Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roberto Cominati - Bach & Handel: Transcriptions for Piano

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bach & Handel: Transcriptions for Piano

Roberto Cominati

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La transcription d’œuvres baroques se pratiquait déjà allègrement à l’époque baroque alors qu’elle ne se connaissait pas ce nom de « baroque » (elle se considérait alors comme moderne et contemporaine…) : Bach transcrivit nombre de ses contemporains, Haendel en fit autant – sans toujours mentionner ses sources, le petit facétieux – sans même parler de l’auto-transcription, indispensable recyclage de pièces restées antérieures inutilisées. Mais l’on restait là dans son époque ; or, dès le XIXe, lorsque l’on redécouvrit la musique du XVIIIe siècle, l’on se fit une joie de transcrire d’innombrables grands ouvrages en particulier pour le piano. Liszt fut l’un des premiers à s’en donner à cœur joie avec ses transcriptions de Bach et de Haendel, suivi par tant d’autres virtuoses-compositeurs comme d’Albert, Godowsky, Friedman et Busoni qui se saisirent d’œuvres pour clavecin, pour orgue, pour orchestre, et même de pièces vocales, pour en faire de nouvelles versions puissamment pianistiques. Généralement, ils s’interdirent trop de modifications lorsque leur source provenait du clavier ; par contre, quelques cas se singularisent, comme la transcription de Godowsky de la Deuxième Suite pour violoncelle, transférée au piano avec moult rajouts et harmonisations pianistiques postromantiques. On aime, on n’aime pas, mais l’esprit de Bach n’est pas vraiment trahi ; et sans doute n’aurait-il pas renié lui-même le principe de remise au goût du jour. Au piano pour tous ces ouvrages, Roberto Cominati (* 1969), qui remporta en son temps les Prix Casella de Naples et Busoni de Bolzano, puis le Prix du public au Concours Reine Elisabeth de Belgique. Puristes baroques, s’abstenir ; amoureux du piano et de la musique baroque dans tous ses états, se ruer. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Bach & Handel: Transcriptions for Piano

Roberto Cominati

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Chaconne in G Major, HWV 435 (arr. E. d'Albert for piano) (Eugen d' Albert)

1
Chaconne in G Major, HWV 435 (arr. E. d'Albert for piano) 00:11:01

George Frideric Handel, Composer - Eugen d'Albert, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Keyboard Suite No. 1 (Set II) in B flat major, HWV 434 (arr. W. Kempff for piano) (Wilhelm Kempff)

2
Keyboard Suite No. 1 (Set II) in B-Flat Major, HWV 434: IV. Menuet (arr. W. Kempff for piano) 00:03:54

George Frideric Handel, Composer - Wilhelm Kempff, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Sarabande und Chaconne aus dem Singspiel Almira von Händel, S. 181 (Franz Liszt)

3
Sarabande 00:09:25

George Frideric Handel, Composer - Franz Liszt, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

4
Chaconne 00:03:24

George Frideric Handel, Composer - Franz Liszt, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Rinaldo, HWV 7 (Moritz Moszkowski)

5
, Act II: Lascia ch'io pianga (arr. M. Moszkowsky for piano) 00:02:32

George Frideric Handel, Composer - Moritz Moszkowski, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Orchestral Suite No. 3 in D Major, BWV 1068 (Johann Sebastian Bach)

6
II. Air, "Air on a G String" (arr. A. Solti for piano) 00:05:03

Johann Sebastian Bach, Composer - Alexander Siloti, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Toccata & Fugue in D Minor, BWV 565 (Transc. I. Friedman) (Johann Sebastian Bach)

7
Toccata 00:02:36

Johann Sebastian Bach, Composer - Ignaz Friedman, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

8
Fugue 00:05:16

Johann Sebastian Bach, Composer - Ignaz Friedman, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Cello Suite No. 2 in D Minor, BWV 1008 (Transc. L. Godowsky) (Johann Sebastian Bach)

9
I. Prelude 00:03:41

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

10
II. Allemande 00:02:06

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

11
III. Courante 00:02:00

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

12
IV. Sarabande 00:03:48

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

13
V. Minuet I-II 00:04:35

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

14
VI. Gigue 00:03:20

Johann Sebastian Bach, Composer - Leopold Godowsky, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Violin Partita No. 2 in D minor, BWV 1004: V. Chaconne (arr. F. Busoni for piano) (Ferruccio Busoni)

15
Violin Partita No. 2 in D Minor, BWV 1004: V. Chaconne (arr. F. Busoni for piano) 00:13:45

Ferruccio Busoni, Composer - Roberto Cominati, Artist, MainArtist

(C) 2016 ACOUSENCE Classics (P) 2016 ACOUSENCE Classics

Descriptif de l'album

La transcription d’œuvres baroques se pratiquait déjà allègrement à l’époque baroque alors qu’elle ne se connaissait pas ce nom de « baroque » (elle se considérait alors comme moderne et contemporaine…) : Bach transcrivit nombre de ses contemporains, Haendel en fit autant – sans toujours mentionner ses sources, le petit facétieux – sans même parler de l’auto-transcription, indispensable recyclage de pièces restées antérieures inutilisées. Mais l’on restait là dans son époque ; or, dès le XIXe, lorsque l’on redécouvrit la musique du XVIIIe siècle, l’on se fit une joie de transcrire d’innombrables grands ouvrages en particulier pour le piano. Liszt fut l’un des premiers à s’en donner à cœur joie avec ses transcriptions de Bach et de Haendel, suivi par tant d’autres virtuoses-compositeurs comme d’Albert, Godowsky, Friedman et Busoni qui se saisirent d’œuvres pour clavecin, pour orgue, pour orchestre, et même de pièces vocales, pour en faire de nouvelles versions puissamment pianistiques. Généralement, ils s’interdirent trop de modifications lorsque leur source provenait du clavier ; par contre, quelques cas se singularisent, comme la transcription de Godowsky de la Deuxième Suite pour violoncelle, transférée au piano avec moult rajouts et harmonisations pianistiques postromantiques. On aime, on n’aime pas, mais l’esprit de Bach n’est pas vraiment trahi ; et sans doute n’aurait-il pas renié lui-même le principe de remise au goût du jour. Au piano pour tous ces ouvrages, Roberto Cominati (* 1969), qui remporta en son temps les Prix Casella de Naples et Busoni de Bolzano, puis le Prix du public au Concours Reine Elisabeth de Belgique. Puristes baroques, s’abstenir ; amoureux du piano et de la musique baroque dans tous ses états, se ruer. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Roberto Cominati
Debussy: Images Roberto Cominati
Debussy: Piano Music Roberto Cominati
Debussy: Piano Music Roberto Cominati
Debussy: Images Roberto Cominati

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...