Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Thom Yorke - ANIMA

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

ANIMA

Thom Yorke

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Après Tomorrow's Modern Boxes, en 2014, distribué en torrent sans crier gare, Thom Yorke revient à des circuits plus traditionnels pour son troisième album solo en studio – si l’on excepte la BO du film Suspiria de Luca Guadagnino en 2018 – pour un nouveau volume de “Radiohead électronique” chez XL. Dès 2006, son premier album The Eraser (mais surtout OK Computer quasi dix ans plus tôt ainsi que la multitude de remix plus ou moins sauvages du groupe) avait fini de persuader tout le monde que Thom Yorke était électro-compatible. Ses complaintes font merveille sur des beats technoïdes et il a l’esprit assez ouvert pour réduire sa voix parfois à un sample, qu’on peut couper, recoller, décalquer, superposer, comme sur Traffic, qui ouvre cet Anima.

De l’âme, il y en a partout sur cet album produit par le fidèle Nigel Godrich qui sublime Last I Heard (…He Was Circling the Drain), avec cet orgue céleste accompagné d’un drone et des vocals dédoublés, sans beat, avec juste une basse qui bat, un petit chef-d’œuvre. Du drone encore sur Dawn Chorus, et la voix claire, sans filtre ou presque, de Thom Yorke, une ballade dont il faudra se souvenir aux premiers frimas. A noter aussi, I Am a Very Rude Person, petit bout de funk rigolo avec ce beat qui se foire et les niveaux qui changent au milieu de la chanson.

Pour ce troisième effort solo, Thom Yorke se montre plus sûr de lui, et de sa singularité, avec des sons à classer entre Four Tet, James Holden, Burial ou Caribou – des gens avec qui il travaille. Le minimalisme de la production fait aussi plaisir à voir dans un monde qui empile parfois trop de couches, mais ce qu’on entend surtout, c’est le travail d’un songwriter qui repousse ses limites. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'info

ANIMA

Thom Yorke

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

1
Traffic 00:05:17

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

2
Last I Heard (...He Was Circling the Drain) 00:05:06

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

3
Twist 00:07:03

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

4
Dawn Chorus 00:05:23

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

5
I Am a Very Rude Person 00:03:44

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

6
Not The News 00:03:57

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

7
The Axe 00:06:59

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

8
Impossible Knots 00:04:19

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

9
Runwayaway 00:05:56

Thom Yorke, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - NIGEL GODRICH, Composer, Producer - Warner, MusicPublisher - Kobalt Music Group Ltd., MusicPublisher - Chappell UK Ltd., MusicPublisher

2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd. 2019 Unsustainabubble Ltd. under exclusive license to XL Recordings Ltd.

Descriptif de l'album

Après Tomorrow's Modern Boxes, en 2014, distribué en torrent sans crier gare, Thom Yorke revient à des circuits plus traditionnels pour son troisième album solo en studio – si l’on excepte la BO du film Suspiria de Luca Guadagnino en 2018 – pour un nouveau volume de “Radiohead électronique” chez XL. Dès 2006, son premier album The Eraser (mais surtout OK Computer quasi dix ans plus tôt ainsi que la multitude de remix plus ou moins sauvages du groupe) avait fini de persuader tout le monde que Thom Yorke était électro-compatible. Ses complaintes font merveille sur des beats technoïdes et il a l’esprit assez ouvert pour réduire sa voix parfois à un sample, qu’on peut couper, recoller, décalquer, superposer, comme sur Traffic, qui ouvre cet Anima.

De l’âme, il y en a partout sur cet album produit par le fidèle Nigel Godrich qui sublime Last I Heard (…He Was Circling the Drain), avec cet orgue céleste accompagné d’un drone et des vocals dédoublés, sans beat, avec juste une basse qui bat, un petit chef-d’œuvre. Du drone encore sur Dawn Chorus, et la voix claire, sans filtre ou presque, de Thom Yorke, une ballade dont il faudra se souvenir aux premiers frimas. A noter aussi, I Am a Very Rude Person, petit bout de funk rigolo avec ce beat qui se foire et les niveaux qui changent au milieu de la chanson.

Pour ce troisième effort solo, Thom Yorke se montre plus sûr de lui, et de sa singularité, avec des sons à classer entre Four Tet, James Holden, Burial ou Caribou – des gens avec qui il travaille. Le minimalisme de la production fait aussi plaisir à voir dans un monde qui empile parfois trop de couches, mais ce qu’on entend surtout, c’est le travail d’un songwriter qui repousse ses limites. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Thom Yorke

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Justice pour tous

Catalogués successivement comme les nouveaux princes des dancefloors français, les têtes de gondole de l’électroclash ou le chaînon manquant entre le rock et la dance music, Justice, le duo composé de Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, s’est finalement révélé comme un groupe de disco/pop, une destinée validée par leur dernier album studio Woman, dont la version live Woman Worldwide sort ce 24 août. La preuve que les étiquettes musicales ne collent pas aussi bien que le sparadrap du capitaine Haddock.

Les méandres musicaux de Blade Runner

2017 marque le retour de Rick Deckard, le héros de Blade Runner de Ridley Scott. Le film original de 1982 ressort en version restaurée et final cut le 14 octobre, peu de temps après sa suite, réalisée par le Québécois Denis Villeneuve, avec Ryan Gosling. Quinze ans après le premier opus, c’est le chevronné Hans Zimmer qui reprend le flambeau de Vangelis, après avoir remplacé au pied levé le compositeur islandais Jóhann Jóhannsson. Une histoire très hollywoodienne…

Dans l'actualité...