le BWV118, initialement considérée comme une cantate puisque écrite avec un petit accompagnement instrumental, mais la forme reste celle d’un court motet, d’où l’hésitation à la classer comme l’un ou l’autre) –, l’archaïsme délibéré du propos, et la destination probablement funèbre de la majorité d’entre eux. Le Chœur des solistes norvégiens (Det Norske Solistkor) est l’un des principaux ensembles musicaux de Norvège et l’un des meilleurs chœurs de chambre d’Europe. Le chœur est tout aussi à l’aise avec le répertoire classique/romantique qu’avec la musique contemporaine et fait de fréquentes excursions dans la musique dérivée du folklore des œuvres romantiques nationales. L’ensemble a été fondé en 1950 par le compositeur Knut Nystedt qui en fut le chef pendant quatre décennies. En 1990, Grete Pedersen lui a succédé, et c’est elle qui dirige tout ce beau monde – augmenté de L’Ensemble Allegria, tout aussi norvégien – pour ce passionnant et bel enregistrement. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Bach : The Motets

Grete Pedersen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Komm, Jesu, komm, BWV 229 (Johann Sebastian Bach)

1
Komm, Jesu, komm
00:06:53

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

2
Drum schliess ich mich in deine Hände
00:01:30

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Fürchte dich nicht, ich bin bei dir, BWV 228 (Johann Sebastian Bach)

3
Fürchte dich nicht, ich bin bei dir, BWV 228
00:08:10

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Der Geist hilft unsrer Schwachheit auf, BWV 226 (Johann Sebastian Bach)

4
Der Geist hilft unser Schwachheit auf
00:03:19

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

5
Der aber die Herzen forschet
00:02:10

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

6
Du heilige Brunst, süsser Trost
00:01:55

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Jesu, meine Freude, BWV 227 (Johann Sebastian Bach)

7
Jesu, meine Freude
00:01:12

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

8
Es ist nun nichts Verdammliches an denen
00:02:33

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

9
Unter deinen Schirmen
00:01:10

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

10
Denn das Gesetz des Geistes
00:00:55

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Berit Norbakken Solset, Artist - Ensemble Allegria, Ensemble - Daniel Carlsson, Artist - Ditte Marie Bræin, Artist, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

11
Trotz dem alten Drachen
00:02:17

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

12
Ihr aber seid nicht fleischlich
00:02:34

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

13
Weg mit allen Schätzen
00:01:06

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

14
So aber Christus in euch ist
00:02:08

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Tim Lawrence, Artist - Harvor F. Melien, Artist - Ensemble Allegria, Ensemble - Daniel Carlsson, Artist, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

15
Gute Nacht, o Wesen
00:03:55

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Berit Norbakken Solset, Artist - Tim Lawrence, Artist - Harvor F. Melien, Artist - Ensemble Allegria, Ensemble - Masashi Tsuji, Artist - Ditte Marie Bræin, Artist, MainArtist - Magnhild Korsvik, Artist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

16
So nun der Geist
00:01:20

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

17
Weicht, ihr Trauergeister
00:01:27

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Lobet den Herrn, alle Heiden, BWV 230 (Johann Sebastian Bach)

18
Lobet den Herrn, alle Heiden, BWV 230
00:05:49

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

O Jesu Christ, mein Lebens Licht, BWV 118 (Johann Sebastian Bach)

19
O Jesu Christ, mein Lebens Licht, BWV 118
00:04:55

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Singet dem Herrn ein neues Lied, BWV 225 (Johann Sebastian Bach)

20
Singet dem Herrn ein neues Lied
00:04:19

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

21
Wie sich ein Vater erbarmet
00:04:11

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - Masashi Tsuji, Artist - Mari Askvik, Artist - Olle Holmgren, Artist - Ditte Marie Bræin, Artist, MainArtist - Magnhild Korsvik, Artist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

22
Lobet den Herrn in seinen Taten
00:03:41

Johann Sebastian Bach, Composer - Grete Pedersen, Conductor - Ensemble Allegria, Ensemble - The Norwegian Soloists' Choir, Choir, MainArtist

(C) 2017 BIS (P) 2017 BIS

Descriptif de l'album

On ne peut que saluer la parution de nouveaux enregistrements des Motets de Bach, ces singulières œuvres inclassables et à la datation parfois problématique. Le point commun entre les Motets qui nous sont parvenus (car beaucoup auraient été perdus) semble être la conception purement chorale de bout en bout du discours musical, l’absence d’instrumentation – si on les donne avec instruments, ces derniers ne font que doubler les parties chorales (hormis pour le BWV118, initialement considérée comme une cantate puisque écrite avec un petit accompagnement instrumental, mais la forme reste celle d’un court motet, d’où l’hésitation à la classer comme l’un ou l’autre) –, l’archaïsme délibéré du propos, et la destination probablement funèbre de la majorité d’entre eux. Le Chœur des solistes norvégiens (Det Norske Solistkor) est l’un des principaux ensembles musicaux de Norvège et l’un des meilleurs chœurs de chambre d’Europe. Le chœur est tout aussi à l’aise avec le répertoire classique/romantique qu’avec la musique contemporaine et fait de fréquentes excursions dans la musique dérivée du folklore des œuvres romantiques nationales. L’ensemble a été fondé en 1950 par le compositeur Knut Nystedt qui en fut le chef pendant quatre décennies. En 1990, Grete Pedersen lui a succédé, et c’est elle qui dirige tout ce beau monde – augmenté de L’Ensemble Allegria, tout aussi norvégien – pour ce passionnant et bel enregistrement. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Grete Pedersen
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...