Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Maria Callas - Arias from Verdi Operas (Aida, Attila, Un ballo in maschera, I Lombardi, I Vespri siciliani, Il Corsaro, Il Trovatore)- Callas Remastered

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Arias from Verdi Operas (Aida, Attila, Un ballo in maschera, I Lombardi, I Vespri siciliani, Il Corsaro, Il Trovatore)- Callas Remastered

Maria Callas - Chœur & Orchestre de l'Opéra National de Paris - Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire - Nicola Rescigno

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Les bandes mères EMI de Maria Callas — rapidement numérisées pour les besoins du CD, il y a plus de 25 ans, avec force applications de filtres pour camoufler les défauts sonores (distorsions ou autres) — sont passées dans les mains expertes des techniciens d’Abbey Road pour nous rendre aujourd’hui, sous étiquette Warner Classics, des enregistrements au plus proche de leur son originel. Le gain sonore est indéniable, que ce soit par la suppression des bruits parasites ou le traitement des sons saturés sans pour autant altérer les sons harmoniques naturels. De plus, cette décision de remastériser tout Callas a permis de retrouver des masters qu’on croyait disparus — perte désastreuse ayant entraîné des copies de copies…



Mais qui dit plus grande définition et propreté du son dit meilleure perception des détails, en bonne ou mauvaise part. Si l’on discerne plus nettement les nuances, les écarts de dynamique, les plans sonores et que l’on gagne plus de fidélité dans les timbres, on entend davantage tous les défauts ; pour la Callas, si sa voix semble plus dramatique, plus lumineuse, plus présente, et son phrasé plus magnifique encore, elle se dévoile en même temps dans sa vérité, avec son acidité, ses fêlures. Grâce à un son fidèlement rajeuni, des enregistrements comme La Tosca, Madame Butterfly, Le Trouvère, Le Barbier de Séville…, entre autres, apparaissent comme jamais irremplaçables.



© Qobuz - 09/2014

Plus d'informations

Arias from Verdi Operas (Aida, Attila, Un ballo in maschera, I Lombardi, I Vespri siciliani, Il Corsaro, Il Trovatore)- Callas Remastered

Maria Callas

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

I Lombardi alla Prima Crociata (Giuseppe Verdi)

1
I lombardi alla prima crociata, Act 2: "O Madre dal ciel soccorri" (Giselda)
00:04:02

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1972 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

Attila (Giuseppe Verdi)

2
Attila, Act 1: "Liberamente or piangi ... Oh! nel fuggente nuvolo" (Odabella)
00:05:23

Michel Glotz, Producer - Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1972 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

Il corsaro (Giuseppe Verdi)

3
Il corsaro, Act 1: "Egli non riede ancora! ... Non so le tetre immagini" (Medora)
00:05:18

Giuseppe Verdi, Composer - Orchestre de l'Opéra National de Paris, Orchestra, FeaturedArtist - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Choeurs de l'Opéra National de Paris, Chorus, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

4
Il corsaro, Act 2: "Nè sulla terra creatura alcuna ... talor dal carcere" (Medora)
00:04:00

Giuseppe Verdi, Composer - Orchestre de l'Opéra National de Paris, Orchestra, FeaturedArtist - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Choeurs de l'Opéra National de Paris, Chorus, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

Il Trovatore (Giuseppe Verdi)

5
Il trovatore, Act 1: "Tacea la notte placida ... Di tale amor" (Leonora)
00:06:05

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

I Vespri Siciliani (Giuseppe Verdi)

6
I vespri siciliani, Act 4: "Arrigo! Ah, parli a un core" (Elena)
00:04:32

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1972 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

Un Ballo in Maschera (Giuseppe Verdi)

7
Un ballo in maschera, Act 2: "Ecco l'orrido campo ... Ma dall'arido stelo" (Amelia)
00:09:16

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1972 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

8
Un ballo in maschera, Act 3: "Morrò, ma prima in grazia" (Amelia)
00:04:26

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra, FeaturedArtist - Nicola Rescigno, Conductor, FeaturedArtist

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. Digital remastering (p) 2014 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company

Aïda (Giuseppe Verdi)

9
Aida, Act 1: "Ritorna vincitor" (Aida)
00:07:07

Giuseppe Verdi, Composer - Maria Callas, Soprano Vocals, MainArtist - Orchestre De La Société Des Concerts Du Conservatoire, Orchestra - Nicola Rescigno, Conductor

1972 & 1978 Warner Classics, Warner Music UK Ltd. A Warner Music Group Company 1972 Parlophone Records Limited. Remastered (p) 2014 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

Les bandes mères EMI de Maria Callas — rapidement numérisées pour les besoins du CD, il y a plus de 25 ans, avec force applications de filtres pour camoufler les défauts sonores (distorsions ou autres) — sont passées dans les mains expertes des techniciens d’Abbey Road pour nous rendre aujourd’hui, sous étiquette Warner Classics, des enregistrements au plus proche de leur son originel. Le gain sonore est indéniable, que ce soit par la suppression des bruits parasites ou le traitement des sons saturés sans pour autant altérer les sons harmoniques naturels. De plus, cette décision de remastériser tout Callas a permis de retrouver des masters qu’on croyait disparus — perte désastreuse ayant entraîné des copies de copies…



Mais qui dit plus grande définition et propreté du son dit meilleure perception des détails, en bonne ou mauvaise part. Si l’on discerne plus nettement les nuances, les écarts de dynamique, les plans sonores et que l’on gagne plus de fidélité dans les timbres, on entend davantage tous les défauts ; pour la Callas, si sa voix semble plus dramatique, plus lumineuse, plus présente, et son phrasé plus magnifique encore, elle se dévoile en même temps dans sa vérité, avec son acidité, ses fêlures. Grâce à un son fidèlement rajeuni, des enregistrements comme La Tosca, Madame Butterfly, Le Trouvère, Le Barbier de Séville…, entre autres, apparaissent comme jamais irremplaçables.



© Qobuz - 09/2014

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Maria Callas

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Maria Callas "dal vivo"

D’une portée vertigineuse, le legs discographique de Maria Callas est d’autant plus stupéfiant que ses gravures d’opéras en studio se firent en à peine une décennie : pas moins de vingt-quatre intégrales enregistrées entre 1952 et 1960 (mais la plupart dans les années 1953–1957), complétées à Paris, où elle venait de s’installer, de Carmen (1964) et d’une seconde Tosca (1965) — aux intégrales répondant de célèbres disques récitals. L’ensemble a fait l’objet en 2014, au terme d’une remasterisation exemplaire d’après les bandes mères, d’un nouveau et somptueux coffret Warner Classics. Nous reproduisons ici, avec l'aimable autorisation de Warner Music le texte introductif de Michel Roubinet qui figure dans le livret du coffret Maria Callas Live.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

La grande aventure du Fidelio de Beethoven

Basé sur un fait divers survenu en France pendant la Terreur révolutionnaire (l’histoire d’une jeune femme intrépide se déguisant en homme pour tenter de sauver son mari emprisonné au fond d’un cachot), l’unique opéra de Beethoven a connu une destinée mouvementée, remanié de part et d’autre au fil des années. Nouvelle preuve du génie musical du compositeur allemand, “Fidelio” lui a aussi permis de mettre en musique un livret répondant à ses opinions politiques.

Dans l'actualité...