Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Kaspars Putnins - Alfred Schnittke & Arvo Pärt : Choral Works

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Alfred Schnittke & Arvo Pärt : Choral Works

Estonian Philharmonic Chamber Choir, Kaspars Putnins

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Alfred Schnittke et Arvo Pärt ont tous deux vécu cette intense période de bouleversements au cours des dernières décennies précédant la chute de l’Union Soviétique. À partir des années 1970, la religion retourna à la vie publique au fur et à mesure que les restrictions d’état se relâchaient. Schnittke se tourna vers le christianisme, tout en restant ouvert aux Églises orientales. Arvo Pärt, issu d’une famille luthérienne en Estonie, embrassa la foi orthodoxe dans les années 1970. Les deux compositeurs commencèrent ensuite à incorporer des thèmes religieux dans leur travail, s’éloignant définitivement de l’abstraction moderniste de leurs premières œuvres. Schnittke a écrit trois œuvres sacrées de grande ampleur : un Requiem en 1975, qui ne put être joué que sous forme dissimulée, caché (quelle dérision…) comme musique de scène d’une production moscovite de Don Carlos de Schiller. Son Concerto pour chœur, également sur des textes religieux, fut créé à Moscou en 1986 après avoir surmonté une éprouvante série d’obstacles bureaucratiques. En revanche, les Psaumes pénitentiels furent créés très ouvertement en 1988 dans le cadre de célébrations nationales du millénaire de l’introduction du christianisme en Russie. Le style de cet immense chef-d’œuvre s’accorde toujours avec les traditions liturgiques orthodoxes, mais Schnittke étend les principes traditionnels pour créer des sonorités modernes – modifications rythmiques et harmoniques en particulier, d’une intense richesse.

Comme les Psaumes pénitentiels de Schnittke, les Magnificat et Nunc dimittis de Pärt sont composés dans un style quasi liturgique. Le Magnificat date d’un an après la composition de la partition de Schnittke, en 1989. Pärt vivait à Berlin depuis 1981, où il avait raffiné sa technique de « tintinnabuli ». Le Chœur de chambre Philharmonique Estonien qui officie ici est l’un des principaux ensembles de chambre d’Estonie. Fondé en 1981, il est dirigé depuis 2014 par Kaspars Putniņš. Le répertoire du chœur s’étend du chant grégorien à la musique la plus contemporaine, en passant par le baroque, avec un centrage particulier sur l’œuvre de compositeurs estoniens qu’il contribue grandement à répandre au-delà de ses frontières. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Alfred Schnittke & Arvo Pärt : Choral Works

Kaspars Putnins

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Psalms of Repentance (Alfred Schnittke)

1
I. Plakassja Adamo pred rajemo ssedja (Adam sat weeping at the gates of paradise) 00:02:43

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

2
II. Priimi mja, pustini, Jako mati tschado sswoje (O wilderness, gather me to your silent and gentle lap) 00:04:09

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaspars Putnins, Conductor - Raul Mikson, Artist, MainArtist

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

3
III. Ssego radi nischtschjesm (That is why I live in poverty) 00:02:48

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

4
IV. Dusche moja, potschto wo gresech prebiwaeschi (My soul, why are you in a state of sin?) 00:02:22

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

5
V. Okajanne ubogii tschelowetsche (O Man, doomed and wretched) 00:03:03

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

6
VI. Srja korable naprassno pristawajema (When they beheld the ship that suddenly came) 00:01:47

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaspars Putnins, Conductor - Karolina Kriis, Artist - Marianne Pärna, Artist - Maria Melaha, Artist, MainArtist - Ave Hännikäinen, Artist

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

7
VII. Dusche moja, kako ne ustraschaeschissja (Oh my soul, why are you not afraid?) 00:05:14

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

8
VIII. Aschtsche choschtscheschi pobediti Beswremjannuju petschal (If you wish to overcome unending sorrow) 00:01:57

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

9
IX. Wospomjanuch schitije sswoje klirosskoje As nepotrebni (I have reflected on my life as a monk) 00:06:30

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaspars Putnins, Conductor - Raul Mikson, Artist, MainArtist

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

10
X. Pridjetje, christonossenii ljudije (Christian people, gather together!) 00:03:40

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

11
XI. Nago isidocho, na platsch ssei (I entered this life of tears a naked infant) 00:03:32

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaspars Putnins, Conductor - Toomas Tohert, Artist - Raul Mikson, Artist, MainArtist

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

12
XII. [wordless humming] 00:07:31

Alfred Schnittke, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

Magnificat (Arvo Pärt)

13
Magnificat 00:07:23

Arvo Pärt, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaia Urb, Artist, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

Nunc dimittis (Arvo Pärt)

14
Nunc dimittis 00:07:05

Arvo Pärt, Composer - Estonian Philharmonic Chamber Choir, Choir - Kaia Urb, Artist, MainArtist - Kaspars Putnins, Conductor

(C) 2018 BIS (P) 2018 BIS

Descriptif de l'album

Alfred Schnittke et Arvo Pärt ont tous deux vécu cette intense période de bouleversements au cours des dernières décennies précédant la chute de l’Union Soviétique. À partir des années 1970, la religion retourna à la vie publique au fur et à mesure que les restrictions d’état se relâchaient. Schnittke se tourna vers le christianisme, tout en restant ouvert aux Églises orientales. Arvo Pärt, issu d’une famille luthérienne en Estonie, embrassa la foi orthodoxe dans les années 1970. Les deux compositeurs commencèrent ensuite à incorporer des thèmes religieux dans leur travail, s’éloignant définitivement de l’abstraction moderniste de leurs premières œuvres. Schnittke a écrit trois œuvres sacrées de grande ampleur : un Requiem en 1975, qui ne put être joué que sous forme dissimulée, caché (quelle dérision…) comme musique de scène d’une production moscovite de Don Carlos de Schiller. Son Concerto pour chœur, également sur des textes religieux, fut créé à Moscou en 1986 après avoir surmonté une éprouvante série d’obstacles bureaucratiques. En revanche, les Psaumes pénitentiels furent créés très ouvertement en 1988 dans le cadre de célébrations nationales du millénaire de l’introduction du christianisme en Russie. Le style de cet immense chef-d’œuvre s’accorde toujours avec les traditions liturgiques orthodoxes, mais Schnittke étend les principes traditionnels pour créer des sonorités modernes – modifications rythmiques et harmoniques en particulier, d’une intense richesse.

Comme les Psaumes pénitentiels de Schnittke, les Magnificat et Nunc dimittis de Pärt sont composés dans un style quasi liturgique. Le Magnificat date d’un an après la composition de la partition de Schnittke, en 1989. Pärt vivait à Berlin depuis 1981, où il avait raffiné sa technique de « tintinnabuli ». Le Chœur de chambre Philharmonique Estonien qui officie ici est l’un des principaux ensembles de chambre d’Estonie. Fondé en 1981, il est dirigé depuis 2014 par Kaspars Putniņš. Le répertoire du chœur s’étend du chant grégorien à la musique la plus contemporaine, en passant par le baroque, avec un centrage particulier sur l’œuvre de compositeurs estoniens qu’il contribue grandement à répandre au-delà de ses frontières. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Dans la même thématique...
Matthaüs-Passion [Recording 2000] Dorothea Röschmann, Bernarda Fink, Elisabeth von Magnus, Christoph Prégardien, Michael Schade, Oliver Widmer, Nikolaus Harnoncourt & Concentus musicus
Les Grands Angles...
Cinq siècles de chœurs britanniques, cinq décennies pour les King's Singers

Plus de quatre mille chœurs battent de concert outre-Manche, la fondation même de la tradition musicale sooo british

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Dans l'actualité...