Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marina Rebeka - "Amor fatale". Rossini Arias

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

"Amor fatale". Rossini Arias

Marina Rebeka, Münchner Rundfunkorchester, Marco Armiliato

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« [...] Le début impressionne : l'air redoutable de l'Anaï de Moïse et Pharaon, qu'elle assume crânement, révèle à la fois une technique, un style et un tempérament. Certes la voix n'a pas beaucoup de rondeur, surtout dans l'aigu, mais elle a de la substance, des harmonies et des reflets, les registres se tiennent. [...] Marina Rebeka ne se contente pas de chanter son Rossini, elle le vit, nous faisant succomber à cet "Amor fatale". [...] » (Diapason, décembre 2017 / Didier Van Moere)


« Voix spectaculaire comme il en est peu, la soprano Marina Rebeka rappelle Cristina Deutekom par sa puissance, par le métal et par le cisèlement des vocalises. Nul doute que les rôles de Mathilde (Guillaume Tell), Anaï (Moïse et Pharaon) ou Armida (Armida) lui vont comme un gant et mettent en valeur ses moyens vocaux hors du commun. [...] La tragédienne Marina Rebeka, enflammée, éblouit dans les scènes les plus dramatiques : le « Pour notre amour » de Mathilde ou le rondo d’Armida sont peut-être les seules versions enregistrées à ce jour à soutenir la comparaison avec Montserrat Caballé (EMI et RCA) : la lenteur du tempo, qui surprend au début, permet une exécution impeccable de la redoutable variation en triolets, avec des diminutions gravées dans le marbre, là où tant d’autres escamotent dans un flou peu artistique. Car Rebeka vocalise avec une santé vocale d’une rare insolence [...] C’est avant tout par son engagement et par sa force que la soprano lettone Marina Rebeka subjugue et éblouit dans un répertoire fascinant, à mi-chemin entre la tragédie lyrique et le grand-opéra naissant. » (Classica, novembre 2017 / Damien Colas)

Plus d'informations

"Amor fatale". Rossini Arias

Marina Rebeka

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Moïse et Pharaon, ou Le passage de la Mer Rouge (Gioachino Rossini)

1
Act IV Air : Quelle horrible destinée ! - Grand Dieu ! j'implore ta clémence 00:05:33

Marina Rebeka, Soprano (Anaï) - Julia Heiler, Mezzo-Soprano (Marie) - Levy Sekgapane, Tenor (Aménophis) - Gianluca Margheri, Baritone (Moïse, Eliézer) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

2
Act IV Air : Je l'aimais !… je fuis sa présence 00:02:28

Marina Rebeka, Soprano (Anaï) - Julia Heiler, Mezzo-Soprano (Marie) - Levy Sekgapane, Tenor (Aménophis) - Gianluca Margheri, Baritone (Moïse, Eliézer) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Otello, ossia Il moro di Venezia (Gioachino Rossini)

3
Act III Scene 1 : Canzone del salice : Assisa a piè d'un salice 00:06:56

Marina Rebeka, Soprano (Desdemona) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Sémiramide (Gioachino Rossini)

4
Act I Cavatina : Bel raggio lusinghier 00:08:06

Marina Rebeka, Soprano (Semiramide) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Maometto II (Gioachino Rossini)

5
Act I Preghiera : Giusto ciel, in tal periglio 00:03:28

Marina Rebeka, Soprano (Anna) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Guillaume Tell (Gioachino Rossini)

6
Act II Récitatif : Ils s'éloignent enfin 00:03:11

Marina Rebeka, Soprano (Mathilde) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

7
Act II Romance : Sombre forêt, désert triste et sauvage 00:04:35

Marina Rebeka, Soprano (Mathilde) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Armida (Gioachino Rossini)

8
Act II Rondò : D'amor al dolce impero 00:05:57

Marina Rebeka, Soprano (Armida) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Maometto II (Gioachino Rossini)

9
Act II Scene 5 : Quella morte che s'avanza - Invan la perfida 00:04:52

Marina Rebeka, Soprano (Anna) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

10
Act II Scene 6 : Sí, ferite : il chieggo, il merto 00:02:45

Marina Rebeka, Soprano (Armida) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

11
Act II Scene 6 : Madre, a te che sull'empiro 00:05:02

Marina Rebeka, Soprano (Armida) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Guillaume Tell (Gioachino Rossini)

12
Act III Air : Pour notre amour 00:04:08

Marina Rebeka, Soprano (Mathilde) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

13
Act III Air : Sur la rive étrangère 00:03:20

Marina Rebeka, Soprano (Mathilde) - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

La donna del lago (Gioachino Rossini)

14
Act II Rondò : Tanti affetti in tal momento – Fra il padre e fra l’amante 00:08:13

Marina Rebeka, Soprano (Elena) - Chor des Bayerischen Rundfunks - Münchner Rundfunkorchester - Armiliato, Conductor - Gioachino Rossini, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Descriptif de l'album

« [...] Le début impressionne : l'air redoutable de l'Anaï de Moïse et Pharaon, qu'elle assume crânement, révèle à la fois une technique, un style et un tempérament. Certes la voix n'a pas beaucoup de rondeur, surtout dans l'aigu, mais elle a de la substance, des harmonies et des reflets, les registres se tiennent. [...] Marina Rebeka ne se contente pas de chanter son Rossini, elle le vit, nous faisant succomber à cet "Amor fatale". [...] » (Diapason, décembre 2017 / Didier Van Moere)


« Voix spectaculaire comme il en est peu, la soprano Marina Rebeka rappelle Cristina Deutekom par sa puissance, par le métal et par le cisèlement des vocalises. Nul doute que les rôles de Mathilde (Guillaume Tell), Anaï (Moïse et Pharaon) ou Armida (Armida) lui vont comme un gant et mettent en valeur ses moyens vocaux hors du commun. [...] La tragédienne Marina Rebeka, enflammée, éblouit dans les scènes les plus dramatiques : le « Pour notre amour » de Mathilde ou le rondo d’Armida sont peut-être les seules versions enregistrées à ce jour à soutenir la comparaison avec Montserrat Caballé (EMI et RCA) : la lenteur du tempo, qui surprend au début, permet une exécution impeccable de la redoutable variation en triolets, avec des diminutions gravées dans le marbre, là où tant d’autres escamotent dans un flou peu artistique. Car Rebeka vocalise avec une santé vocale d’une rare insolence [...] C’est avant tout par son engagement et par sa force que la soprano lettone Marina Rebeka subjugue et éblouit dans un répertoire fascinant, à mi-chemin entre la tragédie lyrique et le grand-opéra naissant. » (Classica, novembre 2017 / Damien Colas)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
The Lion King Various Artists
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Marina Rebeka
Dans la même thématique...
Caruso 1873 Roberto Alagna
Antonio Vivaldi Cecilia Bartoli
Mademoiselle Julie Fuchs
Les Grands Angles...
Le Teatro Massimo, trésor palermitain

Qobuz a récemment fait le voyage à Palerme pour rencontrer la Diva Angela Gheorghiu, qui y chantait Adrienne Lecouvreur au Théâtre Massimo. Appelons le théâtre par son nom complet : le Teatro Massimo Vittorio Emanuele ! Il est installé affectivement et géographiquement au cœur de la capitale sicilienne. Contemporain de l’Opéra Garnier, c’est un monument grandiose construit dans le goût néoclassique qui fleurissait un peu partout dans le monde à la fin du 19ème siècle. C’est le plus vaste opéra d’Italie et le troisième opéra d’Europe après ceux de Paris (Palais Garnier) et de Vienne. Nous avons rencontré Francesco Giambrone, sovrintendante del Teatro Massimo…

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Les rivaux : Haendel et Porpora à Londres

Après la récente parution du formidable opéra "Germanico in Germania" de Nicola Porpora, le contre-ténor Max Emanuel Cencic poursuit son hommage à Nicola Porpora par un album-récital, enregistré en compagnie de l’ensemble Armonia Atenea sous la direction de George Petrou. Dans ce texte inédit et savoureux, il évoque la rivalité féroce qui opposa Porpora à Haendel à Londres…

Dans l'actualité...