Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Elizabeth Watts - Alessandro Scarlatti: Con eco d'amore

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Alessandro Scarlatti: Con eco d'amore

Elizabeth Watts, Laurence Cummings and The English Concert

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Tout au long du XVIIIe siècle, le célèbre Scarlatti n’était pas le flamboyant Domenico aux 555 sonates, mais son père Alessandro aux 115 opéras et aux 799 cantates – des chiffres certes sujet à caution, mais qui donnent l’ordre d’idées… La rutilante soprano britannique Elizabeth Watts, accompagnée par le toujours exemplaire English Concert, a choisi dix-sept arias parmi une douzaine d’opéras écrits tout au long de la vie de papa Scarlatti, entre 1694 et 1723, donc : du style encore conservateur de ses premiers succès jusqu’à ses explorations les plus hardies des nouveaux langages. On ne se lasse pas de la virtuosité mais aussi de la tendresse et l’émotion de la voix de Watts, qui mérite pleinement la superbe carrière qui s’ouvre devant elle depuis qu’elle a remporté le prestigieux Prix Kathleen Ferrier voici une dizaine d’années. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Alessandro Scarlatti: Con eco d'amore

Elizabeth Watts

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Griselda: Figlio! Tiranno! O Dio! 00:02:16

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi 2015

2
Endimione e Cintia: Aria "Se geloso è il mio core" 00:03:01

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

3
Non so qual più m’ingombra: Aria "Nacque, col Gran Messia" 00:08:41

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

4
Eraclea: Aria "A questo nuovo affanno" 00:03:47

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

5
La Santissima Vergine del Rosario: Aria "Mentr'io godo in dolce oblio" 00:05:48

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

6
Correa Nel Seno Amato: Aria "Ombre opache" 00:05:23

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

7
Erminia: Recitativo "Qui, dove al germogliar" 00:03:22

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

8
Erminia: Aria "Torbido, irato, e nero" 00:05:01

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

9
Aria "Con voce festiva" 00:01:29

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

10
Mitridate Eupatore: Recitativo "O vane speme!" - Aria "Cara tomba del mio diletto" 00:06:24

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

11
Tigrane: Aria "Sussurrando il venticello" 00:06:46

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

12
Scipione nelle Spagne: Aria "Ergiti, Amor, su i vanni" 00:02:38

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

13
Mitridate Eupatore: Aria "Esci omai" 00:03:29

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

14
Mitridate Eupatore: Aria "Dolce stimolo al tuo bel cor" 00:05:18

Elizabeth Watts, Performer, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - The English Concert, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

15
Venere, Amore e Ragione: Aria "D'amor l'accesa face" 00:02:43

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

16
La Statira: Aria "Io non son di quei campioni" 00:02:05

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

17
A battaglia, pensieri: Sinfonia - Aria "A battaglia, pensieri" 00:03:46

Elizabeth Watts, Performer, Primary - The English Concert, Primary - Laurence Cummings, Conductor, Primary - Alessandro Scarlatti, Composer

harmonia mundi usa 2015

Descriptif de l'album

Tout au long du XVIIIe siècle, le célèbre Scarlatti n’était pas le flamboyant Domenico aux 555 sonates, mais son père Alessandro aux 115 opéras et aux 799 cantates – des chiffres certes sujet à caution, mais qui donnent l’ordre d’idées… La rutilante soprano britannique Elizabeth Watts, accompagnée par le toujours exemplaire English Concert, a choisi dix-sept arias parmi une douzaine d’opéras écrits tout au long de la vie de papa Scarlatti, entre 1694 et 1723, donc : du style encore conservateur de ses premiers succès jusqu’à ses explorations les plus hardies des nouveaux langages. On ne se lasse pas de la virtuosité mais aussi de la tendresse et l’émotion de la voix de Watts, qui mérite pleinement la superbe carrière qui s’ouvre devant elle depuis qu’elle a remporté le prestigieux Prix Kathleen Ferrier voici une dizaine d’années. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Elizabeth Watts
Bach : Cantatas & Arias Elizabeth Watts
Schubert Lieder Elizabeth Watts

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Herrmann & Hitchcock : le duo était presque parfait

De 1955 à 1966, le cinéaste Alfred Hitchcock et le compositeur Bernard Herrmann ont travaillé ensemble sur une poignée de chefs-d’œuvre comme Psychose ou La Mort aux trousses. Une collaboration aussi exceptionnelle que houleuse…

Dans l'actualité...