Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Daniel Reuss - Arvo Pärt : Kanon Pokajanen (Highlights)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Arvo Pärt : Kanon Pokajanen (Highlights)

Cappella Amsterdam - Daniel Reuss

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« Les Kanon Pokajanen (Canons de la repentance) [...] se caractérisent par une écriture a cappella au plus proche du texte en slavon de Saint André de Crète (660-740), considéré comme l'inventeur du genre liturgique du canon, cette longue accumulation de strophes organisée autour des neuf odes bibliques traditionnelles. [...] C'est constamment beau mais, au disque plus encore qu'au concert, cela peut devenir lassant. Sans doute conscient de cet écueil, Daniel Reuss a préféré offrir une sélection d'une heure des Kanon, mettant de côté l'Ode V. Son interprétation, qui vise avant tout la clarté polyphonique, se démarque de celle des créateurs, le Chœur de chambre philharmonique estonien et Tõnu Kaljuste, plus proches de la tradition orthodoxe. Curieusement, malgré la permanence de la technique d'écriture, ce n'est pas une impression de ressassement mais de redéploiement perpétuel qui s'impose à l'écoute de cette musique qui combine efficacement symétrie et dissymétrie.» [...] (Classica, décembre 2016 / Bertrand Dermoncourt)

Plus d'info

Arvo Pärt : Kanon Pokajanen (Highlights)

Daniel Reuss

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Kanon pokajanen: Ode I 00:07:19

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

2
Kanon pokajanen: Ode III 00:11:22

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

3
Kanon pokajanen: Ode IV 00:06:50

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

4
Kanon pokajanen: Ode VI 00:08:11

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

5
Kanon pokajanen: Kontakion 00:02:25

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

6
Kanon pokajanen: Ikos 00:02:40

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

7
Kanon pokajanen: Ode VIII 00:04:28

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

8
Kanon pokajanen: Ode IX 00:06:17

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

9
Kanon pokajanen: Prayer after the canon 00:10:10

Cappella Amsterdam, Primary - Daniel Reuss, Conductor, Primary - Arvo Pärt, Composer

harmonia mundi 2016

Descriptif de l'album

« Les Kanon Pokajanen (Canons de la repentance) [...] se caractérisent par une écriture a cappella au plus proche du texte en slavon de Saint André de Crète (660-740), considéré comme l'inventeur du genre liturgique du canon, cette longue accumulation de strophes organisée autour des neuf odes bibliques traditionnelles. [...] C'est constamment beau mais, au disque plus encore qu'au concert, cela peut devenir lassant. Sans doute conscient de cet écueil, Daniel Reuss a préféré offrir une sélection d'une heure des Kanon, mettant de côté l'Ode V. Son interprétation, qui vise avant tout la clarté polyphonique, se démarque de celle des créateurs, le Chœur de chambre philharmonique estonien et Tõnu Kaljuste, plus proches de la tradition orthodoxe. Curieusement, malgré la permanence de la technique d'écriture, ce n'est pas une impression de ressassement mais de redéploiement perpétuel qui s'impose à l'écoute de cette musique qui combine efficacement symétrie et dissymétrie.» [...] (Classica, décembre 2016 / Bertrand Dermoncourt)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Daniel Reuss
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

Dans l'actualité...